YEMEN : CRIME DE GUERRE SAOUDIEN AVEC DES ARMES MADE IN US

 

IRIB- La Coalition arabe, dirigée par l’Arabie saoudite, utilise des bombes à sous-munitions au Yémen, selon le rapport de Human Rights Watch.

Les forces de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite ont largué des bombes à sous-munitions sur des quartiers résidentiels de la capitale du Yémen, Sanaa, tôt dans la matinée du 6 janvier, a annoncé Human Rights Watch. Ces bombes à sous-munitions sont de type CBU-58 et elles sont fabriquées en 1978 dans une usine de fabrication d’armes en Tennessee, aux Etats-Unis. En raison de l’emploi intrinsèquement indiscriminé des bombes à sous-munitions, de telles attaques sont susceptibles de constituer de graves violations des lois de la guerre.

« L'utilisation répétée par la coalition de bombes à sous-munitions contre une ville très peuplée peut être interprétée comme une intention de nuire à des civils, ce qui constitue un crime de guerre », a déclaré Steve Goose, directeur de la division Armes de Human Rights Watch. Dans la foulée, le "Guardian" a rendu public, la mi-2015, un article avec pour titre « Le Yémen et le scandale de la vente des armements britanniques à l’Arabie saoudite ». Selon cet article du Guardian, le gouvernement britannique a autorisé la vente d’une grande quantité d’armements à l’Arabie saoudite juste après le déclenchement de la guerre contre le Yémen.

Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne se posent en avocat des droits de l’Homme mais quant il s'agit de l’Arabie saoudite, ils ne se soucient que d’assurer leurs propres intérêts économiques. A vrai dire, le concept des droits de l’Homme est totalement relégué au second plan dans les relations qu’entretiennent Londres et Washington avec Riyad. Là, ce sont les pétrodollars saoudiens et les intérêts économiques des usines d’armes américaines et britanniques qui viennent en premier.

L’opération militaire « Tempête décisive », déclenchée il y a neuf mois par l’Arabie saoudite contre le Yémen, n’a nullement donné les résultats escomptés et le Yémen s’est transformé aujourd’hui en la scène des crimes de guerre de l’Arabie saoudite. Les avions saoudiens bombardent les différentes régions du Yémen, sous l'oeil complaisant des alliés de Riyad. La destruction des infrastructures et des maisons d’habitation du Yémen et le massacre barbare des civils notamment des femmes et des enfants, par les armes prohibées américaines, mettent en évidence la barbarie des Ale Saoud et de ses alliés occidentaux. Le massacre des civils yéménites, la répression des opposants en Arabie saoudite, l’exécution du Cheikh Al-Nimr, éminent dignitaire religieux chiite, la collaboration étroite entre Saoudiens et terroristes en Syrie et en Irak constituent tous des éléments qui font de Riyad une force déstabilisatrice qui perturbe la sécurité du Moyen-Orient.

En substance, la réalité qui saute aux yeux est que Washington et Londres poursuivent leurs coopérations militaires avec Riyad et ferment les yeux sur la violation flagrante des droits de l’Homme en Arabie saoudite et les crimes de guerre au Yémen. 

Jan 09, 2016 05:32 UTC

http://francophone.sahartv.ir/infos/commentaire-i17262-y%C3%A9men_crime_de_guerre_saoudien_avec_des_armes_made_in_us


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau