L'AMBASSADRICE US : L'ALGERIE EST UN REMPART CONTRE LE TERRORISME

 
 

JOAN POLASCHIK, AMBASSADRICE DES ÉTATS-UNIS EN ALGÉRIE

"L'Algérie est un rempart contre le terrorisme"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
 
La représentante de la diplomatie américaine en AlgérieLa
représentante de la diplomatie américaine en Algérie

Cette déclaration intervient six jours après l'attaque perpétrée contre le musée du Bardo en Tunisie, ayant coûté la vie à 22 personnes.

Considérée comme un leader de la lutte antiterroriste, l'Algérie est encore une fois élue comme le seul pays qui possède les compétences adéquates dans la région pour faire face aux menaces des groupes criminels. C'est ce qui vient d'être confirmé une nouvelle fois par l'ambassadrice des États-Unis en Algérie, Joan Polaschik, dans un entretien accordé au Washington Top News, mardi dernier.
La diplomate qui a certainement mesuré ses propos ne manquera pas de lancer un appel à ses compatriotes pour venir découvrir l'Algérie, qu'elle qualifie de référence en matière de sécurité. Cette déclaration intervient six jours après l'attaque perpétrée contre le musée du Bardo en Tunisie, ayant coûté la vie à 22 personnes essentiellement des touristes européens.
La représentante de la diplomatie américaine, a noté que l'Algérie a abouti à cet acquis suite à son expérience incontestable, son savoir-faire et sa stratégie réfléchie.
L'ambassadrice tout en indiquant que l'Algérie et les Etats-Unis coopèrent parfaitement dans la lutte antiterroriste par l'échange de renseignements, notamment en ce qui concerne les 20.000 terroristes, de 90 pays, ayant rejoint Daesh dont des Américains, souligne que «l'environnement est très agréable». Résolue à faire valoir ses impressions, elle indique dans son entretien se sentir en sécurité et très à l'aise dans cet environnement. Un sentiment partagé avec ses compatriotes en Algérie assure-t-elle. Pour elle tout ce qui a été dit sur l'Algérie s'avère faux, elle qui s'attendait à découvrir un pays disloqué, en pleine crise et une société en conflit, s'est finalement réjouie de constater le contraire. Certes, la vigilance est demandée vu l'escalade des groupes terroristes qui menacent toute la planète, mais forte d'un constat, la diplomate atteste que l'Etat algérien veille, comme les USA, à faire revenir la sécurité dans le pays. Elle témoigne également de l'ambiance conviviale qui règne dans la société qui, à son sens, est très animée par l'afflux de la population dans les restaurants menant une vie tout à fait normale. Elle intervient donc dans cet état d'esprit pour conseiller à ses compatriotes de ne pas trop s'immobiliser et s'atteler sur certaines informations qui traduisent l'image d'un pays extrémiste.
La diplomate considère l'Algérie comme une limite au terrorisme, faisant confiance au dévouement et la détermination des forces de sécurité. Forts d'une expérience acquise dans la douleur durant les années 1990, les services de sécurité ont su démontrer leurs compétences le long de ces dernières années. L'aboutissement de l'opération de Tiguentourine, qui s'est soldée par l'élimination d'un groupe terroriste composé d'une trentaine d'éléments dont trois ont été arrêtés, mais aussi la récupération de plus de 600 otages saints et saufs, après un assaut spectaculaire d'une unité spéciale et la décapitation de Daesh après l'assassinat d'un ressortissant français, constituent des points vigoureux qui s'ajoutent à l'accomplissement d'une lourde tâche des forces de sécurité. Une tâche qu'elles mènent avec conviction.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau