NUCLEAIRE IRANIEN : UN ACCORD EST POSSIBLE !

Nucléaire iranien: accord possible, reste encore "deux ou trois questions"
L’équipe du site

Un accord est possible mais il reste encore "deux ou trois questions" à résoudre, a déclaré dimanche le numéro deux de l'équipe de négociateurs iraniens Abbas Araghchi.

"Parvenir à un accord est faisable. Des solutions ont été trouvées sur de nombreuses questions. Nous travaillons encore sur deux ou trois questions et nous n'avons pas encore trouvé les solutions", a déclaré M. Araghchi devant les journalistes à Lausanne.

Une réunion plénière réunissant les ministres des Affaires étrangères de l'Iran et des pays du groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne), ainsi que la représentante de la diplomatie de l'Union Européenne aura lieu lundi matin.

M. Araghchi a également affirmé que l'Iran refusait d'envoyer à l'étranger son stock d'uranium faiblement enrichi (environ 8000 tonnes) mais a proposé des solutions pour rassurer les 5+1.

"Nous n'avons pas l'intention d'envoyer les stocks d'uranium enrichi à l'étranger. Mais il y d'autres solutions pour créer la confiance concernant ces stocks, pour lever les inquiétudes à propos de toute utilisation autre que pacifique. Nous en avons discuté et nous sommes presque parvenus à une solution, mais il est hors de question d'envoyer ces stocks à l'étranger", a déclaré M. Araghchi.

Il a ajouté que les négociateurs avaient fait de "bons progrès, trouvé de bonnes solutions pour de nombreuses questions. Toutes les délégations tentent de parvenir à des solutions".

"Nous pouvons arriver à une solution, mais il faut que l'autre partie prenne sa décision et choisisse entre la pression ou un accord", a ajouté M. Araghchi.

Le négociateur iranien a de nouveau insisté sur le fait qu'un accord final n'existera que s'il comprend "tous les détails".

"Nous avons encore plusieurs mois de travail" jusqu'à fin juin pour finaliser toutes les questions, a-t-il dit.

Il a également ajouté que "toutes les sanctions doivent être levées selon un cadre précis, les six résolutions (du Conseil de sécurité des Nations unies), les sanctions de l'UE et celles des Etats-Unis".

En cas d'accord sur ce dossier nucléaire iranien les Occidentaux accepteraient de lever les sanctions internationales imposées contre la République islamique d’Iran.

Avec AFP

 

Source: Agences

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=228028&cid=86&fromval=1&frid=86&seccatid=28&s1=1

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau