YEMEN : UN MISSILE SCUD CONTRE UNE BASE SAOUDIENNE PRES DE RYAD

 
 

Yémen: un missile Scud contre une base saoudienne dans la région de Ryad

 

L’équipe du site

Les forces yéménites ont affirmé avoir tiré tôt mardi un missile Scud sur la base militaire saoudienne d'Al-Salil dans la région de Ryad (centre), a rapporté l'agence de presse Saba.

"Le missile a touché sa cible avec précision", a affirmé l'agence, citant le porte-parole militaire de l’armée, Charaf Ghaleb Luqman.

"Le tir de missile est la réponse à l'agression de l'Arabie saoudite qui multiplie ses raids aériens criminels contre notre pays", a affirmé le porte-parole yéménite.

"C'est un autre message aux forces de l'oppression", a poursuivi M.Luqman promettant de "nouvelles surprises dans les jours qui viennent".

Le porte-parole a rappelé un précédent tir de Scud le 6 juin contre une base militaire du sud de l'Arabie saoudite qui a fait de "nombreux morts parmi des commandants saoudiens, américains et israéliens qui s'y trouvaient".

28 martyrs dans un attentat revendiqué par Daesh à Sanaa

Côté yéménite, au moins 28 personnes, dont huit femmes, ont été tuées dans un attentat à la voiture piégée dans la nuit de lundi à mardi près de l’hôpital militaire à Sanaa.

L'attentat, à la voiture piégée, a été revendiqué par le groupe takfiriste wahhabite Daesh (EI) dans un communiqué mis en ligne sur internet.

Selon une source des services de sécurité, la voiture piégée a également fait des dommages dans les habitations civiles.

Dans son communiqué, Daesh a prétendu que l'attentat avait été dirigé contre "l'un des nids des chiites à Sanaa".

Le 20 juin, Daesh avait revendiqué un attentat à la voiture piégée contre une mosquée qui avait fait deux morts et seize blessés.

Le 16 juin, le même groupe a endossé la responsabilité d'une série d'attentats commis dans Sanaa et qui ont fait 31 morts et de nombreux blessés.

Le groupe takfiriste avait revendiqué en mars une série d'attentats, ses premiers au Yémen, qui avaient touché aussi des mosquées. Bilan: 142 morts, l'un des plus lourds enregistrés dans le pays.

L’Onu condamne une frappe saoudienne contre un de ses bureaux

Entre-temps, les chasseurs saoudiens ont bombardé lundi des zones résidentielles yéménites, tuant environ une vingtaine de personnes pour la plupart des femmes et des enfants. Lors d'une des frappes contre Maarib au Yémen, 9 membres d'une même famille ont été tués et trois autres blessés.

Pour sa part, l'adjoint du porte-parole du secrétaire général de l'ONU, Farhan Haq, a condamné les frappes menées par la coalition saoudo-américaine contre un bâtiment onusien dans la ville portuaire d’Aden (sud).

Un raid saoudien a visé dimanche le bureau du Programme de développement de cette organisation onusienne. M.Haq a demandé une enquête sur ce raid.

Il a en outre réitéré son appel à un cessez-le-feu au Yémen et au retour des factions yéménites à la table du dialogue.

Depuis le 26 mars, une coalition arabe commandée par l'Arabie saoudite et les Etats-Unis a lancé une agression militaire contre les différentes régions yéménites.

 

 

 

Source: Divers

30-06-2015 - 11:25 Dernière mise à jour 30-06-2015 - 12:12 | 248 vus


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau