YEMEN : RYAD PROPOSE A LA COALITION UNE DESCENTE DES COMMANDOS A ADEN

Yémen: Ryad propose à ses partenaires une descente des commandos à Aden
L’équipe du site

Les Saoudiens ont proposé à leurs partenaires dans la coalition- qui mène depuis plus de 10 jours une agression contre le Yémen- l’occupation de la ville stratégique d’Aden (sud) pour assurer un lieu sûr au président fuyard Abed Rabbo Mansour Hadi, et ce après la destruction de l’armée yéménite, c'est ce qu'ont révéle des sources diplomatiques arabes citées par le quotidien libanais AlAkhbar.

Ces informations parviennent au moment où l'armée et les Houthis (Ansarullah) continuent leur avancée sur le terrain, prenant le contrôle de la majorité des villes du sud, ce qui rendrait très couteuse n'importe quelle invasion terrestre du pays.

Les sources diplomatiques citées par AlAkhbar poursuivent : « les combats feront désormais rage au sud du Yémen. L’Arabie a mis en place en coopération avec  les Américains et plusieurs pays arabes des plans pour réaliser une avancée sur le terrain ». Et d’ajouter : « l’agression saoudo-américaine se concentre actuellement sur la destruction totale de l’infrastructure de l’armée yéménite afin de mettre en place une nouvelle armée. »

Toujours selon les mêmes sources, « les Saoudiens ont intensifié les contacts dans ce sens après les succès enregistrés par les Houthis au sud, vu que les partisans du président fuyard ne détiennent aucune force populaire ou militaire capable de pencher la balance en leur faveur. »

« L’Arabie et Hadi ont proposé au Arabes, participant à la coalition, d’imposer une zone tampon à Aden.  Et puis, pour réaliser cet objectif, ils entendent recourir à une opération militaire d’envergure rapide menée à partir de la mer et de l’air. Aden sera- selon Ryad et Hadi-une ville sécurisée soumise à la protection d’une armée arabe conjointe », a-t-on ajouté de mêmes sources.

Selon le plan A, Hadi pourra en ce moment rentrer à Aden et former un gouvernement provisoire. Ils créeront une nouvelle armée baptisée « la nouvelle armée yéménite » formée des partisans de Hadi et de certaines parties du sud dans le but de « libérer le pays » avec l’appui des forces arabes communes.

Or, l’armement des yéménites du sud a été refusé par les Américains appelant à ne pas répéter le scénario syrien par crainte que des miliciens d’AlQaida soient immiscés dans les rangs de cette armée.

Les Saoudiens ont informé les Arabes et leurs partenaires arabes et étrangers, qu’en cas d’échec du plan A, ils seront contraints d’approuver la formation d’un gouvernement yéménite d’exil à Ryad.

L’armée et Ansarullah renforcent leur présence à Aden

Cependant les développements sur le terrain montrent que les Saoudiens feront face à une résistance féroce de la part des Yéménites : armée et forces révolutionnaires d’Ansarullah.

Ce jeudi, l’armée yéménite appuyée par les forces d’Ansarullah (Houthis) ont libéré le Mont Hadid, un des plus grandes montagnes donnant sur la province d’Aden. Selon des sources yéménites proches de l’armée et citées par AlManar, « le Mont Hadid est considéré comme l’un des plus grands dépôts d’armes du ministère de la Défense, sachant qu’il avait été pillé dans le passé par les miliciens du fuyard Abed Rabbo Mansour Hadi ».

L’armée et les forces révolutionnaires sont désormais à quelques mètres du palais présidentiel à Aden. 

Ils ont également chassé les takfiristes d’Al-Qaïda de la province de Maareb, au nord est du pays et avancé vers la province de Chabwa (nord), le plus important bastion d'Al-Qaïda.

 

Traduit à partir d’AlAKhbar + AlManar

 

Source: Divers

02-04-2015 - 10:43 Dernière mise à jour 02-04-2015 - 10:43 | 1265 vus
http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=228732&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=30&s1=1

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau