YEMEN : DEUX CHASSEURS F-16 ISRAELIENS ABATTUS

 
La semaine dernière, deux F-16 ont été abattus au-dessus du Yémen. Examinées, les deux épaves ont révélé des types d'avions jamais fournis à une nation arabe, ni à l'Arabie Saoudite, à aucune. Dans la région, le seul «acheteur» de ce type d'avion est «Israël».

Avec deux avions israéliens marqués fraîchement aux couleurs saoudiennes abattus la semaineF-16 israéliens abattus dans le ciel au-dessus du Yémen dernière, et une forte confirmation d'attaque thermonucléaire tactique sur une base aérienne yéménite, d'attaque à la bombe à neutrons (sans radiations résiduelles), clairement, la guerre au Yémen est à présent une guerre israélienne.

Au Yémen, dans la province au nord de Sanaa, les forces de défense aérienne yéménites ont abattu un avion de chasse aux couleurs de l'Arabie, tandis qu'il effectuait des frappes aériennes. C'est le deuxième F-16 abattu cette semaine - manifestement, les forces des défenses aériennes yéménites ont été grossièrement sous-estimées. Le chasseur F-16 saoudien abattu s'est ensuite écrasé dans la région de Bayt Khayran du district de Bani Harith, dans la partie nord de Sanaa.

Le 11 mai, la chaîne de télévision yéménite Al-Masirah a signalé que les combattants Ansarullah ont abattu un chasseur aux couleurs marocaines qui violait l'espace aérien de la vallée de Noshour dans la province septentrionale de Saada. L'avion abattu aujourd'hui aurait mené un certain nombre de frappes aériennes contre Al-Dailami, la base aérienne du Yémen. Les jets saoudiens effectuent des frappes militaires contre le Yémen depuis le 26 mars.

L'analyse des épaves montre que ces avions sont d'origine inconnue. Bien qu'ils les ont peints aux couleurs saoudiennes, nous savons que ce ne peut pas être des avions de l'Arabie et sont en fait des avions israéliens pilotés par des pilotes arabophones de l'armée de l'air israélienne, membres d'une unité «Kamikaze» spéciale qui vole sur des F-16 spécialement modifiés, «porteurs d'armes nucléaires», chargés d'opérations apocalyptiques contre l'Iran, la Russie ou l'Europe occidentale.

L'un de ces avions est probablement responsable du largage de la bombe à neutrons sur le Yémen il y a quelques jours. Les médias yéménites ont signalé que deux «roquettes» transportées par le jet de combat n'ont pas explosé et ont été trouvées dans l'épave ; le plus probable est qu'il s'agit de missiles Sidewinder, de défense air-air. Nous ne connaissons pas les autres armes que l'avion transportait. Les pilotes des deux avions abattus n'ont pas été retrouvés.

L'avion a été abattu par un système BUK modernisé par la Russie. Le Yémen est bien équipé en armes russes modernes, y compris des Mig-29 et des systèmes de défense aérienne perfectionnés, un fait manifestement négligé par les Saoudiens et leurs alliés israéliens ; ils ont grossièrement sous-estimé les capacités de leur ennemi et comme nous l'avons vu auparavant, notamment dans le sud du Liban contre le Hezbollah - «Israël» ne massacre pas aussi bien quand ses victimes sont préparées et capables de riposter ; peut-être pensaient-ils bombarder des civils sans défense à Gaza ?

Source : Veterans Today


 
26-05-2015 | 14:02
 
 
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Jacques muriel
  • 1. Jacques muriel | 27/05/2015

http://www.debunkersdehoax.org/au-yemen-la-troisieme-guerre-mondiale-atomique-a-commence-et-personne-ne-nous-avait-prevenu

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau