YEMEN : L’ARABIE BLOQUE LES POURPARLERS. ANSARALLAH REAGIT

 

Yémen: la délégation de Ryad bloque les pourparlers, Ansarullah réagit

 

L’équipe du site

La délégation de Ryad formé des représentants du gouvernement yéménite démissionnaire a annoncé dimanche qu’il suspendait les pourparlers à Koweït avec la délégation nationale (armée + Ansarullah).

Des sources yéménites citées par AlManar ont affirmé que ce blocage intervient après l’échec de la délégation de Ryad à présenter un projet de résolution politique à l’instar du plan de paix  proposé par la délégation nationale.

« Ceux qui ne veulent pas la paix... sont ceux qui créent de fausses justifications pour bloquer les pourparlers », a réagi le porte-parole d’Ansarullah Mohammad Abdelsalam. Et d’ajouter : « la délégation nationale a présenté une vision nationale globale qui rassemble et ne divise pas, et qui respecte le partenariat et l’union entre les Yéménites ».

La délégation de Ryad a invoqué comme prétexte la prise par Ansarullah d’une importante base militaire du nord du Yémen. La délégation gouvernementale restera cependant à Koweït et poursuivra les contacts avec le médiateur de l’ONU Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, a déclaré à l’AFP un haut responsable de la délégation de Ryad.

M. Cheikh Ahmed a indiqué avoir contacté les membres des deux délégations qui lui ont assuré qu’ils essaieront de résoudre leurs divergences, tout en refusant de participer à des discussions directes. L’émissaire onusien avait réussi samedi à organiser des pourparlers directs, les premiers depuis le lancement des négociations le 21 avril.

Les forces yéménites repoussent une offensive contre l’est de Sanaa

Entre-temps, l’armée yéménite et les forces populaires d’Ansarullah ont fait face dimanche à une nouvelle violation de la trêve de la part des mercenaires de la coalition saoudo-US. Un haut dirigeant militaire a affirmé à l’agence Khabar que les combattants de l’armée et d’Ansarullah ont repoussé une offensive militaire de la coalition contre le mont Racha, près des provinces de Jawf et Ma’reb, à l’est de Sanaa.

De violents affrontements ont duré depuis le petit matin de dimanche jusqu'à 9h00 heure locale, a-t-on ajouté de même source.   

 

 

 

Source: Divers

02-05-2016 - 11:24 Dernière mise à jour 02-05-2016 - 11:24 | 150 vus

 

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=300881&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=30&s1=1


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau