YEMEN : L'ARMEE ET LA RESISTANCE DETRUISENT ET COULENT UN DESTROYER

 

Les forces yéménites détruisent un destroyer de la coalition à Bab al-Mandeb
 
 
 
 
 

Le ministère yéménite de la Défense a annoncé dans un communiqué, mercredi soir, avoir détruit un destroyer de la coalition arabe contre le Yémen, à Bab al-Mandeb au Sud-ouest de Taez.

L'armée yéménite et les comités populaires ont lancé une attaque au missile contre un navire de guerre Arabie et ont réussi à détruire. Le destroyer a fait naufrage au large de la côte sud-ouest du Yémen, dans le Bab al-Mandeb, qui relie la mer Rouge au golfe d'Aden, a rapporté l'agence Saba, ajoutant que d'autres cuirassés saoudiennes ont fui la région après l'attaque.

Selon l’agence, l'épave avait à plusieurs reprises tiré des roquettes sur des zones résidentielles dans la province sud-ouest de Taëz.

Plus tôt mercredi, un soldat saoudien a été tué dans une autre attaque à la roquette de représailles par les forces yéménites sur une base militaire dans la province sud-ouest de Jizan. Le ministère saoudien de l'Intérieur a confirmé la mort du soldat.

Par ailleurs, l'Arabie saoudite a poursuivi ses raids aériens contre les zones d'habitation et le massacre de la population civile. Une nouvelle cérémonie de noces a été prise pour cible des raids aériens des chasseurs saoudiens.

Au moins 13 personnes qui assistaient à un mariage sont tombées en martyre et 38 blessées à Sanban située à une centaine de kilomètres au sud de Sanaa dans un raid de la coalition progouvernementale dirigée par l'Arabie saoudite, a-t-on appris jeudi de source médicale yéménite.

Selon des témoins, l'attaque a visé une maison dans laquelle se déroulait une cérémonie de mariage.

«L'hôpital de Dhamar a reçu 13 corps et 38 blessés après le bombardement d'une maison où plusieurs dizaines de personnes célébraient un mariage», a précisé la source médicale.

«Les avions de la coalition ont lancé l'attaque. La maison a été complètement détruite», a témoigné un résident, Taha al-Zuba.

La semaine dernière, la coalition a bombardé une salle de mariage à Mokha, située dans le sud-ouest du pays, sur la mer Rouge, faisant au moins 131 martyrs. L'ONU avait indiqué alors que cet acte était sans doute le plus meurtrier depuis le début du conflit.

Mercredi, les avions de combat saoudiens ont lancé plusieurs raids aériens sur un grand marché populaire dans le gouvernorat d’Al-Jawf.

«Ces raids aériens ont tué un grand nombre de têtes de bétail et causé de grandes pertes matérielles», a déclaré un responsable local.

Les avions saoudiens ont également bombardé une station d'essence dans le district d’al-Mattoon, ainsi que plusieurs zones dans les district de Hazem et Zaher , a dit la source.

L'attentat a entraîné beaucoup de dégâts dans les maisons et les propriétés privées, mais aucun décès n'a été signalé, a-t-il ajouté.

Sur un autre plan, le parti de l'ex-président yéménite Ali Abdallah Saleh a affirmé mercredi avoir accepté un plan de l'ONU destiné à mettre fin au conflit au Yémen.

Une première tentative pour réunir les parties yéménites autour d'une table de négociations à Genève avait échoué en juin. En septembre l'ONU avait affirmé avoir reçu des assurances sur une reprise prochaine des négociations, en vain.

Source : agences et rédaction

08-10-2015 | 09:58
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau