YEMEN : INTENSIFICATION DES AFFRONTEMENTS ARMES

 

IRIB- Après l’intensification des affrontements, dans diverses régions yéménites, et les atermoiements de l’Arabie, mettant des bâtons dans les roues du règlement politique de la crise sévissant dans ce pays, les diplomates onusiens ont jugé peu probable, la tenue, dans un proche avenir, d'un nouveau tour de négociations entre les parties yéménites.

«Malgré la déception, affichée par l’émissaire de l'ONU, au Yémen, Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, et des positions non-convergentes, adoptées par les parties yéménites, pour une relance des négociations de paix, en tout état de cause, ce responsable onusien poursuivra, néanmoins, ses efforts diplomatiques, pour l’organisation d'un nouveau tour de négociations entre les parties yéménites», ont annoncé les diplomaties des Nations unies.

«Il n’existe aucune date précise, pour des négociations directes entre les parties yéménites, et les négociations se poursuivront avec des responsables omanais, dans le sens du soutien aux efforts de l’émissaire de l'ONU, au Yémen, Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, en vue de faire se rapprocher les points de vue des partie en lice», a affirmé le Porte-parole de l'ONU, Farhan Haq.

Dans le même droit fil, le Porte-parole des forces armées yéménites, le général Charaf Qaleb Luqman, a déclaré que la coalition des agresseurs, dirigée par l’Arabie, s’efforce de lancer des propagandes de victoires chimériques, manière de camoufler ses défaites. Le général Charaf Qaleb Luqman a ajouté que la coalition anti-yéménite demande de l’aide aux réseaux médiatiques mercenaires, pour lancer les propagandes de leurs victoires mensongères.

«Les opérations militaires de l’armée et des comités populaires yéménites, avec pour objectif de faire face aux agresseurs et à leurs mercenaires, se poursuivent, toujours, et elles ont enregistré des victoires spectaculaires, dans diverses régions», s’est-il réjoui.

Le général Charaf Qaleb Luqman a, également, plaidé, pour la formation d’un comité international et impartial, pour faire toute la lumière, sur les crimes commis par la coalition anti-yéménite, dirigée par l’Arabie, dans ce pays.

En outre, les médias d’information yéménites ont fait part de la mort de Jalal Baleedi, Chef du groupe terroriste Daech, au Yémen.

Les groupes terroristes bénéficient du soutien, sans faille et flagrant, de l’Arabie, et, actuellement, ils opèrent, dans plusieurs provinces de l’Est et du Sud du Yémen. Et ce, alors que les chasseurs-bombardiers de la coalition arabe ne prennent jamais pour cible ces régions, cette situation s’assimilant beaucoup à celle qui prévaut, en Syrie et en Libye.

Feb 05, 2016 06:13 UTC
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau