ISRAEL A PEUR DU HEZBOLLAH DANS UNE 3e GUERRE DU LIBAN

 
La phobie du hezbollah en "Israël" : 1200 missiles/    jour et drones -suicide dans une 3ème guerre du Liban.Des centaines, voire des «milliers de roquettes et missiles» pourraient être tirés sur «Israël» par jour, lors d'une future guerre avec le Hezbollah, causant d'«immenses dégâts» et faisant de «nombreuses victimes».

Ce scénario «catastrophe» émane d'une évaluation faite par le commandant du «commandement du Front intérieur», le général Eyal Eizenberg, visant à «préparer la population israélienne à subir des pertes élevées en cas de barrages de roquettes».

«Nous devons nous préparer à la possibilité d'une guerre durant laquelle 1.000 à 1.500 roquettes s'abattraient sur Israël quotidiennement», a déclaré Eizenberg.La phobie du Hezbollah en «Israël»: 1200 missiles/jour et drones-suicide dans une 3e guerre du Liban.

Le «commandement du Front intérieur» a récemment mis à jour son évaluation sur une éventuelle attaque du Hezbollah, qu'il a commencé à distribué aux municipalités sionistes, a indiqué le militaire.

A la lumière de cette évaluation, le «Front intérieur se prépare à la possibilité d'évacuations massives», dont les plans officiels, en cours d'élaboration, sont pour le moment «gardés secrets».

Et de souligner: «Lors d'une attaque sur Kiryat Bialik, par exemple, il faut prévoir des dizaines de tirs de roquettes par jour. Ce qui suppose pour le Front Intérieur que plusieurs centaines de civils devraient être évacués, une dizaine de tués et plusieurs dizaines de blessés, voire une centaine en cas de panique».

«Bien que le système de défense anti-missile Dôme de fer ait intercepté des centaines de roquettes et missiles l'été dernier durant la guerre contre le Hamas à Gaza, la situation dans le nord (à la frontière israélo-libanaise, ndlr) sera très probablement différente», explique la même source

«Les autorités compétentes décideront, sur la base d'une évaluation de la situation, comment distribuer les 10 batteries anti-missiles qu'Israël possède, mais il serait logiquement préférable de les déployer pour protéger les sites stratégiques comme les centrales électriques, les pompes à eau et les bases aériennes», a ajouté Eizenberg.

En outre, l'armée de l’occupation israélienne estime que le Hezbollah dispose de «centaines de missiles téléguidés», en plus d'un «arsenal avancé» de drones de combats capables de frapper n'importe quelle cible du nord au centre de l’entité sioniste.

Source: sites web et rédaction
01-04-2015 | 16:43
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau