YEMEN : DES DIZAINES DE MISSILES TIRES CONTRE DES BASES SAOUDIENNES

Yémen: plus de 46 missiles contre des bases saoudiennes
L’équipe du site

En dépit des raids meurtriers et destructeurs de la coalition saoudo-américaine contre le Yémen, l’armée et les forces populaires d’Ansarullah (Houthis) ont visé vendredi soir plusieurs bases militaires saoudiennes.

Selon une source militaire citée par l’agence yéménite Saba, plus de 46 missiles ont visé un bon nombre de bases militaires, dont entre autres celles d’AlDoud, al-Dokhan, Nahwaka, chabaka et autres …

Cependant, dans la ville portuaire d’Aden (sud), plus de 90 miliciens takfiristes d’Al-Qaïda ont été tués ou blessés suite à une attaque menée par l’armée et les forces populaires d’Ansarullah (Houthis) contre leur rassemblement dans la région de Bir Ahmed.

Et puis, en soutien aux takfiristes les avions de chasse saoudiens ont mené plusieurs raids sur différentes régions à Aden dans une tentative d’entraver l’avancée des forces yéménites, a-t-on ajouté de même source.

Dans la ville de Taez au centre, les forces yéménites ont libéré le bâtiment de la sécurité de la ville après de violents combats avec les takfiristes et les miliciens du parti al-Islah (pro-saoudien). Selon des sources sécuritaires citées par l’agence Yemeni Press, des dizaines de miliciens soutenus par la coalition saoudo-américaine ont été tués suite à ces combats.

 

Washington livre des bombes téléguidées aux Emirats

Dans ce contexte, l’Agence des coopérations sécuritaires du Pentagone a informé vendredi le Congrès américain de la livraison des armes et des équipements militaires aux Emirats arabes unis pour un montant de 130 millions de dollars.

Et d’ajouter: le Pentagone avait décidé de livrer aux Emirats arabes unis des centaines de bombes téléguidées dans le cadre du contrat de la vente d’armements défensifs à ce pays.

Cette agence qui est chargée de la vente d’armements par le Pentagone aux pays étrangers a officiellement annoncé que le but de cette livraison d’armes est d’"augmenter la capacité défensive de ce pays face aux menaces provenant des Houthis au Yémen...", rapporte l'agence iranienne Irib.

Vendredi, plus de vingt yéménites, dont des femmes et des enfants, ont été tués dans des raids visant des quartiers résidentiels à Saada et à Sanaa.

Plus  de 2000 yéménites ont été tués depuis le début de l'agression saoudienne contre le Yémen lancée le 26 mars.

Les discussions de Genève repoussées

Au niveau politique, plusieurs partis yéménites ont émis des doutes quand au succès de la réunion de Genève censé mettre fin à la guerre au Yémen.

Le porte-parole d’Ansarullah, Mohammad Abdel Salam, a affirmé que le représentant onusien n’a pas encore informé son parti des noms des parties politiques qui doivent prendre part à cette réunion. L’ONU n'a pas encore réussi à établir la liste des participants à ces discussions, ont également rapporté les médias yéménites.

Les Nations Unies ont annoncé vendredi que les discussions sous l'égide de l'ONU à Genève avec les parties yéménites ont été repoussées de dimanche à lundi en raison de l'arrivée tardive d'une délégation.

 

Source: Divers

13-06-2015 - 12:26 Dernière mise à jour 13-06-2015 - 12:26

http://www.almanar.com.lb/french/main.php


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau