L'ARABIE SAOUDITE INTENSIFIE SES RAIDS AU YEMEN

 

dimanche, 05 avril 2015 03:56

Yémen : l’Arabie saoudite intensifie ses raids

 
 
IRIB- L’Arabie saoudite poursuit ses frappes aériennes contre le Yémen et continue de massacrer le peuple yéménite.
Selon la chaîne de télévision Al-Alam, la capitale du Yémen a été plongée dans l’obscurité, suite aux raids aériens des avions de combat saoudiens contre la centrale d’électricité de cette ville. Samedi, les chasseurs-bombardiers de l’aviation saoudienne ont pris pour cible les maisons des citoyens yéménites, dans un quartier de la banlieue de Sanaa. Des dizaines de civils ont perdu la vie, lors de cette attaque. Selon Saleh Al-Lamadi, gouverneur de Bani Matar, les secouristes ont extirpé des ruines les corps des familles, dont de nombreux enfants et femmes. Par ailleurs, l’UNICEF a fait part de la mort de 62 enfants, lors des raids saoudiens, alors qu’une centaine d’autres ont été blessés. L’Arabie saoudite a dit «non» à la demande de l’ONU de cesser ses frappes aériennes, deux heures, par jour, pour les opérations humanitaires, au Yémen, et le transfert des aides médicales aux blessés. Le Conseil de sécurité des Nations unies s’est dit, profondément, inquiet, quant à la situation humanitaire, au Yémen, qui s’enlise, depuis des semaines, dans des violences accrues. En parallèle, l'ambassadrice de la Jordanie, à l'ONU, Dina Kawar, dont le pays assume la présidence tournante du Conseil de sécurité, a déclaré que l’ambassadeur de la Russie, aux Nations unies, avait distribué, parmi les membres du Conseil de sécurité, le projet d’une résolution censée prévenir la crise humanitaire, au Yémen. «On espère pouvoir atteindre un résultat tangible, d’ici lundi», a-t-elle ajouté. A noter que la session du Conseil de sécurité portant sur la situation, au Yémen, a pris fin sur un constat d’échec dû aux tergiversations de l'Arabie saoudite et de la Jordanie.

http://french.irib.ir/

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau