YEMEN : TIR REUSSI D'UN MISSILE BALISTIQUE SUR UNE BASE SAOUDIENNE

 
 
  Yémen: un missile balistique Tochka vise une base navale saoudienne
L’équipe du site

L’armée yéménite et les forces populaires d’Ansarullah ont réalisé un nouvel exploit à la frontière avec l’Arabie saoudite. La chaine de télévision AlMassirah a publié une vidéo montrant les forces yéménites en train de tirer avec succès un missile balistique de type Tochka contre le plus grand site de la force navale saoudienne à Jazzane.

Des sources yéménites ont affirmé que le missile a touché sa cible avec précision. Les missiles Tochka, fabrication russe, sont des missiles tactiques à combustible solide d'une portée de 120 kilomètres. Ils sont capables d'atteindre des cibles telles que des aérodromes, des bases militaires, des stations radars, et des dépôts de combustible.

Voici ci-dessous la vidéo du tir publié par le média militaire d'Ansarullah:

 

 

 

 

Toujours à Jazzane, les forces yéménites ont tiré un missile anti-char contre la position d’AlQaem, détruisant un char saoudien de type Bradley.

Les forces yéménites ont en outre tiré 7 missiles Grad contre la position saoudienne de Touwayla à Zahran Assir. Un char saoudien a été endommagé.

Raids saoudiens contre des civils

Par ailleurs, l’aviation saoudienne a poursuivi ses raids meurtriers à l’encontre des civils yéménites. Au moins 29 yéménites sont tombés en martyre ce vendredi suite à des frappes visant la région de Salla à Taez (centre), a rapporté notre correspondant au Yémen.

L’AFP a de son côté rapporté la mort de 13 instituteurs et quatre enfants dans un raid aérien de la coalition menée mardi par l'Arabie saoudite au nord de la capitale yéménite Sanaa.

Ce bombardement- déjà rapporté  mercredi par AlManar- a été condamné par l'organisation des Nations unies pour l'enfance (Unicef) dans un communiqué publié mercredi.

Ces victimes ont pays "le prix fort du conflit qui se poursuit au Yémen", a souligné l'organisation en précisant que le raid s'était produit à Omrane, au nord de Sanaa.

En outre, l'attaque a fait 20 blessés dont un enfant, a ajouté l'Unicef.

Selon cette organisation, le raid s'est produit alors que des instituteurs étaient réunis pour préparer les examens pour des centaines de milliers d'écoliers dont la scolarité a été perturbée par la guerre saoudo-américaine contre le Yémen.

Les enfants tués accompagnaient leurs parents qui participaient à la réunion, selon la même source.

De façon générale, l'Unicef estime que huit enfants sont tués ou gravement blessés en moyenne chaque jour au Yémen. Près de 400 ont déjà été tués et 600 blessés, d'après l’organisation.

Plus de 4.400 personnes ont été tuées depuis le 26 mars, début de l’agression saoudo-américaine contre le Yémen, selon l'Onu.

 

Source: Divers

21-08-2015 - 11:11 Dernière mise à jour 21-08-2015 - 11:11 | 2290 vus

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=254560&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=30&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau