YEMEN : LARGUAGE SAOUDIEN DE BOMBES CHIMIQUES SUR SAADA

 

IRIB- Les chasseurs saoudiens ont bombardé à plusieurs reprises depuis vendredi soir jusqu'aujourd'hui samedi diverses régions à Sanaa.

Nombreux sont les citoyens yéménites qui sont tombés en martyre dans cette attaque.
La capitale yéménite aurait été bombardée une vingtaine de fois, affirment les sources yéménites.
Durant ces deux derniers jours, l’Arabie a utilisé de nouvelles bombes à Saada. Après l’explosion de ces bombes, des gaz toxiques se sont répandus dans la région. Les habitants ont évoqué des cas de maladies contagieuses dans les villages bombardées à Saada.
La chaîne de télévision Al-Manar a rapporté que lors d’une attaque des chasseurs saoudiens contre la cité de Sanaa, 11 personnes dont 6 femmes et 4 enfants ont trouvé le martyre.
Le porte-parole officiel du ministère yéménite de la santé a annoncé que les frappes saoudiennes contre le Yémen avaient laissé dans leur sillage 5412 martyrs dont 1603 sont des enfants et 1256 des femmes.
L’armée yéménite et les comités populaires ont tiré 39 obus vers les positions militaires dans le sud de l’Arabie. Un nombre de militaires saoudiens ont été tués ou blessés.
 
 
 
 
Yémen: raids hystériques à Sanaa et Saada, six saoudiens tués à Jizane
L’équipe du site

Des raids saoudo-américains hystériques ont ébranlé vendredi soir la capitale yéménite Sanaa et la province de Saada (nord).

25 Yéménites ont péri suite aux frappes de la coalition, dirigée par l’Arabie, contre différentes régions de la capitale, a rapporté la chaine panarabe AlMayadeen.

"Dix membres d'une même famille ont été tués dans le quartier al-Falihi, dans le vieux Sanaa", a pour sa part affirmé à l'AFP l'un de ces secouristes.

Selon des habitants, quatre maisons de la famille Al-Aïni ont été détruites par une bombe et 15 autres habitations ont été endommagées.

L'aviation de la coalition a multiplié les raids sur de nombreuses installations de la ville pendant toute la nuit, notamment dans le quartier Al-Hassaba (nord), selon des habitants, cités par l’AFP.

Dans ce quartier, le siège du ministère de l'Intérieur, un camp de la police, une résidence de l'ancien président Ali Abdallah Saleh, et l'un des sièges de son parti (le Congrès populaire général), ont été visés.

Dans la rue Zubeïri, en plein coeur de Sanaa, le siège des services de communication de l'armée, a été visé pour la première fois par l'aviation de la coalition, selon des habitants.

Le bâtiment abrite les médias pro-Houthis, comme l'agence de presse Saba, le quotidien 26 septembre, la télévision publique et un bureau de la télévision Al-Masirah.

La situation à Saada n’est pas meilleure. 35 personnes, dont une majorité de femmes et enfants, ont été tuées dans les bombardements saoudiens visant cette province du nord du Yémen, a indiqué AlMayadeen.  

La guerre saoudo-américaine contre ce pays a fait près de 4.900 morts et quelque 25.000 blessés depuis le 26 mars, selon l'ONU.

Six soldats saoudiens tués à Jizane

Par ailleurs, l’armée et les forces d’Ansarullah ont tué 6 soldats saoudiens dans des bombardements visant leurs véhicules dans la région frontalière saoudienne de Jizane, a précisé AlMayadeen.

AlManar a également rapporté que l’artillerie de l’armée et Ansarullah a pris pour cible ce samedi la base saoudienne d’al-Radif à Jizane, entrainant la fuite collective des soldats saoudiens.

 

Source: Divers

19-09-2015 - 11:45 Dernière mise à jour 19-09-2015 - 11:45 | 651 vus
 
 

 
 
 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau