DAESH PUBLIE LA LISTE DE 100 MILITAIRES AMERICAINS A ABATTRE

Daech publie la liste de 100 militaires américains à abattre
 

Des hackers se réclamant du groupe terroriste takfiriste de l'Etat islamique ou Daech ont publié une liste de 100 militaires américains à abattre, précisant leurs noms et adresses supposés, indique dimanche le centre américain de surveillance des sites islamistes (SITE).

   Ce groupe qui se présente comme la "Division des hackers de l'Etat islamique" a mis en ligne ces informations sur des membres de différents corps de l'armée américaine, y compris leurs photographies et grades, ajoute le SITE.
   Il affirme avoir piraté ces informations sur des serveurs, bases de données et emails du gouvernement.

   Selon lui, les 100 militaires ciblés ont participé à la guerre contre l'EI en Syrie, en Irak et au Yémen.

   Interrogés par le New York Times, le département américain de la Défense et le FBI ont dit être informés de ces menaces et enquêter sur le site.

   Le journal cite par ailleurs une source militaire qui affirme que les informations publiées sont pour la plupart accessibles au public et que les serveurs du gouvernement ne semblent pas avoir été piratés.

   Ces derniers mois, plusieurs médias et institutions américaines ont été piratés par des hackers se réclamant de l'EI. En janvier, ils avaient ainsi brièvement pris le contrôle des comptes Twitter et YouTube du commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom), une intrusion embarrassante pour l'armée américaine en pleine guerre contre l'EI en Syrie et Irak.

La Marine appelle à la "vigilance"
   
   Suite à ces menaces, le commandement des Marines américains a appelé dimanche ses personnels à la "vigilance".

   "La vigilance et la protection de la force restent une priorité pour les commandants et leurs personnels", a déclaré dans un communiqué le lieutenant-colonel John Waldwell, du corps des Marines. "Il est recommandé aux Marines et membres de leurs familles de vérifier leurs profils en ligne afin de (...) limiter l'accès aux informations personnelles", a-t-il ajouté.
 
 

 

Source: AFP

22-03-2015 - 13:59 Dernière mise à jour 22-03-2015 - 14:06

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=226654&cid=13&fromval=1&frid=13&seccatid=15&s1=1

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau