YEMEN : UN GENERAL SAOUDIEN TUE. 4 BASES SAOUDIENNES CONQUISES

Yémen: un général saoudien tué et 4 bases saoudiennes conquises
L’équipe du site

L’armée et les forces populaires d’Ansarullah ont intensifié leurs opérations à la frontière, infligeant de lourdes pertes à l’Arabie qui mènent depuis 6 mois des raids meurtriers contre le Yémen.

Samedi, les forces yéménites ont conquis 4 bases militaires, à proximité du site militaire saoudien d’AlHoutheira (Jizane) qu’elles ont récemment pris le contrôle.

Selon le porte-parole d’Ansarullah, Mohammad Abdel Salam, 13 soldats saoudiens ont été tués dans les affrontements avec les forces yéménites à AlHoutheira.

L’armée saoudienne a échoué samedi à reprendre le contrôle de ce site militaire. De violents accrochages les ont opposés aux forces yéménites qui ont réussi à prendre le contrôle de 4 nouvelles bases saoudiennes, a précisé l’agence d’information yéménite Khabar.

Selon cette même source, des dizaines de blindés saoudiens ont été détruits suite à ces affrontements.

Ryad reconnait la mort d’un général saoudien

Dans ce contexte, l’armée saoudienne a reconnu dimanche la mort d’un général dans le sud du royaume, près de la frontière avec le Yémen.

Dans un bref communiqué, l'armée indique que le général de brigade Ibrahim Hamzi, commandant adjoint de la 8e brigade à Jizane, a succombé à ses blessures subies "dans l'exercice de ses fonctions (...) à défendre la patrie".

Il est décédé après son transport à l'hôpital, ajoute le communiqué, publié par l'agence officielle Spa, sans préciser la date et les circonstances exactes de sa mort.

Il s'agit du deuxième haut officier saoudien tué en un peu plus d'un mois à la frontière avec le Yémen, après celle, annoncée le 23 août, du commandant de la 18e brigade des forces armées.

Samedi, le ministère de l'Intérieur a annoncé la mort à Jizane de deux gardes-frontières, dont un officier, par des tirs en provenance du Yémen.

7 martyrs dont 4 enfants et une femme

S’agissant des raids meurtriers contre le Yémen, 7 civils sont tombés en martyre, dont 4 enfants et une femme, suite à des frappes saoudo-américaines contre Sanaa.

Les avions de la coalition ont pris pour cible la maison de la famille Moghrabi. 7 membres de cette famille ont péri, a indiqué le site d’information yéménite Ansar-Allah.

Par ailleurs, le bilan du massacre saoudien contre un marché à Saada (nord) s’est alourdi. Selon une source sécuritaire, le nombre des victimes s’est élevé à 75 martyrs et à des dizaines de blessés.

 

Source: Divers

27-09-2015 - 10:53 Dernière mise à jour 27-09-2015 - 10:53 | 1518 vus

 

 
 
 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau