YEMEN : PARTICIPATION DIRECTE D'ISRAEL DANS L'OFFENSIVE CONTRE TAEZ

Yémen: Participation israélienne directe dans l’offensive contre Taëz
L’équipe du site

Sept mois après la guerre destructrice contre le Yémen, la coalition saoudo-US peine toujours à faire plier les forces yéménites. Pour épauler ses alliés, l’armée israélienne est elle aussi entrée en action, a assuré dimanche une source militaire yéménite.

Citée par l’agence yéménite You News et rapportée par AlManar, cette source a fait état d’une "implication militaire israélienne directe dans les raids menés par la coalition saoudo-US contre les côtes d’AlMakha (province de Taëz), sur la mer rouge".

"L’ennemi israélien participe au largage des armes et des munitions aux miliciens takfiristes et pro-saoudiens positionnés dans certaines régions de Taëz" (sud-ouest), a-t-on affirmé de même source.

Et d’ajouter : "les navires israéliens déployés en force dans la mer rouge et dans certaines îles saoudiennes et érythréennes œuvrent pour la prise du contrôle du détroit de Bab al-Mandeb".

Et de poursuivre : "l’armée et les forces populaires d’Ansarullah ont mis en garde l’ennemi israélien, assurant que son sort ne sera pas différent de celui réservé aux forces de l’invasion dans les provinces de Maareb, AlJawf, Bab al-Mandeb et Taez, et le long des frontières avec l’Arabie saoudite".

Chars et véhicules blindés des Emirats à Taëz    

Dans ce contexte, les journaux du Golfe ont rapporté ce lundi que des dizaines de véhicules blindés des Emirats arabes unis sont arrivés à Taëz « pour briser le siège » de cette ville du sud-ouest.

Le quotidien Gulf News a affirmé que des véhicules militaires avaient été vus en train d'entrer à Taëz par l'ouest et que des chars de combat, des véhicules blindés et des munitions avaient été livrés aux miliciens pour "libérer" la troisième ville du Yémen des forces yéménites.

Selon le quotidien émirati The National, les véhicules blindés arrivés à Taëz sont conduits par "des Yéménites" pro-saoudiens et "de nouveaux renforts vont venir à Taëz (depuis la province voisine) de Lahj".

Déjà, la semaine dernière, des avions de la coalition saoudo-US, qui mènent depuis le 26 mars des frappes destructrices et meurtrières contre le Yémen, avaient largué des armes et des munitions à des miliciens takfiristes et pro-saoudiens à Taëz.

La guerre saoudo-US contre le Yémen a fait plus de 5.000 morts, selon des estimations de l'ONU.

12 miliciens tués  dans une embuscade à Taëz

Par ailleurs, douze miliciens pro-coalition ont été tués dans une embuscade alors qu'ils se dirigeaient vers Taëz depuis Aden, la grande cité portuaire du sud, ont indiqué lundi des sources militaires et des médecins yéménites, cités par l’AFP. Ils faisaient partie de 500 miliciens envoyés en renfort à Taëz.

 

 

Source: Divers

02-11-2015 - 11:06 Dernière mise à jour 02-11-2015 - 11:14 | 368 vus
 
http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=266440&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=30&s1=1

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau