LES FORCES IRAKIENNES REPRENNENT LE SIEGE PROVINCIAL A TIKRIT

Les forces de sécurité irakiennes ont repris le siège du conseil provincial à Tikrit, près d’un mois après le lancement de leur offensive sur cette ville du nord de l’Irak tenue par le groupe extrémiste «Daech», ont rapporté mardi des responsables.

Il s’agit de la percée la plus significative depuis le lancement le 2 mars de l’offensive, la plus importante opération contre les extrémistes depuis qu’ils se sont emparés en juin dernier de vastes pans du territoire, notamment dans le nord de l’Irak.

«Les forces irakiennes ont nettoyé le complexe gouvernemental à Tikrit», a indiqué notamment un général de l’armée s’exprimant sous le couvert de l’anonymat.Les forces irakiennes reprennent le siège provincial à Tikrit.

«Nous avons le contrôle des bâtiments gouvernementaux depuis la nuit dernière», a-t-il ajouté.

Le gouverneur de Salaheddine, dont Tikrit est le chef-lieu, Raad al-Joubouri a confirmé que le siège du gouvernement local avait été repris, disant que les drapeaux irakiens flottaient à nouveau sur plusieurs bâtiments.

Le porte-parole du mouvement «Badr», Karim al-Nouri, a confirmé la reprise du siège, affirmant que des membres des Unités de mobilisation populaire --des forces pro-gouvernementales-- avaient pris part aux combats aux côtés des unités de la police.

Les Unités de mobilisation populaire ont joué un rôle crucial dans l'offensive lancée pour reprendre Tikrit, cette ville à 160 km au nord de Bagdad, à laquelle participaient des milliers d'hommes de l'armée, de la police et de tribus.

Une reprise de Tikrit ouvrirait la voie en direction de Mossoul, la deuxième ville d’Irak et principale place forte des extrémistes.

«Notre victoire à Tikrit est proche»

Sur le plan diplomatique, le Premier ministre irakien Haidar al-Abadi s’est entretenu avec  le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, qui est actuellement en visite à Bagdad, et lui a annoncé qu’«après  la victoire à Tikrit, d’autres victoires suivront notamment à al-Anbar et à Mossoul», ont rapporté lundi les médias.

M. Abadi a indiqué qu’«après Tikrit, les forces irakiennes se mettront en route, pour libérer Mossoul et Al-Anbar», selon un communiqué de son bureau.

«Nous sommes dans la phase finale des affrontements à Tikrit dans la province de Salaheddine», a-t-il souligné, ajoutant que «la victoire est entre nos mains».

Dans le même contexte, M. Ban a rencontré le président du Parlement Salim al-Joubouri, qui a souligné que «l'Irak conduit une lutte pour éradiquer le terrorisme de son territoire», notant que «les forces de la terreur ont pris en otage les citoyens, ne provoquant autour d’eux que  la mort, la destruction et la corruption».

Source: agences et rédaction
31-03-2015 | 15:37
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau