YEMEN : CONTRE ATTAQUE DES COMBATTANTS DE LA REVOLUTION. CHAPEAU BAS !

Yémen: Ansarullah relance une offensive au Sud, contre toute attente
L’équipe du site

L’armée yéménite et les forces populaires d’Ansarullah ont reconquis des positions stratégiques proches de la ville d’Aden dans le sud du Yémen, ont indiqué dimanche des sources militaires.

Dans la province de Lahej, voisine de la capitale du Sud Aden, les forces yéménites ont positionné leurs forces sur une colline surplombant la base aérienne stratégique d'Al-Anad, selon ces sources.

C'est dans cette base que sont stationnées des troupes soudanaises, associées à la coalition arabe sous commandement saoudien qui soutient les miliciens pro-saoudiens.

Le déploiement de l’armée et d’Ansarullah constitue "un réel danger", a affirmé une de ces sources à l'AFP.

Avec l'appui de la coalition saoudo-US (aérien, terrestre et matériel), les miliciens pro-saoudiens et takfiristes avaient occupé en juillet la ville d'Aden et quatre autres provinces du sud (Lahej, Dhaleh, Abyane et Chabwa).

Des combats ont eu lieu samedi à Al-Madaribah, à la frontière entre les provinces de Lahej et de Taëz (sud-ouest), selon des sources pro-saoudiennes.

Damt libéré

L’armée et Ansarullah ont libéré Damt, la deuxième grande localité de la province de Dhaleh, après l'avoir encerclée pendant des heures et s'être heurtés aux miliciens alliés aux forces d’invasion. 

L'aviation de la coalition saoudo-US ont lancé dans l'après-midi de dimanche de violents raids aériens contre les positions reprises par les forces yéménites dans ce secteur, ont indiqué des responsables locaux.

Dans la province de Ma'reb, à l'est de la capitale Sanaa, 16 soldats fidèles au président démissionnaire Abed Rabbo Mansour Hadi ont été tués et six autres blessés dimanche soir quand leur véhicule a sauté sur une mine, a indiqué une source militaire. L'explosion a eu lieu sur la route menant au camp militaire de Sahn, au nord-ouest de la ville de Maareb, chef-lieu de la province éponyme, selon la même source.

La ville est contrôlée par les miliciens pro-saoudiens et takfiristes qui peinent à avancer en direction de Sanaa, toujours aux mains des forces yéménites.  

Percée à Dhoubab, près de Bab al-Mandeb 

Dans la localité côtière de Dhoubab, près du détroit stratégique de Bab al-Mandeb, les combattants de l’armée et d’Ansarullah se sont emparés d'une base militaire après de violents combats, selon une autre source militaire citée par l’AFP.

Les miliciens s’étaient emparés le mois dernier de Dhoubab qui leur donne un contrôle de fait sur Bab al-Mandeb, par où passe une partie du trafic maritime mondial, à l'entrée sud de la mer Rouge.

Ansarullah ne cherche pas à revenir actuellement à Aden

Avec leurs dernières avancées, l’armée et Ansarullah cherchent à revenir à Aden", a déclaré un haut responsable militaire.

Cependant, le mouvement d’Ansarullah a affirmé qu’il n’entend pas avancer actuellement vers le sud. « Ces informations ont pour but d’inciter les habitants sudistes à l’encontre des combattants de l’armée et d’Ansarullah », a- expliqué une source d’Ansarullah, citée par le quotidien libanais AlAkhbar.

Renforts soudanais à Aden, mobilisation au sein des miliciens  

Entre-temps, un contingent de 400 soldats soudanais est arrivé lundi à Aden pour prêter main forte aux forces pro Hadi face à celles de l’armée et d’Ansarullah.

"Plus de 400 soldats soudanais ont débarqué à Aden", a indiqué un responsable des milices pro-Hadi, réfugié en Arabie saoudite.

Ils viennent s'ajouter aux 500 soldats soudanais arrivés à Aden le 19 octobre et dont une partie a été déployée dans la grande ville du sud et l'autre dans la base aérienne stratégique d'Al-Anad, plus au nord, selon la même source.

Les miliciens pro-saoudiens et takfiristes se sont pour leur part mobilisés.

"La mobilisation générale a été déclarée à Dhaleh", capitale de la province du même nom pour tenter de reprendre aux Houthis la ville de Damt, a indiqué un responsable provincial.

Le même état de mobilisation a été déclaré dans la région de Dhoubab où les forces yéménites ont réussi une "percée limitée" en direction du détroit de Bab al-Mandeb, selon une source militaire des forces de l’invasion.

Depuis mars, la guerre saoudo-américaine contre le Yémen a fait plus de 5.000 morts parmi les yéménites, selon l'ONU qui cherche à organiser des pourparlers de paix vers la mi-novembre, probablement à Genève. 

 

 

Source: Divers

09-11-2015 - 11:15 Dernière mise à jour 09-11-2015 - 12:42 | 416 vus
http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=267463&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=30&s1=1

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau