ET SI LE TEXAS QUITTAIT LES ETATS-UNIS ?

Drapeau de Texas

Et si le Texas quittait les Etats-Unis?

© Flickr/ George Olcott
International
(mis à jour 19:38 24.03.2015) URL courte
1064152
Selon un représentant du Mouvement nationaliste du Texas, cet Etat ne veut pas financer le budget militaire énorme des Etats-Unis et tolérer la dictature du président Obama.

Le Texas n'est pas d'accord avec la politique du gouvernement américain et souhaite accéder à l'indépendance, a déclaré à Moscou Nathan Smith, numéro trois du Mouvement nationaliste du Texas qui compte 250.000 membres.

"Nous avons besoin de l'indépendance, parce que nous sommes différents (…). Nous ne sommes pas d'accord avec la politique du gouvernement fédéral américain (…). Pourquoi les Texans doivent-ils financer le budget militaire astronomique des Etats-Unis? Nous ne sommes pas d'accord avec cette politique", a indiqué M.Smith, en visite à Moscou depuis vendredi dernier sur l'invitation d'Alexandre Ionov, dirigeant du Mouvement antimondialiste de Russie.

Selon M.Ionov, "le séparatisme américain et européen prend de l'ampleur. Des délégations américaines et européennes, qui plaident pour le droit de leurs nations à l'autodétermination, ont noué des liens étroits. Les Catalans, Flamands et Texans ont l'intention de tenir une conférence sur le territoire de la DNR (république populaire autoproclamée de Donetsk, à l'est de l'Ukraine) en 2015".

"Le gouvernement fédéral prend plus qu'il n'en donne au Texas. Le Texas ne reçoit rien du gouvernement américain, alors que nos richesses servent à financer les autres Etats. Le système économique américain est en danger. Le gouvernement ne contrôle pas les dépenses. Les Etats-Unis ont une dette publique supérieure au PIB national. Et le plus grave est que la situation économique actuelle n'a pas d'issue. Ils ne font qu'imprimer de l'argent", a déclaré M.Smith au journal russe Vzgliad.

"Nous voyons que le rôle du centre fédéral est toujours en hausse et personne ne s'intéresse à l'opinion des Etats. Le président américain Barack Obama ne s'adresse même pas au pouvoir législatif, il émet des décrets présidentiels. Ce n'est pas une démocratie, c'est une dictature. Cela nuit au pays et cela nuit au Texas", a conclu M.Smith.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150324/1015321570.html#ixzz3VKfHDeQq

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau