YEMEN : LES PLUS VIOLENTS RAIDS SAOUDIENS DEPUIS LE DEBUT DU RAMADAN

Yémen: violents raids saoudiens, un cheikh et 5 membres de sa famille tués
L’équipe du site

L'aviation de la coalition arabo-américaine conduite par l'Arabie saoudite a lancé, dans la nuit de mardi à mercredi, ses plus violents raids depuis le début du mois de Ramadan contre différentes régions yéménites.

Six régions ont été visées par ces raids, les premiers de cette ampleur depuis le début il y a une semaine du jeûne musulman du ramadan, selon plusieurs résidents, cités par l’AFP.

A Saada (nord), un raid a visé le domicile de cheikh Abdallah Houmayda, le tuant sur le coup avec 5 membres de sa famille, a rapporté la chaine panarabe AlMayadeen.

Dans la région de Hajjah (frontalière de l'Arabie saoudite), les frappes saoudiennes ont totalement détruit une usine de glace et endommagé plusieurs domiciles.

Dans la ville portuaire d’Aden (sud), les affrontements se sont poursuivis sur plusieurs fronts entre l’armée et les forces populaires d’Ansarullah d’une part et les miliciens takfiristes d’Al-Qaïda et ceux du président démissionnaire en fuite Abed Rabbo Mansour Hadi de l’autre.

Rappelons que les raids saoudiens lancés depuis le 26 mars contre le Yémen ont fait plus de 2.600 morts, pour moitié des civils, depuis la mi-mars, selon l’ONU.

Des négociations à Oman

Au niveau politique, le sultanat d’Oman a parrainé des pourparlers entre des dirigeants d’Ansarullah et des responsables sudistes, et ce dans le but de parvenir à une trêve humanitaire.

Selon des sources yéménites citées par la chaine panarabe AlMayadeen, les dirigeants sudistes ont quitté Ryad pour Oman après avoir réalisé que la décision ne revient plus à l’Arabie saoudite.

Obstacles saoudiens entravant l'entrée de l'aide

Sur un autre plan, les Nations Unies ont exprimé leur inquiétude quant aux obstacles saoudiens entravant l'entrée des produits alimentaires au Yémen. Les Nations Unies ont évoqué la lenteur des opérations de fouille entreprises par la coalition saoudienne.

L'ONU estime que pas moins de "21 millions de personnes ont besoin d'aide et/ou de protection au Yémen, soit 80% de la population".

 

Source: Divers

24-06-2015 - 12:57 Dernière mise à jour 24-06-2015 - 14:15
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau