YEMEN : DETAILS DE L'OFFENSIVE DES TRIBUS YEMENITES CONTRE NAJRAN

jeudi, 07 mai 2015 11:31

Yémen : détails de l'offensive des tribus contre Najran

IRIB- Des sources yéménites annoncent que des hommes armés....
... des tribus yéménites ont attaqué plusieurs positions des militaires saoudiens, le long des frontières ou à l’intérieur du territoire saoudien. Les autorités saoudiennes avaient annoncé, mardi, que suite à une attaque aérienne d’Ansarallah contre les positions des militaires saoudiens, à Najran, (ville saoudienne), toutes les écoles des régions situées au Sud de l’Arabie saoudite avaient été fermées et les vols de l’aéroport de Najran, annulés, jusqu’à une date ultérieure. D’après l’agence de presse iranienne, Khabar, des individus armés ont attaqué, aussi, Aïn al-Hareh, en Arabie saoudite, près de Jizan. En outre, un dépôt d’armes, qui existait, à Aïn a-Hareh, a explosé, au cours de cette offensive. Deux positions des militaires saoudiens ont, également, été prises pour cible, près d’une route reliant Haraz à Al-Malahit. Dans la région de Jizan, une patrouille de l’armée saoudienne a été attaquée. Plusieurs soldats de cette patrouille ont été tués.
Par ailleurs, les forces tribales yéménites, alliées du mouvement révolutionnaire d’Ansarallah, ont réussi à s’infiltrer, dans la nuit de mercredi à jeudi, à l’intérieur de la région saoudienne de Bakil al-Mir, investissant six positions de l’armée saoudienne, dans cette localité. Le Porte-parole de l’opération saoudienne «Tempête décisive», Ahmad al-Assiri, a déclaré, pour sa part, que les forces du mouvement Ansarallah avaient mené une attaque à l’obus de mortier contre une zone frontalière, dans la province saoudienne de Najran. Il a ajouté que les militaires saoudiens avaient, pourtant, repris en main la situation, dans cette localité, en promettant que les forces armées saoudiennes soutiendront leurs alliés, à l’intérieur du Yémen. De son côté, le journal saoudien, "Al-Watan", a fait état d’une attaque à l’obus de mortier, par Ansarallah, contre la maison du directeur de ce journal, à Najran. Les forces armées saoudiennes annoncent qu’un couple a été tué, et trois autres personnes, blessées, lors d’une attaque à l’obus de mortier contre Jazan, à la frontière entre le Yémen et l’Arabie saoudite. Le ministère saoudien de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué, que, lors d’une attaque, mercredi, contre une localité frontalière, trois autres personnes ont été tuées. Selon le communiqué, les assaillants se sont servis d'obus de mortiers et de missiles Katioucha. Le communiqué n’a, pourtant, pas précisé si les victimes étaient militaires ou civiles. Un commandant des forces du mouvement yéménite Ansarallah a déclaré au journaliste de l’agence Khabar que les événements, qui se produisent, depuis quelques jours, le long des frontières entre le Yémen et l’Arabie saoudite, sont les conséquences naturelles des attaques aériennes des Saoudiens contre les régions tribales, au Yémen, à proximité de la frontière, conduisant les habitants à réagir contre les agresseurs saoudiens. Il a confirmé que plusieurs positions des militaires saoudiens avaient été attaquées, à Najran, à l’intérieur du territoire saoudien. Des sources locales rapportent que la plupart des 45 personnes qui ont été tuées, lors d’un raid aérien saoudien contre plusieurs zones de la province yéménite de Saada, étaient des femmes et des enfants. Selon les sources locales, 27 personnes ont été tuées, lors d’un raid aérien saoudien contre la maison d’Abdallah Alabi, près du centre culturel d’Ansarallah, au centre de la ville de Saada. Les avions saoudiens ont bombardé, aussi, les localités de Kataf et al-Zamid. Neuf civils ont été tués, lors de la première attaque, et huit autres civils, lors de la deuxième.
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau