LES ALLIES DES ETATS-UNIS SE TOURNENT VERS LA NOUVELLE BANQUE CHINOISE

Les alliés des États-Unis se tournent vers la nouvelle banque chinoise

 

http://french.irib.ir/info/international/item/363014-les-alli%C3%A9s-des-%C3%A9tats-unis-se-tournent-vers-la-nouvelle-banque-chinoise

 
IRIB- La création de l'AIIB, une banque dotée d'un capital de 50 milliards de dollars,
a été initiée, l'année dernière, par le Président chinois, Xi Jinping, dans le but d'augmenter l'influence internationale de l'Empire du Milieu. Au cours des prochaines années, la Chine et les États-Unis devraient intensifier leur concurrence, pour s'imposer, comme la superpuissance, qui pourra définir les règles économiques et commerciales d'une Asie, en plein essor. Dans cet esprit, l'AIIB est vouée à devenir une rivale de la Banque Mondiale, basée à Washington.

La semaine dernière, on avait appris que le Royaume-Uni, qui souhaite devenir la place financière privilégiée pour les investissements chinois, avait décidé de s'associer à cette initiative. L'Australie, qui avait décliné, dans un premier temps, l'invitation de rejoindre la banque, a, finalement, changé d'avis, et annoncé qu'elle pourrait, éventuellement, décider de s'y associer.

Séoul a, également, annoncé qu'elle allait reconsidérer sa décision de ne pas rejoindre la banque. Quant au Japon, un pays allié des États-Unis, qui s'inquiète de l'influence grandissante de la Chine, dans la région, on s'attend à ce qu'il refuse de devenir membre.

Pour les États-Unis, toutes les adhésions à ce projet de ses alliés occidentaux sont un coup dur. L'administration Obama avait invité toutes les nations alliées à rester en dehors, arguant qu'elles auraient plus d'influence sur son fonctionnement et qu'elles pourraient imposer de meilleures normes de crédit, si elles n'étaient pas impliquées elles-mêmes.

En privé, les officiels australiens et américains déplorent que l'adhésion des Britanniques n'ait obéi qu'à des considérations financières, et qu'ils aient, totalement, négligé les implications géopolitiques plus grandes, pour la région Asie-Pacifique.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau