YEMEN : UN ENIEME RAID AERIEN SAOUDIEN TUE 8 CIVILS A SANAA

 

La coalition menée par l'Arabie saoudite a mené un nouveau bombardement sur la capitale du Yémen. Un juge anti-terroriste et sept membres de sa famille ont été tués.

Nouveau massacre au Yémen. Un haut magistrat yéménite et sept membres de sa famille ont péri dans un raid aérien de la coalition menée par l'Arabie , qui a détruit leur maison dans la capitale Sanaa, a affirmé lundi l'un de ses proches.

«Le juge Yahia Mohammed Rabia, son fils, trois femmes et trois enfants ont trouvé la mort lorsqu'un missile a touché leur maison», a indiqué à des journalistes le neveu du magistrat.

Ahmed Mohammed Mohammed, a fait sa déclaration devant les débris de la maison, située dans le centre de Sanaa, en affirmant qu'elle avait été touchée dans la nuit de dimanche à lundi par l'aviation de la coalition arabe. Il a indiqué que son oncle présidait le tribunal chargé des «affaires terroristes» et devant lequel ont été jugés de nombreux Yéménites, accusés d'appartenance à «al-Qaïda».

Dix mois après le début de l’offensive saoudienne, l'aviation de la coalition continue de viser quasi-quotidiennement des cibles dans la région de Sanaa et le reste du Yémen, qui font essentiellement des victimes civiles.

Des organisations des droits de l'Homme et des ONG travaillant sur le terrain déplorent de leur côté de nombreuses personnes tuées et blessées parmi les civils lors de raids aériens. Selon un bilan établi mercredi par un centre yéménite de droits de l’homme sur les 300 jours de guerre arabe menée par Riyad contre le Yémen, plus de 8.000 civils ont été tués, dont 1.996 enfants et 1519 femmes et près de 16.000 blessés.

Source : agences et rédaction

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau