HOURIA ZOHRA : IL PLEUT...

Il pleut…

Il pleut comme je l’aime

 Mouille les sentes de mon âme

Bourgeonne dans le jardin secret

D’une rencontre inachevée…

Il pleut à ras le cœur

Pour poser dans les travées de l’heure

Entre présent et passé

Un soupçon de fraicheur…

Il pleut du duvet sur  mes maux,

Entre premier et dernier rendez-vous,

Des instants étampés dans la mémoire

De mes angles noirs… je l’avoue…

Il pleut tendrement le souvenir

 Par à-coups, en pointillé, le chant d’un délire

En guise de rappel pour ne jamais oublier…

Il pleut, pleuvra toujours

Dans ma saison

 Des bouts de jasmin,

 Les gestes écroulés

De nos mains…

Il pleut comme pour verser

 Sur l’absence insensée

Les lames du vide, la parole livide…

Il pleut sur la voie de juillet

Un vent brûlant et douillet…

Des gouttes de silence

Dans sa voix en détresse…

Il pleut des états d’âme

De nos pas perdus

Mots abscons et non-dits…

Le 24/03/2015

 
 
https://www.facebook.com/houria.zohra
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

houria zohra
  • 1. houria zohra | 27/03/2015

Merci d'avoir partagé,un peu de poésie pour adoucir ce magma politique dans lequel nous vivons...

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau