DERNIERES TENTATIVES US DE SABOTAGE CONTRE L'IRAN?

Dernières tentatives US de sabotage contre l'Iran?

 
 
IRIB- "Alors que des négociateurs nucléaires américains poursuivaient
leurs discussions avec leurs homologues iraniens, les services de renseignements des Etats-Unis continuaient, eux, leur opération de sabotage contre les installations nucléaires iraniennes", a révélé un quotidien américain.

Le "New York Times" a écrit que, vers fin 2012, lorsque le Président Obama et ses adjoints avaient entamé des relations diplomatiques secrètes avec l'Iran, les Agences de renseignements américaines poursuivaient leurs projets parallèles. L'objectif de leurs activités d'espionnage était de procéder à des actes de sabotage, dans les infrastructures nucléaires iraniennes. Les inspecteurs ont, alors, révélé qu'un homme d'affaires iranien avait préparé des tubes d'aluminium spécifiques, dont l'exportation vers l'Iran avait été interdite par les Etats-Unis. Ces tubes étaient utilisés, dans des centrifugeuses destinées à l'enrichissement de l'uranium. Les documents montrent, pourtant, que les éléments américains, au lieu d'empêcher l'exportation de ces tubes vers l'Iran, les ont remplacés par d'autres tubes, qui, une fois, utilisés, dans  les appareils iraniens, se décomposeraient, et la centrifugeuse risquerait une implosion totale, au cas où elle atteindrait une vitesse supersonique. Reste à savoir si les négociateurs parvenaient à un accord avec l'Iran, les tentatives de sabotage secrètes des Etats-Unis, d'Israël et de certains de leurs alliés européens contre l'Iran connaîtraient-elles une fin? "Très probablement, non", a répondu un responsable de haut rang, bien informé de ce projet. Selon certaines autorités, en cas de la conclusion d'un accord global, des tentatives secrètes se multiplieraient, pour s'assurer que l'Iran ne cherche pas à importer des matières jugées sensibles, pour la construction de centrifugeuses sophistiquées ou trouver une alternative, pour fabriquer la bombe atomique. Quant à l'achat des tubes d'aluminium spécifiques, les Iraniens ont compris que des tubes étaient faux. Et, à présent, ils accélèrent la marche en avant, pour la construction des centrifugeuses de la prochaine génération sophistiquée, une question, qui occuperait une bonne place, dans les prochaines négociations. Le virus Stuxnet était l'une des plus importantes opérations de cyber-sabotage, menées par les Occidentaux, contre le programme nucléaire iranien. Stuxnet est un ver informatique, et il a été développé, selon les révélations, par les Etats-Unis et Israël, durant le mandat de George W. Bush.

Les experts sont d'avis que la propagation de Stuxnet nécessiterait des efforts des plus grands et coûteux, dans l'histoire des virus informatiques, bien que ce virus ait échoué à infliger des dégâts importants au programme nucléaire iranien.

Edward Snowden, ancien consultant de la NSA et révélateur des activités d'espionnage américaines, estime que les Etats-Unis, en menant des cyber-attaques contre les installations atomiques de l'Iran, ont marqué le début d'un processus mondial de guerre cybernétique destructive contre les autres pays.

http://french.irib.ir/info/international/item/363533-derni%C3%A8res-tentatives-us-de-sabotage-en-iran

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau