J-6 DE L'AGRESSION CONTRE LE YEMEN : UNE TRENTAINE DE MARTYRS

 
 
J-6 de l’agression contre le Yémen : Une trentaine de martyrs et blessés
L’équipe du site

L’agression saoudo-américaine contre le Yémen s’est poursuivi pour la 6ème journée consécutive.

14 nouveaux civils sont tombés en martyre, dont 4 enfants et 28 autres ont été blessés par un raid saoudien visant mardi matin des domiciles et des stations pétrolières dans le district de Yarim dans la province d’Ibb (centre), a rapporté notre correspondant au Yémen.

Les avions de chasse saoudiens ont également visé des quartiers résidentiels à Sanaa, dont notamment Bani Hawat au nord de la capitale. Des dizaines de personnes sont tombés en martyre et plusieurs autres blessés, selon des sources yéménites, citées par la chaine iranienne arabophone AlAlam.

Les raids ont causé la destruction de plusieurs domiciles. Un bon nombre d’habitants ont fui Bani Hawat.

Et puis, des sources yéménites cités par la chaine AlManar ont fait état de plusieurs missiles tirés à partir de l’Arabie contre les régions frontalières du Yémen, notamment Chada et Hassama.

Coalition nationale contre l’agression saoudienne

Au niveau politique, plusieurs organisations humanitaires et partis politiques ainsi que des institutions militaires yéménites se sont unis pour former une coalition face à l’agression contre leur patrie.

Les participants à cette coalition baptisée « coalition nationale de résistance face à l’agression saoudienne contre le Yémen » se sont dits déterminés à riposter à cette agression par tous les moyens disponibles et sur tous les niveaux.

La coalition yéménite a condamné le bombardement saoudien des quartiers résidentiels et la destruction de l’infrastructure du pays.

Boroujerdi appelle à l’arrêt immédiat de l’agression

De son côté, le président de la commission des affaires étrangères au Parlement iranien, Aleddine Boroujerdi, a réitéré que l’agression contre le peuple yéménite opprimé est un signe de faiblesse et non pas de force.

Boroujerdi a appelé à l’arrêt immédiat de l’agression contre le Yémen pour éviter l’expansion de cette crise dans la région.

Rappelons que l'agression militaire contre le Yémen a été déclenchée après les succès enregistrés sur le terrain, notamment la reprise de la ville stratégique d'Aden (sud) par l’armée Yéménite et les forces révolutionnaires d’Ansarullah (Houthis). Ces derniers luttent contre les takfiristes d'AlQaida et Daesh et contre les forces du président démissionnaire Abed Rabbo Mansour Hadi qui a fui le pays pour se réfugier en Arabie.

 

 

Traduit par AlManar

 

Source: Divers

31-03-2015 - 12:50 Dernière mise à jour 31-03-2015 - 12:53 | 877 vus

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau