ALGERIE : L'ANP ACCROCHE DES NARCOTRAFIQUANTS

LUTTE CONTRE LA CONTREBANDE

L'ANP accroche des narcotrafiquants

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Ces criminels ne reculent devant rien pour écouler leurs marchandises après avoir traversé les frontières marocaines vers l'Algérie.

Intervenant dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la sécurisation des frontières, l'Armée populaire nationale a enregistré au courant de ces dernières 48 heures des résultats probants contre des narcotrafiquants. Dans un communiqué du ministère de la Défense nationale, il est souligné «dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la contrebande et le crime organisé, un détachement de l'ANP relevant du secteur opérationnel de Béchar au niveau de la 3ème Région militaire, a lors d'une opération abouti à l'arrestation de deux narcotrafiquants et la saisie de 550 kilogrammes de kif traité». Cette opération est la seconde après celle enregistrée ce samedi qui a permis de mettre hors d'état de nuire un narcotrafiquant qui a tenté d'user de son arme.
Sur le corps de ce dernier «les forces de l'ANP ont saisi un pistolet-mitrailleur de type Kalachnikov, un fusil de chasse, une quantité de munitions, un véhicule tout-terrain et quatre téléphones portables», confirme le communiqué du MDN. Toujours dans le cadre de la lutte contre le grand banditisme, deux détachements de l'ANP relevant du secteur opérationnel de la 6ème Région militaire au niveau d'In Guezam et Bordj Badji Mokhtar ont arrêté sept contrebandiers de différentes nationalités. Cette opération a permis la saisie d'«un véhicule tout-terrain, un détecteur de métaux, cinq marteaux-piqueurs, sept groupes électrogènes, une quantité de 2 460 litres de carburant et un téléphone portable».
Pour les forces de sécurité, les narcotrafiquants sont aussi dangereux que les terroristes et sont considérés comme des criminels. Ils usent souvent des mêmes méthodes que les groupes terroristes pour arriver à leurs fins. Des quantités énormes de drogue ont été saisies au courant de ces derniers jours, notamment à Béchar. Lâchés par leurs complices qui activent au sein des groupes terroristes, les narcotrafiquants sont plus faciles à appréhender dans la mesure où ils ne jouissent plus de cette facilité du terrain. Ayant toujours travaillé de concert avec différentes fractions terroristes, les trafiquants de drogue jouent désormais sur un sol à découvert. Ce n'est pas la première fois que l'ANP est contrainte de se défendre contre l'usage d'armes de ces criminels, plusieurs d'entre eux avaient connu le même sort en tentant d'utiliser leurs armes contre les forces de sécurité.
Dire que ces criminels ne reculent devant rien pour écouler leurs marchandises après avoir traversé les frontières marocaines vers l'Algérie. Le Royaume ne fait cependant aucun effort pour sécuriser sa bande frontalière, laissant libre cours à une activité illicite.
Cette complaisance souvent dénoncée par l'ONU, ne semble pas cependant gêner le Maroc pour gérer à bien son trafic.
L'ANP demeure la seule force dans la région qui combat cette activité, en se surpassant parfois pour sauvegarder la sécurité de son territoire.

http://www.lexpressiondz.com/actualite/212993-l-anp-accroche-des-narcotrafiquants.html

https://www.facebook.com/ikram.ghioua?fref=tl_fr_box&pnref=lhc.friends

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau