GUERRE D'ALGERIE : LA FRANCE DOIT RECONNAITRE SES CRIMES DE GUERRE

Colonialisme : l'Algérie "revendique toujours" la repentance de la France© AFP

 

L'Algérie exige toujours que la France reconnaisse le mal qu'elle lui a causé lors de la colonisation. Le ministre algérien a souligné samedi que cette requête sera maintenue "jusqu'à aboutissement".

 

L'Algérie maintient ses revendications liées à la repentance de la France sur "les crimes commis" par le régime colonial entre 1832 et 1962, a déclaré samedi le ministre algérien des Moudjahidine (anciens combattants), Mohamed Chérif Abbas.

Les revendications de l'Etat algérien relatives à "l'incrimination et à la reconnaissance des crimes de guerre français sont toujours maintenues jusqu'à aboutissement", a déclaré M. Abbas à Alger, en marge du troisième congrès national de l'Association nationale des anciens condamnés à mort (1954-1962), selon l'agence APS.

Le ministre a indiqué que l'Algérie "revendique toujours et depuis l'indépendance, l'incrimination de l'occupation française et la reconnaissance des crimes de guerre perpétrés contre le peuple algérien, notamment les essais nucléaires, les mines antipersonnel, outre les pertes occasionnées à la nature et à l'homme", selon APS.

La question de la "repentance" de la France sur les "crimes" qui auraient été commis par le colonialisme en Algérie empoisonne les relations entre les deux pays depuis 2005.

Elle a empêché la signature d'un traité d'amitié entre l'Algérie et la France.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

sarah
  • 1. sarah | 15/03/2015

très bon site

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau