RIYAD NE POURRA PAS ETRE LE TUTEUR DU PEUPLE YEMENITE

lundi, 06 avril 2015 04:12

"Riyad ne pourra pas être le tuteur du peuple yéménite"

 
 
IRIB- En allusion à l’ingérence de l’Arabie dans les affaires intérieures du Yémen, le porte-parole du mouvement Ansarallah a affirmé : « Ni l’Arabie ni aucun autre pays ne pourront se déclarer le tuteur du peuple yéménite ».
Lors d’une interview avec la chaîne d’information « Russia Today», le porte-parole du mouvement Ansarallah, Mohamed Abdeslam a souligné que l’agression militaire étrangère contre le Yémen vise la souveraineté et l’indépendance de ce pays. « Le peuple yéménite est plus que jamais soudé et il a su enregistrer de nombreuses victoires face à Al-Qaïda », a souligné le porte-parole d'Ansrallah. Soulignant que les parties étrangères empêchent la conclusion d’un accord interyéménite, le porte-parole d’Ansarallah a indiqué que ce mouvement est toujours disposé au dialogue et même dans la nuit où l’Arabie a agressé le Yémen, les négociations se poursuivaient entre les groupes politiques car le dialogue est l’unique issue à la crise yéménite. Aux yeux du porte-parole d’Ansarallah la cessation des menaces et de l’agression militaire contre le Yémen reste la condition sine qua none à l’ouverture de ce dialogue. « Nous ne pourrons pas négocier sous le spectre de cette agression », a réitéré Mohamed Abdeslam, rappelant que les victimes de l’offensive saoudienne contre le Yémen sont dans leur quasi-majorité des civils. « Bénéficiant des soutiens des Etats-Unis et du régime sioniste, l’Arabie a attaqué le Yémen, visant tous les citoyens de ce pays », a-t-il martelé.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau