TEL AVIV : DES MISSILES YAKHONT AUX MAINS DU HEZBOLLAH

Tel Aviv: des missiles Yakhont aux mains du Hezbollah
 

 Des sources militaires israéliennes ont révélé que des missiles russes sophistiqués de type Yakhont ont été transportés de Syrie vers le Liban et sont actuellement aux mains du Hezbollah.

« Ceci impose à l’armée israélienne un changement de stratégie, un redéploiement et des préparatifs au combat pour la prochaine guerre avec le Hezbollah », ont assuré des sources militaires israéliennes.

La première chaine de télévision israélienne a rapporté que le missile russe très sophistiqué est effectivement arrivé au Liban, soulignant que les services de renseignements israéliens sont incapables de déterminer leur nombre. Et de préciser que ce type de missile est connu pour sa haute précision et sa capacité à fuir les radars. Il représente une menace stratégique énorme pour les pièces maritimes israéliennes, et les sites économiques de « l’Etat hébreu » au large de la Méditerranée.

Le commandant de la base maritime de Haïfa, le colonel David Salami, a admis que les pièces maritimes israéliennes voient en la frontière du Nord (la Syrie et le Liban : ndlr) une menace potentielle aux missiles Yakhont. Selon lui, tout ce qui représente une menace du côté de la Syrie est désormais aux mains du Hezbollah. « L’Iran envoie des armes vers la Syrie, et fait de même au Hezbollah au Liban », a-t-il dit.

D’après cet officier israélien, la prochaine guerre avec le Hezbollah sera différente que celle du passé. « Le Hezbollah ne possédait pas en 2006 de moyens de combat sophistiqués qui constituent une menace essentielle pour Israël. Mais aujourd’hui, cette capacité est disponible. Les missiles sol-mer se sont développés ces dernières années, ce qui met en danger non seulement les pièces maritimes israéliennes, mais aussi les plateformes maritimes utilisées pour le forage du gaz naturel dans la Méditerranée ».

Et de poursuivre : « Les missiles Yakhont ne sont pas exclusivement une arme sol-mer , mais ils peuvent être employés pour frapper des cibles terrestres ».

Celui-ci a mis en garde contre les bombardements des plateformes du gaz au large de la Méditerranée, vu que le Hezbollah réalise que 55% de la production électrique en Israël est basée sur le gaz extrait de la mer.

« Donc, le Hezbollah connait bien que le bombardement de ces plateformes affectera négativement d’autres secteurs vitaux, comme celui de l’énergie », a-t-il averti.

 

Source: Traduit du site al-Akhbar

 

Source: Sites web

31-03-2015 - 15:36 Dernière mise à jour 31-03-2015 - 16:09 | 1282 vus

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau