YEMEN : UN CONVOI MILITAIRE DETRUIT DETRUIT A JAZZANE

Yémen: un convoi saoudien détruit à Jazzane
L’équipe du site

Les forces yéménites ont détruit un convoi militaire saoudien dans la province saoudienne de Khouba à Jazzane, c'est ce qu'a rapporté samedi soir notre correspondant au Yémen. Et d'ajouter: Leurs armes ont été saisies.

Pour sa part, l'agence officielle saoudienne SPA a annoncé dimanche qu'un garde-frontière saoudien a été tué samedi par des tirs des forces populaires d’Ansarullah à la frontière.

Un poste de la garde des frontières dans la région saoudienne de Jazane a essuyé des tirs en provenance du Yémen et y a riposté, a indiqué l'agence, en citant un porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Un garde-frontière saoudien est mort dans l'échange de tirs, selon la même source.

Cette mort porte à plus de 50 le nombre de saoudiens tués à la frontière entre les deux pays depuis le début de l’agression militaire sous commandement saoudien lancée contre le Yémen le 26 mars pour soutenir le président yéménite démissionnaire Abd Rabbo Mansour Hadi, réfugié en Arabie saoudite.

Des forces saoudiennes à Hadramout

Cependant, à l’Est du pays, les forces saoudiennes et leurs mercenaires sont entrés samedi matin dans la province de Hadramaout, fief d'AlQaida.

Il s’agit des forces équipées de plus de 100 chars et blindés, a indiqué une source locale, cité par le site iranien SAHARTV.

Ces forces sont entrées samedi matin dans la province de Hadramaout afin de se rendre dans la province de Ma’reb (centre) pour soutenir les forces loyales au président démissionnaire.

 

Source: Divers

23-08-2015 - 10:43 Dernière mise à jour 23-08-2015 - 10:43 | 643 vus
http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=254978&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=30&s1=1
 
 
YEMEN : ANSARULLAH DETRUIT UN HELICOPTERE ET DES BLINDES ENNEMIS
 
Yémen: Hélicoptère et blindés saoudiens et émiratis détruits par Ansarullah
L’équipe du site
 

L’armée yéménite et  les combattants des comités populaires ont détruit vendredi et samedi un hélicoptère de combat et 6 véhicules saoudiens, ainsi 8 véhicules blindés émiratis.  


Voici ci-dessous la vidéo publié par le média militaire d'Ansarullah:

 

 

Selon la chaine de télévision yéménite al-Massirah, la destruction de l’appareil de type Apache s’est faite via un missile sol-air, dans la région saoudienne al-Khoubat à Jizane, située au sud de l’Arabie.

Les images de la chute de l’appareil ont été diffusées sur la chaine de cette télévision et sur Youtube proche du mouvement Ansarullah.

Devant les faits, la coalition dirigée par l'Arabie saoudite a reconnu samedi qu’un hélicoptère de type Apache s'était écrasé à la frontière avec le Yémen, tuant ses deux pilotes, sans préciser comment.
Son communiqué relayé par l'agence officielle saoudienne SPA, s’est contentée de dire qu'une enquête avait été ouverte pour déterminer les causes de sa chute.
   
De plus, 6 véhicules saoudiens ont été détruits dans la même région, d’après l'agence Saba, pro houthie et d’après aussi les images diffusées par  al-Massirah.

 

(Video Youtube)

Ce vendredi, ce sont 8 véhicules blindés émiratis qui été détruits, via des roquettes de type Cornet, dans la région Loder, située entre Baïda et Abyen. Selon le site Ansar-Allah, la destruction de ces véhicules dans cette région montagneuse et tortueuse, selon les images diffusées par la chaine de télévision yéménite al-Masirah,   s’est fait après des accrochages violents qui ont eu lieu contre leurs passagers miliciens qui les avaient quittés, prenant la fuite.

 

L’artillerie de l’armée et des comités a également bombardé ce samedi une position militaire saoudienne al-Mamoute, à Jizane, et incendié son dépôt d’armements. (Voir photo à gauche)


 

Pour ce samedi, le site Ansar-Allah a répertorié 50 raids perpétrés par l’aviation saoudienne dans plusieurs régions de la province de Saada, fief du mouvement Ansarullah, au nord du Yémen et frontalier avec l’Arabie, et de 5 raids contre la province de Ma'reb, l'un d'entre eux ayant visé un hôpital..

Vendredi : 80 civils tués, selon le CICR
 
Vendredi, les avions de la coalition saoudo-américaine ont tué des dizaines de Yéménites, essentiellement des civils, dans des raids aériens à Taëz, troisième ville du pays.

La porte-parole du Comite International de la Croix-Rouge a indiqué qu’il est impossible d'établir un bilan précis, des personnes "étant ensevelies mortes ou vivantes sous les décombres" des habitations.

Elle a cependant parlé d’un bilan de 80 tués, le soir de vendredi.

Dans un communiqué vendredi soir Médecins sans frontières (MSF) avait fait état de 65 civils tués et de nombreux autres blessés dans des raids de la coalition sur le quartier de Salah à Taëz.

Alors que l'agence de presse Saba, a pour sa part indiqué que ces raids avaient tué 63 civils et blessé 50 autres.
   
Le bilan des morts de la journée du vendredi est l'un des plus élevés depuis le début du conflit en mars dernier, la porte-parole du CICR.


 

 

Source: Divers

22-08-2015 - 20:08 Dernière mise à jour 23-08-2015 - 11:56 | 1885 vus
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau