YEMEN : CONQUETE D'UNE DES PLUS GRANDES BASES SAOUDIENNES A JIZANE

 

Yémen: conquête de l’une des plus grandes bases saoudiennes à Jizane
L’équipe du site

L’armée et les forces populaires d’Ansarullah ont mené jeudi une de leur plus grande opération militaire à Jizane (sud de l’Arabie).

Les combattants yéménites ont conquis l’une des plus grandes bases militaires saoudiennes à la frontière avec le Yémen, à l’issue des violents affrontements qui ont duré plusieurs heures.

Une source militaire a expliqué à l’agence Khabar, que les premières lignes de Défense de l’Arabie se sont totalement effondrées.

Avant cette offensive, les forces yéménites avaient eu recours aux embuscades et aux tirs de snipers, qui ont fait des dizaines de morts dans les rangs de l’armée saoudienne, en plus de la destruction de plusieurs de leurs blindés.

La région Jizane requiert une importance vu que ces dernières semaines l’armée saoudienne a vainement tenté de progresser via Jizane vers le poste frontalier de Twal-Harad.

Jeudi 28 Janvier, les forces yéménites ont donc réussi à conquérir un grand nombre de bases militaires saoudiennes dans cette ville, après avoir incendié un dépôt d’armes et fait sauter plusieurs blindés. Plusieurs soldats saoudiens ont été tués ou blessés lors de ces affrontements.

Une source militaire, citée par Khabar, a précisé que les forces yéménites ont pris d’assaut la base militaire stratégique Al-Doud faisant exploser sa tour de contrôle.

Les combattants de l’armée et d’Ansarullah ont simultanément mené des opérations de ratissage au mont stratégique Ad-Doukhan, considéré comme l’un des sites militaires saoudiens le plus grand et le plus important le long des frontières.

Et d’ajouter : les forces yéménites ont également pris le contrôle des bases de Madba’a et Eril proche de celle d’Ad-Doud. Un char de type Abrams et un véhicule ont été détruits. Deux blindés saoudiens qui se dirigeaient vers la base Ad-Doud ont été visés par un engin piégé, tuant ou blessant les soldats à bord.

Plus de 180 obus de mortier et 54 missiles ont été tires dans la matinée de jeudi jusqu’au soir contre les bases d’Ad-Doud et Ad-Dokhan.

Avortement d’une 2ème offensive maritime en moins de 24H

Entre-temps, l’armée et les forces populaires d’Ansarullah ont avorté jeudi soir une 2ème offensive maritime, menée en moins de 24H, par des navires militaires de la coalition saoudo-US visant les cotes d’AlMokha.

Une source militaire yéménite a précisé que 6 navires de la coalition, appuyés par des hélicoptères de type Apache, tentaient de s’approcher des côtes d’AlMokha.

Ces navires ont rebroussé chemin après avoir essuyé des roquettes de type Katioucha lancées par les combattants de l’armée yéménite et d’Ansarullah.

Jeudi matin, les forces yéménites ont également visé 5 navires de la coalition qui se dirigeaient vers le port. 3 des 5 navires ont été atteints par les tirs des forces yéménites, les contraignant à se retirer.

Massacre à Saada

Par ailleurs, la coalition saoudo-US a commis un nouveau massacre à Saada (nord). 22 membres de trois familles, dont plusieurs femmes et enfants, ont été tués suite à une frappe saoudienne visant un domicile dans la région Hidane, à Saada.

Ce bombardement intervient quelques jours après un massacre saoudien ayant fait 26 morts suite au bombardement de leur foyer à Dahiane.

Plus de 8000 yéménites ont été tués depuis le début de l’agression militaire saoudo-US visant le Yémen, depuis le 26 mars 2015.

 

 

Source: Sites web

29-01-2016 - 10:20 Dernière mise à jour 29-01-2016 - 10:20 | 359 vus
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau