YEMEN : NOUVEAU MASSACRE SAOUDIEN DANS UN MARCHE. PLUS DE 43 MARTYRS

Yémen: un nouveau massacre saoudien dans un marché, plus de 43 martyrs
L’équipe du site

Un nouveau massacre saoudien a frappé samedi soir le Yémen. Plus de 43 personnes sont tombées en martyre et plusieurs autres blessées suite à des raids saoudiens visant un marché dans la province de Hajjah, au nord-est du pays.

Dans la province de Saada (nord), les chasseurs saoudiens ont bombardé une mosquée, faisant plusieurs victimes. Un pont reliant Saada à la capitale yéménite a également été détruit par un raid saoudien.

La guerre saoudo-américaine lancé contre le Yémen, depuis le 26 mars, a déjà fait près de 3000 martyrs, dont plus de 1.400 civils et 13.000 blessés, selon l'ONU.

Une tour de contrôle saoudienne dynamitée

Parallèlement, l’armée yéménite et les forces populaires d’Ansrarullah ont pilonné la base militaire saoudienne d’AlMakhrouk, dans la région frontalière de Najrane.

Une source militaire, citée par l’agence yéménite Marsad, a assuré que des dizaines de soldats saoudiens ont été blessés par les tirs yéménites, et un char a été incendié.

Et puis, dans la région de Zahrane Assir, les forces yéménites ont fait exploser une tour de contrôle, tuant un soldat saoudien. Le média militaire d'Ansarullah a publié une vidéo de cette attaque.

Des dizaines de missiles yéménites se sont abattus sur l’aéroport de Najrane, la base d’AlChorfa, et une base militaire saoudienne dans la zone frontalière de Jazzan, a-t-on ajouté de même source.

Un dirigeant d’Al-Qaïda tué à Aden

Et puis, dans leur lutte contre les takfiristes, l’armée et Ansarullah ont tué un des dirigeants d’Al-Qaïda lors d’affrontements dans la ville portuaire d’Aden (sud).

Mohammad Bachmila, qui dirigeait une « unité de la mort », été tué dans la région d’AlBasateen à Aden, a précisé l’agence Marsad, citant une source militaire.

En plus des raids saoudiens contre la ville d’Aden, de violents affrontements opposent les forces yéménites aux takfiristes d’Al-Qaïda épaulés par les miliciens du président démissionnaire, Abed Rabbo Mansour Hadi, réfugié en Arabie saoudite.

 

Source: Divers

05-07-2015 - 12:36 Dernière mise à jour 05-07-2015 - 14:41 | 673 vus
 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau