Veilleur en éveil

 

LE 5 JUILLET 1962, L’ALGERIE ARRACHAIT SON INDÉPENDANCE. GLOIRE, HONNEUR ET RESPECT POUR SES MILLIERS DE MARTYRS !

LE 5 JUILLET 1962, L'ALGERIE VENAIT D'ARRACHER SON INDEPENDANCE.

GLOIRE, HONNEUR ET RESPECT POUR SES MILLIERS DE MARTYRS !

ALGERIE : CE 5 JUILLET, FETE DE LA JEUNESSE ET DE L'INDEPENDANCE ...

 

LIBAN : LA LOI CESAR FRAPPEE AU COEUR

L'Iran et l'Irak briseront les sanctions contre le Liban et la Syrie

Sat Jul 4, 2020 1:44PM

  1. Accueil
  2. Moyen-Orient

Réunion du Conseil des ministres le 2 juillet 2020 au Grand Sérail à Beyrouth. ©OLJ

Réunion du Conseil des ministres le 2 juillet 2020 au Grand Sérail à Beyrouth. ©OLJ

Les autorités libanaises et irakiennes ont insisté sur l’essor des relations bilatérales notamment dans les domaines économique et commercial.

La chaîne Al-Manar a rapporté qu’avec la visite d’une délégation ministérielle irakienne à Beyrouth, de nouvelles options pour la coopération économique et commerciale s’ouvrent aux Libanais.

Selon ce rapport, les ministres irakiens du Commerce, du Pétrole et de l’Agriculture se sont rendus au Liban où ils se sont mis d’accord avec les autorités libanaises sur l’échange de produits agricoles contre les produits pétroliers.

Des sources bien informées ont fait état de l’ambiance positive des négociations avec le gouvernement et le président du Parlement libanais. En effet, avec sa nouvelle politique basée sur l’interaction avec toutes les parties, le gouvernement libanais cherche à trouver de nouveaux moyens pour sortir de la crise politique : les rencontres avec les responsables chinois et irakiens en sont les résultats.

Irak: la surprise anti-US de Nasrallah?

Irak : la surprise anti-US de Nasrallah ?

Les propos du secrétaire général du Hezbollah, Seyyed Hassan Nasrallah, dimanche ont fait peur à l’Amérique.

Par ailleurs, le journal Rai Al-Youm rapporte que « l’information publiée par Al-Binaa sur l’envoi par l’Iran de navires transportant du diesel et de l’essence et d’autres produits pétroliers et alimentaires vers le Liban ne nous a pas surpris ».

« Cette action de l’Iran empêche que les stations de production d’électricité libanaises de fonctionner sur fond de blocus économique US ; elle sauvera la nation libanaise de la famine », a souligné Rai Al-Youm.   

Le journal nous rappelle que « la désintégration économique au Liban laisse derrière elle toutes les lignes rouges, car les négociations entre les responsables du pays et les représentants du Fonds monétaire international ont échoué, et les pays donateurs tels que les États-Unis, la France, l’Arabie saoudite et le Royaume-Uni n’accordent pas d’aides financières à Beyrouth sous prétexte de l’absence de réforme économique ».

« Dans des pays comme la Turquie dont la monnaie a connu des crises similaires en raison de l’intervention directe des États-Unis, des amis ont renforcé l’unité monétaire en injectant des milliards de livres dans l’économie turque et les banques ont également lancé sur le marché des milliards de dollars pour renforcer la monnaie locale de la Turquie, mais ce qui se passe au Liban est tout le contraire. La plupart des millionnaires libanais ont transféré plus de 30 milliards de dollars de leurs dépôts sur des comptes étrangers, et les pays donateurs européens et arabes du golfe Persique ont tourné le dos au Liban, et c’est exactement ce que fait l’axe de la Résistance pour le Liban : l’Iran et l’Irak briseront les sanctions contre le Liban et la Syrie », a conclu Rai Al-Youm

L'Iran restera-t-il spectateur des événements en Irak et au Liban ?

L'Iran restera-t-il spectateur des événements en Irak et au Liban ?

http://french.presstv.com/Detail/2020/07/04/628873/Liban-la-Loi-Cesar-frappee-au-cur



 

DES NUÉES DE DRONES DE LA RESISTANCE YEMENITE S'ABATTENT SUR L'ARABIE

Khamis Mushait frappée, Najran en feu...Riyad exposé...

Sat Jul 4, 2020 2:38AM

L'attaque au drone simultanée contre le site d'Aramco à l'Est saoudien, septembre 2019. ©AFP

L'attaque au drone simultanée contre le site d'Aramco à l'Est saoudien, septembre 2019. ©AFP

Après les agressions des forces de l'air de la coalition saoudienne contre plusieurs provinces yéménites, c'était au tour du Yémen, de son armée et d'Ansrallah de riposter fermement aux agresseurs, en prenant d'assaut plusieurs cibles sur le territoire saoudien. Selon le porte-parole des forces armées yéménites, les unités de drones d'Ansarallah ont lancé vendredi de vastes frappes contre Najran et la base stratégique de Khamis Mushait à Asir, dans le Sud saoudien.  

Vendredi au soir, le porte-parole des forces armées yéménites, le général Yahya Saree a annoncé une opération militaire au drone simultanée contre des cibles militaires dans le sud-ouest de l'Arabie saoudite. L'objectif? La base aérienne de "Khamis Mushait" et "Najran" en Arabie saoudite qui ont été ciblés par les "Qassef-K2".

PressTV

PressTV

Une spectaculaire attaque au drone simultanée contre Asir, dans le Sud saoudien. Les "rats" quittent la région stratégique de Mas à Maarib...

Il a indiqué :

« Dans cette opération, la salle des opérations et la tour de contrôle de l’aéroport de Najran, le dépôt d'armes et le hangar des avions militaires au sein de la base aérienne du roi Khaled à Khamis Mushait, ainsi que d'autres cibles militaires ont été visés ».

Il s'agit de loin de l'une des plus grandes opérations au drone simultanées qui ait jamais eu lieu depuis le début de l'agression saoudienne en 2015. Malgré des désinformations de la coalition saoudienne, le porte-parole des forces armées yéménites a souligné que les cibles ont été atteintes avec une grande précision. C'est d'ailleurs la deuxième attaque de représailles des forces armées yéménites dans les profondeurs de l'Arabie saoudite après la suspension de quelques mois des opérations de drones et de missiles de l’armée d’Ansarallah. Lors de la première opération le 23 juin, l'armée yéménite a tiré des missiles balistiques sur des cibles militaires dans la capitale saoudienne, Riyad. 

Lire : La coalition saoudienne à bout de force au Yémen

Les citoyens saoudiens ont quant à eux exprimé leurs inquiétudes sur des attaques de représailles de l’armée, soutenue par le comité populaire du Yémen sur les réseaux sociaux.

Juste avant cette vaste opération, les utilisateurs des réseaux sociaux en Arabie saoudite, sûrs d'avoir à subir la riposte d'Ansarallah contre la campagne sauvage de bombardement contre Sadaa, Sanaa et al-Hudaydah, avaient lancé un hashtag « Riyad dans l'horreur ». Ils y révélaient leurs craintes quant aux réactions possibles de l'armée yéménite face aux frappes aériennes de la coalition saoudienne contre le peuple yéménite.

Ministères saoudiens de la Défense, et du Renseignement frappés

Ministères saoudiens de la Défense, et du Renseignement frappés

Les Ministères de la Défense et du Renseignement ainsi que la base militaire "Salmane" à Riyad, ont pris pour cible des drones "Samad" et des missiles "Qods" et "Zolfaghar.

Un utilisateur a écrit : « La peur des responsables saoudiens n'est pas infondée. Les missiles et les drones, qui ont atteint les installations d'Aramco à des centaines de kilomètres avec précision, ont attisé la peur des Saoudiens ».

Un autre Saoudien a écrit sur les crimes des agresseurs au Yémen que le génocide dans la province Maarib et l'attaque contre plusieurs provinces, dont Sanaa ne sont que des agressions stupide et ignoble, et que le spectre de la terreur ne tarderait pas à planer sur les provinces saoudiennes, y compris Riyad.

« Dans cette sixième année de guerre au Yémen, un porte-parole de la coalition saoudienne recourt au langage de menace contre les Yéménites qui visent les villes saoudiennes et cela montre que le rêve de l’armée saoudienne se limite maintenant  à empêcher les frappes de missiles et de drones yéménites, alors qu'ils avaient précédemment parlé de la destruction du Yémen », stipule un autre utilisateur.

Un autre Saoudien dit : « Nous disons aux Américains et à leurs mercenaires de rester dans leurs abris et de n’en jamais sortir ».

Sanaa et d'autres provinces yéménites ont récemment été témoins d'attaques d’envergure des avions de combat de la coalition à la solde de Riyad. Les raids aériens ont visé les domiciles des citoyens ainsi que certains usines et ateliers, causant d'importants dégâts.

Le porte-parole des forces armées yéménites a affirmé vendredi que de plus grandes surprises sont attendues dans les prochains jours. 

http://french.presstv.com/Detail/2020/07/04/628833/Nues-de-drones-sabattent-sur-lArabie


 

LA MARINE DE GUERRE IRANIENNE POURCHASSE L’AMÉRIQUE

"Le moindre agissement sera riposté"

Sat Jul 4, 2020 3:54PM

Les vedettes iraniennes dans le golfe Persique. ©Al-Alam

Les vedettes iraniennes dans le golfe Persique. ©Al-Alam

Le commandant du 1er Corps des Marines du CGRI a souligné que « l’ère de commettre un crime dans le golfe Persique et d’en être fier est bel et bien révolue » et que « si les Américains font une bêtise, ils devront s'attendre à une réponse ferme des forces armées iraniennes ».

S’exprimant à l’occasion de la commémoration des martyrs du vol Iran Air 655 reliant Bandar Abbas à Dubaï, abattu par le croiseur américain USS Vincesses au-dessus du golfe Persique, le 3 juillet 1988, le général de brigade Abbas Gholamshahi a déclaré : « Aujourd'hui, dans le golfe Persique, l'autorité des gardiens de la Révolution, de l'armée et des soldats de la République islamique d'Iran envoie un message aux Américains : non seulement les forces armées iraniennes ne permettront pas que les Américains commettent un tel crime, mais elles ne toléreront pas leur présence dans le golfe Persique. »

«L'Iran vous réserve de nouvelles surprises»

« L'Iran vous réserve de nouvelles surprises»

Le CGRI est désormais autorisé à prendre pour cible les Américains au cas où ils mettraient en péril les bateaux iraniens.

« Aujourd'hui, ils (les Américains) sont en permanence sous les yeux vigilants des combattants de l’islam. Ils sentent notre présence perpétuelle. Au cas où ils commettraient une erreur ou qu’ils agresseraient les eaux maritimes iraniennes, ils devront s'attendre à une réaction ferme », a-t-il indiqué. 

Ce faisant, les procureurs fédéraux américains cherchent à saisir quatre pétroliers naviguant vers le Venezuela avec de l’essence fournie par l’Iran, la dernière tentative de rompre les liens commerciaux de plus en plus étroits entre les deux alliés antiaméricains.

Afin d'empêcher la poursuite des relations commerciales entre l'Iran et le Venezuela, les procureurs américains ont déposé une plainte demandant la confiscation de la cargaison de pétroliers transportant du carburant de l'Iran vers le Venezuela.

Les quatre pétroliers cités dans la plainte déposée mercredi – le Bella, Bering, Pandi et Luna – transportent actuellement vers le Venezuela 1,1 million de barils d’essence, selon les procureurs. Sur les quatre, le Bella navigue actuellement près des Philippines, selon les données de suivi des navires, tandis que le Pandi semble avoir désactivé son système de suivi par satellite le 29 juin, après avoir passé deux semaines entre l’Iran et les Émirats arabes unis. Les deux autres ont été repérés pour la dernière fois en mai – le Béring près de la Grèce et le Luna naviguant entre Oman et l’Iran.

Ce n'est pas uniquement du carburant, c'est un projet Résistance/Amérique du Sud qui devrait inquiéter Washington

Ce n'est pas uniquement du carburant, c'est un projet Résistance/Amérique du Sud qui devrait inquiéter Washington

Un sixième navire-citerne iranien devrait bientôt accoster au Venezuela, selon The Washington Post.

Il y a quelques jours, le département du Trésor américain a imposé des sanctions à cinq capitaines de pétroliers iraniens qui ont été envoyés au Venezuela.

Selon l’agence de presse iranienne Tasnim News, malgré la pression américaine, l'Iran a envoyé cinq cargos à Caracas en mai de cette année pour contenir la crise du carburant vénézuélienne, et le gouvernement américain n'a pas réussi à l'en empêcher.

L'Iran et le Venezuela, tous deux soumis à des sanctions américaines sévères et inhumaines, ont souligné qu'ils maintiendraient leurs liens commerciaux quelle que soit la pression américaine.

« Bien que la décision de Washington dispose d'une licence exécutive, elle ne sera toutefois pas appliquée tant que les pétroliers ne sont pas entrés dans les eaux américaines. Pourtant, cette décision pourrait également encourager les autres pays à coopérer avec Washington pour saisir les pétroliers », disent des juristes cités par Euronews.  

Coup vénézuélien ou comment l'Iran a accompli la guerre de pétrole russe contre USA-Arabie

Coup vénézuélien ou comment l'Iran a accompli la guerre de pétrole russe contre USA-Arabie

Bien que le Venezuela soit l'un des producteurs de pétrole les moins chers au monde, la mauvaise distribution de ce produit parmi les consommateurs et les sanctions imposées par les États-Unis ont créé un marché noir à travers le pays, entraînant une hausse des prix de l'essence de plus de 2 dollars.

Les États-Unis, ainsi qu'un certain nombre de pays occidentaux, ont reconnu Juan Guido comme président par intérim du Venezuela. La Russie, Cuba et l'Iran, en revanche, sont des alliés du gouvernement de Nicolas Maduro.

http://french.presstv.com/Detail/2020/07/04/628885/Le-CGRI-met-en-garde-les-USA


 

LA CHINE S'OPPOSE FERMEMENT AUX ACCUSATIONS DU FAUCON US POMPEO CONCERNANT LE XINJIANG

 

La Chine s'oppose fermement aux accusations de M. Pompeo concernant le Xinjiang (porte-parole)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-07-03 à 23:01
 

BEIJING, 3 juillet (Xinhua) -- La Chine est fortement mécontente et s'oppose fermement aux accusations infondées du secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, sur la politique chinoise au Xinjiang, a déclaré vendredi Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

M. Zhao a annoncé lors d'un point de presse que les remarques de M. Pompeo selon lesquelles le gouvernement chinois avait recours au travail forcé dans des régions comme le Xinjiang étaient entièrement fabriquées.

Les droits et intérêts des travailleurs des groupes ethniques minoritaires au Xinjiang en tant que membres de la grande main-d'œuvre chinoise sont protégés par la loi, a-t-il indiqué, ajoutant que leurs coutumes, leurs croyances religieuses et leurs langues parlées et écrites étaient toutes protégées par la loi.

Certains aux Etats-Unis prétendent qu'ils se soucient des minorités ethniques au Xinjiang, mais en même temps, ils prennent toutes sortes de mesures pour réprimer les entreprises du Xinjiang, a déclaré M. Zhao, notant que cette incohérence illustrait leur hypocrisie et leur intention malveillante de contenir le développement du Xinjiang et de semer la discorde entre les différents groupes ethniques en Chine.

"Nous exhortons la partie américaine à respecter les faits, à arrêter les manipulations politiques, à mettre fin aux paroles et aux actes erronés préjudiciables aux autres et à elle-même et à cesser d'utiliser le Xinjiang comme prétexte pour perturber la coopération normale entre les entreprises chinoises et américaines", a indiqué M. Zhao.

La Chine dispose d'une détermination inébranlable à défendre ses intérêts en matière de souveraineté, de sécurité et de développement. Ceux qui tentent de saper la stabilité et la prospérité au Xinjiang et de contenir le développement de la Chine ne réussiront jamais, a ajouté M. Zhao.

http://french.xinhuanet.com/2020-07/03/c_139186846.htm

 

 

L'OMS exhorte les pays à "se réveiller" et à "prendre le contrôle" face au COVID-19

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-07-04 à 14:32
 

GENEVE, 4 juillet (Xinhua) -- L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a exhorté vendredi les pays touchés par le nouveau coronavirus à "se réveiller" face à la situation épidémique sur le terrain et à "prendre le contrôle" de la propagation du virus.

"Les gens doivent se réveiller. Les données ne mentent pas. La situation sur le terrain n'est pas un mensonge", a lancé Michael Ryan, directeur des urgences de l'OMS, aux journalistes.

A ce jour, la maladie à coronavirus a infecté au moins onze millions de personnes et tué plus de 129.000 personnes dans le monde. Le continent américain est le plus durement touché, la plupart des cas et des décès étant enregistrés aux Etats-Unis.

Notant que "trop de pays ignorent ce que les données leur disent", le responsable de l'OMS a déclaré qu'"il n'est jamais trop tard dans une épidémie pour prendre le contrôle".

"Il y a de bonnes raisons économiques pour lesquelles les pays doivent remettre leur économie en marche (...) C'est compréhensible, mais vous ne pouvez pas non plus ignorer le problème. Le problème ne disparaîtra pas comme par magie", a-t-il déclaré.

http://french.xinhuanet.com/2020-07/04/c_139187988.htm

 

 

La lutte conjointe contre le COVID-19 montre que la communauté de destin Chine-Cambodge est inébranlable (Xi)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-07-03 à 22:51
 

BEIJING, 3 juillet (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a déclaré vendredi que la Chine et le Cambodge avaient démontré par leurs efforts concrets dans la lutte conjointe contre l'épidémie de COVID-19 que la communauté de destin Chine-Cambodge est inébranlable.

M. Xi, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a prononcé ces mots dans un message adressé à Hun Sen, président du Parti du peuple cambodgien (PPC, au pouvoir) et Premier ministre du Cambodge.

M. Xi a dit apprécier le fait qu'à l'occasion du 99e anniversaire de la fondation du PCC, récemment, Hun Sen lui avait envoyé une lettre exprimant ses souhaits et ses points de vue ainsi que ceux du PPC concernant l'approfondissement des relations entre les deux partis et les deux pays.

Qualifiant la Chine et le Cambodge de bons voisins et de bons partenaires qui s'entraident et se soutiennent mutuellement. M. Xi a noté que depuis le début de l'épidémie de COVID-19, les deux parties avaient maintenu un soutien mutuel et une coopération étroite, et avaient réalisé d'importants progrès dans leur lutte concertée contre le nouveau coronavirus.

M. Xi a ajouté que la visite de Hun Sen en Chine, à un moment où la situation épidémique dans le pays était encore grave, avait laissé une profonde impression au PCC, au gouvernement et au peuple chinois et à lui-même.

Soulignant que la Chine attachait une grande importance au développement des relations bilatérales, M. Xi s'est dit prêt à travailler avec Hun Sen pour renforcer l'orientation politique des relations entre les deux partis et les deux pays, approfondir les échanges et la coopération entre leurs partis et dans d'autres domaines, et promouvoir la construction d'une communauté de destin Chine-Cambodge au profit de leurs deux pays et de leurs peuples.

M. Xi s'est également dit heureux de voir que sous la direction forte du roi Norodom Sihamoni et du gouvernement dirigé par Hun Sen, le Cambodge avait réalisé des réalisations gratifiantes dans divers domaines.

La Chine, a-t-il ajouté, soutient fermement le Cambodge dans la poursuite d'une voie de développement adaptée à ses propres conditions nationales. Le président chinois a estimé que sous la direction de Hun Sen, le Cambodge accomplira certainement de nouvelles réalisations en ce qui concerne la construction nationale, et apportera des contributions positives à la promotion de la stabilité et du développement de la région.

Dans sa lettre envoyée plus tôt à M. Xi, Hun Sen a déclaré que grâce à l'adhésion à long terme du PCC à la bonne voie de développement, en particulier sous le leadership sage de M. Xi, la Chine avait accompli des réalisations remarquables de renommée mondiale dans les domaines politique, économique et social, entre autres.

Aujourd'hui, avec son statut international en hausse constante, la Chine a joué un rôle de premier plan dans la résolution des grands problèmes mondiaux, a ajouté le dirigeant cambodgien.

Citant le succès du deuxième Forum de la Ceinture et la Route pour la coopération internationale l'année dernière, Hun Sen a déclaré qu'il avait pleinement démontré que l'Initiative la Ceinture et la Route gagne le soutien de plus en plus de pays et d'institutions, et que les efforts de la Chine dans la construction d'une communauté de destin pour l'humanité sont reconnus par de plus en plus de pays et de peuples.

Le Premier ministre a également noté que depuis le début du COVID-19, la Chine a joué un rôle important et exemplaire dans la lutte contre cette épidémie et la gestion de son impact international.

Il s'est dit heureux de voir que le Cambodge et la Chine avaient forgé une amitié inébranlable, et que leurs relations de coopération avaient connu un développement continu et avaient été mises au point dans un partenariat stratégique global de coopération.

Il a également noté que les relations entre le PPC et le PCC n'avaient cessé de s'approfondir, que les délégations des partis à tous les niveaux échangeaient fréquemment des visites et que les deux parties s'appuient fermement sur des questions concernant leurs intérêts fondamentaux respectifs.

Le dirigeant cambodgien a déclaré qu'il aimerait profiter de cette occasion pour exprimer sa sincère gratitude au PCC et à M. Xi pour leur ferme soutien au développement du PPC.

http://french.xinhuanet.com/2020-07/03/c_139186835.htm

 

 

La Chine promet 2 millions de dollars pour soutenir les efforts de redressement du Zimbabwe après le cyclone Idai

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-07-04 à 04:42
 


(Xinhua/Zhang Yuliang)

HARARE, 3 juillet (Xinhua) -- La Chine, par le biais du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), a promis vendredi une aide humanitaire supplémentaire de 2 millions de dollars américains pour les personnes touchées par le cyclone tropical Idai au Zimbabwe.

Mise en œuvre dans le cadre de l'Aide à la remise en état après une catastrophe, qui vient d'être lancée par le PNUD et ses partenaires, cette subvention permettra de fournir des matériaux de couverture aux logements communautaires et à certains établissements de santé et d'éducation qui ont été endommagés par le cyclone Idai dans les districts de Chimanimani et de Chipinge, dans l'est du Zimbabwe, en mars dernier.

Le cyclone Idai a été l'un des pires cyclones tropicaux jamais enregistrés à avoir frappé l'Afrique australe. La tempête a causé des dommages catastrophiques au Mozambique, au Zimbabwe et au Malawi, faisant plus de 1.300 morts et de nombreux disparus.

Au Zimbabwe, le cyclone a tué au moins 185 personnes et a laissé 270.000 personnes dans un besoin urgent d'aide humanitaire, selon le Programme alimentaire mondial.

Le programme de redressement, qui sera mis en œuvre sur une période de 12 mois, est financé par le gouvernement chinois dans le cadre du Fonds d'assistance pour la coopération Sud-Sud (SSCAF) qui vise à soutenir la mise en œuvre par les pays en développement de l'Agenda pour le développement durable à l'horizon 2030.

S'exprimant lors du lancement officiel du projet d'Aide à la remise en état après la catastrophe du cyclone Idai, l'ambassadeur de Chine au Zimbabwe, Guo Shaochun, a déclaré que,par l'intermédiaire du SSCAF, la Chine restait déterminée à aider les victimes du cyclone Idai au Zimbabwe.

S'exprimant lors du même événement, le ministre zimbabwéen des Collectivités locales, des Travaux publics et du Logement national, July Moyo, a exprimé sa profonde gratitude envers la Chine et tous les partenaires qui avaient aidé le Zimbabwe dans ses efforts de redressement après la catastrophe.

"Ce financement est arrivé à un moment opportun, alors que nous sommes confrontés aux effets résiduels du cyclone Idai. L'intervention de la République populaire de Chine par le biais du PNUD a permis au gouvernement du Zimbabwe de passer de l'aide d'urgence au redressement", a déclaré M. Moyo.

http://french.xinhuanet.com/2020-07/04/c_139187071.htm

 

 

Xi appelle à une coopération plus étroite entre les partis au pouvoir de Chine et de Mongolie

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-07-04 à 16:55
 

BEIJING, 4 juillet (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a déclaré vendredi que le Parti communiste chinois (PCC) était prêt à renforcer les échanges et la coopération avec le Parti du peuple mongol (PPM) à tous les niveaux et dans tous les domaines pour apporter davantage de développement au partenariat stratégique global sino-mongol et contribuer comme il se doit à la paix et la prospérité régionales.

M. Xi, également secrétaire général du Comité central du PCC, a émis ces remarques dans un message verbal adressé à Ukhnaa Khurelsukh, président du PPM et Premier ministre de la Mongolie.

La Chine et la Mongolie sont des voisins amicaux liés par les eaux et les montagnes, a rappelé M. Xi, ajoutant que depuis le début de l'épidémie de COVID-19, les deux parties avaient étroitement coopéré contre la maladie à coronavirus, ce qui a pleinement démontré leur amitié profonde pour s'entraider et surmonter conjointement les difficultés.

Notant que M. Khurelsukh avait hautement apprécié la contribution chinoise à la lutte mondiale contre la pandémie, M. Xi a déclaré que la partie chinoise était prête à renforcer les échanges et la coopération anti-épidémiques avec la Mongolie et d'autres pays, et à construire conjointement une communauté de santé pour l'humanité.

Le président chinois s'est dit heureux de constater qu'avec les efforts conjugués du PPM, du gouvernement mongol et de tous les secteurs de la société mongole, la Mongolie avait obtenu des résultats remarquables en matière de prévention et de contrôle de l'épidémie, maintenu un développement socio-économique stable et organisé avec succès les récentes élections parlementaires.

Rappelant que M. Khurelsukh lui avait récemment envoyé un message à l'occasion du 99e anniversaire de la fondation du PCC, M. Xi a déclaré qu'il démontrait pleinement la grande importance qu'attachent M. Khurelsukh et le PPM aux relations entre les deux partis et les deux pays.

http://french.xinhuanet.com/2020-07/04/c_139188265.htm

 

 

Chine : chantier de construction du chemin de fer interurbain dans le nord

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-07-04 à 07:30
 

Chine : chantier de construction du chemin de fer interurbain dans le nord

SHIJIAZHUANG, 3 juillet (Xinhua) -- Le chantier de construction du chemin de fer interurbain reliant Beijing, capitale de la Chine, et Tangshan, dans la province du Hebei (nord de la Chine), le 2 juillet 2020. (Photo : Yang Shiyao)

 

    1 2 3 4 5  

http://french.xinhuanet.com/photo/2020-07/04/c_139186069_5.htm

 

 

 
 

LES USA VEULENT SAISIR QUATRE PÉTROLIERS IRANIENS QUI ONT ACHEMINE DU CARBURANT AU VENEZUELA

Iran-Venezuela : les USA veulent saisir quatre pétroliers iraniens

 Depuis 1 jour  3 juillet 2020

Fortune, le premier des cinq pétroliers iraniens, est arrivé aux côtes vénézuéliennes, le 25 mai 2020. ©Planet

Fortune, le premier des cinq pétroliers iraniens, est arrivé aux côtes vénézuéliennes, le 25 mai 2020. ©Planet
Fortune, le premier des cinq pétroliers iraniens, est arrivé aux côtes vénézuéliennes, le 25 mai 2020. ©Planet

 Iran - Monde islamique

 

Rédaction du site

Le Wall Street Journal a fait état d’efforts américains pour empêcher le commerce légal entre l’Iran et le Venezuela.

Le journal américain a rapporté, le jeudi 2 juillet, que les États-Unis cherchaient toujours à arrêter l’envoi par l’Iran du carburant au pays latino-américain.

Selon le Wall Street Journal, dans un dernier effort de l’administration Trump pour étouffer les flux de marchandises et d’argent entre Téhéran et Caracas, les procureurs fédéraux américains ont avancé, mercredi 1er  juillet, une action en justice pour saisir quatre pétroliers iraniens qui avaient acheminé du carburant au Venezuela.

« En déposant une plainte pour saisir les pétroliers iraniens, les procureurs américains visent non seulement à empêcher la livraison du carburant iranien au Venezuela, mais aussi à priver Téhéran des revenus de la cargaison et à décourager les futures expéditions », a précisé le journal américain.

Cinq pétroliers appartenant à la République islamique d’Iran ont livré récemment du carburant au Venezuela malgré les sanctions unilatérales américaines contre Téhéran et Caracas.

La livraison de carburant iranien au Venezuela faisait la une des médias internationaux pendant les dernières semaines. Cet événement a également prouvé comment les États-Unis se sentaient incapables face à la volonté des nations libres et indépendantes.

Les cinq pétroliers iraniens sont arrivés sains et saufs au Venezuela et ont bien accompli leur mission; ce, grâce à l’aide et l’assistance des forces armées vénézuéliennes.

Il y a deux semaines, les sources d’information ont fait état du départ d’un sixième navire-cargo iranien à destination des Caraïbes.

Le sixième pétrolier iranien est parti aux Caraïbes alors qu’à la mi-juin, les États-Unis ont rendu public une liste de 120 pétroliers « appartenant d’une manière et d’une autre à l’Iran » et qui sont « sanctionnés ».

Mais que feront les États-Unis en réaction à ce nouveau défi iranien lancé à leur encontre ?

Fin mai, l’Iran livrait 1.5 million de barils d’essence au Venezuela, ce qui devrait répondre à un mois de consommation interne au Venezuela.

Ce sixième navire semble avoir pour mission de consolider le corridor maritime Golfe Persique-Caraïbes. Il transporterait à la République bolivarienne les moyens nécessaires pour que ces livraisons soient constantes.

Source: Avec PressTV

http://french.almanar.com.lb/1803903


 

L’IRAN FAIT ALLUSION A UNE ATTAQUE CYBERNÉTIQUE D’ «ISRAËL» DERRIERE LA RECENTE SÉRIE D’INCIDENTS ET PROMET DE RIPOSTER

L’Iran fait allusion à une « attaque cybernetique israélienne » derrière la récente série d’incidents et promet de riposter

 Depuis 4 heures  4 juillet 2020

armee-iranienne

armee-iranienne

 Iran - Monde islamique - Spécial notre site

 

Rédaction du site

Le chef de l’Organisation iranienne de défense civile, Ghulam Reza Jalali, a affirmé: « Téhéran n’exclut pas que des actions de sabotage de la part de groupes d’opposition et/ou des cyberattaques américano-sionistes, soient à l’origine de plusieurs événements récents en Iran ».

Ghulam Reza Jalali a souligné, dans une interview à la télévision officielle, que « la majeure partie des incidents survenus dans le secteur de l’énergie au cours de la période récente étaient dus au non-respect des règles de sécurité, mais une autre partie pourrait être le résultat d’actions de sabotage de la part de   groupes anti-révolutionnaires et d’ éléments qui leur sont associés, et peut-être de l »ennemi est également derrière eux.  »

Il a ajouté: « L’Iran adoptera des mesures réciproques contre tout pays qui provoque des attaques cybernetiques contre des installations nucléaires »notant « une des difficuttés que nous affrontons lors des cyberattaques est de d’identifier l’origine de l’attaque et son auteur. Il n’est pas facile de déterminer si l’attaque a été menée par un ennemi ou un pays spécifique, ou si elle a été causée par un virus laissé dans le cyberespace. En fait, il est difficile de prouver l’origine de l’attentat et son auteur sont dus au fait qu’il nécessite une coopération internationale, et cette coopération n’est pas spécifique au monde, donc dans de ce genre d’attaques  , les analyses et les hypothèses sont nombreuses ».

Et de poursuivre : « l’incendie dans l’une des raffineries de pétrole dans le sud du pays ,  l’arrêt au fonctionnement survenu des systèmes informatiques    r pendant des heures dans le port de Rajai sur les eaux du Golfe,    l’explosion de qui a survenu à la centrale de gaz au ministère de la Défense la semaine dernière, tous indiquent  qu’il y a des saboteurs professionnels  derrière ces accidents. »

Pendant ce temps, trois responsables iraniens, qui ont refusé de révéler leurs noms, ont déclaré à Reuters que « l’explosion survenue dans les installations nucléaires de Natanz, jeudi matin dernier, avait été provoquée par une cyberattaque ».

L’agence a cité l’un des trois responsables qui aurait affirmé que « la cyberattaque visait l’unité d’assemblage de centrifugeuses », disant que « de telles attaques avaient eu lieu auparavant », alors que les deux autres responsables auraient estimé qu' »Israël pourrait être derrière les attaques, sans fournir de preuve à l’appui de leurs allégations » .

Le porte-parole du Conseil suprême de sécurité nationale iranien, Kiwan Khosravi, a déclaré vendredi que « les causes de l’incendie qui avait éclaté sur le site nucléaire de Natanz avaient été identifiées, expliquant que « pour des raisons de sécurité, la cause de l’accident et sa méthode seront annoncées en temps opportun ».

Source: Avec Sputnik

http://french.almanar.com.lb/1804827


 

LES USA ENVOIENT 2 PORTE-AVIONS EN MER DE CHINE MERIDIONALE OU LA CHINE EFFECTUE DES EXERCICES. QUE DIRAIENT LES USA SI LA CHINE VIOLAIT LEURS EAUX?

Le porte-avions américain à propulsion nucléaire USS Ronald Reagan

Le Pentagone envoie des porte-avions en mer de Chine méridionale où Pékin effectue des exercices

U.S. Navy

INTERNATIONAL

URL courte

282276

S'abonner

Deux porte-avions américains sont en route pour la mer de Chine méridionale après que Pékin a annoncé la tenue d’exercices militaires à proximité des îles Paracels, un archipel revendiqué par le Vietnam, la Chine et Taïwan. Washington a dénoncé des manœuvres qui «déstabiliseront davantage la situation» dans la région.

Les États-Unis ont envoyé deux porte-avions en mer de Chine méridionale, point particulièrement stratégique en Asie, afin de faire passer un message à la Chine qui affiche une présence militaire de plus en plus conséquente dans la région, a rapporté le Wall Street Journal (WSJ). La marine chinoise a d’ailleurs récemment annoncé des exercices autour d’un archipel revendiqué par plusieurs États.

«L’objectif est d’envoyer un message clair à nos partenaires et alliés, celui que nous sommes engagés dans la sécurité et la stabilité régionales», a justifié lors d’une conférence de presse le contre-amiral George Wickoff, commandant de l’équipe d’attaque de l’USS Ronald Reagan.

M. Wickoff a toutefois refusé de préciser où exactement opéreront les porte-avions en mer de Chine, et a assuré qu’il ne s’agissait pas d’une réponse aux exercices chinois. «La confiance militaire croissante de Pékin justifie la présence navale américaine», a-t-il ajouté, cité par le WSJ.

Exercices chinois

Jeudi 3 juillet, Washington a dénoncé les exercices chinois autour de l’archipel des Paracels, un groupe d’îles entre la Chine et le Vietnam revendiqué par ces deux pays ainsi que par Taïwan. Selon le Pentagone, ces manœuvres «déstabiliseront encore davantage la situation». Ces activités à proximité des Paracels sont pourtant effectuées chaque année par la Chine afin d’y affirmer sa souveraineté, a rappelé l’AFP.

 

Un avion de chasse américain sur le porte-avions américain en mer de Chine méridionale

© AP PHOTO / BULLIT MARQUEZ

Mer de Chine méridionale: y a-t-il des perspectives de baisse des tensions entre Pékin et Washington?

«Cet exercice militaire de l'armée chinoise dans les Xisha (Paracels) relève de la souveraineté de la Chine. Il ne souffre aucun reproche», a réagi ce vendredi 4 juillet Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Cette situation autour d’une zone contestée se rajoute à la série de tensions entre Pékin et Washington, entre les relations commerciales, la situation à Hong Kong, la pandémie de coronavirus ou encore le refus de la Chine de participer aux négociations sur le contrôle des armes.

https://fr.sputniknews.com/international/202007041044054886-le-pentagone-envoie-des-porte-avions-en-mer-de-chine-meridionale-ou-pekin-effectue-des-exercices/


 

LA RESISTANCE YEMENITE MENACE DE CIBLER DES SITES SOUVERAINS SAOUDIENS

Yémen: Ansarullah menace de viser des «sites souverains» saoudiens

Yémen: Ansarullah menace de viser des «sites souverains» saoudiens

folder_openMoyen Orient access_timedepuis un jour

starAJOUTER AUX FAVORIS

 

Par AlAhed avec AlManar

Le porte-parole des forces armées yéménites, qui comptent dans leurs rangs des unités de l’armée au côté des forces populaires d’Ansarullah, a affirmé que la poursuite de l’agression et du blocus nécessite une riposte légitime de notre part.

Le général Yahya Saree a évoqué les pluies de raids saoudiens qui se sont abattus durant ces derniers jours sur la capitale et autres provinces du pays, affirmant que «cette escalade n’est pas nouvelle» et «les forces yéménites sont capables de défendre le Yémen».

Dans une interview avec la chaine yéménite AlMasirah, le général Saree a expliqué que «le langage de la menace et de l’intimidation (de la coalition) n’aboutira pas. La preuve, c’est que la guerre dirigée par l’Arabie depuis 2015, s’est étendu jusqu’à nos jours».

Et de souligner: «l’ennemi n’a qu’une seule option: arrêter l’agression et lever le blocus».

Le général a fait savoir que «le peuple yéménite ne mourra pas de faim et nous avons des options que nous n’avons pas encore révélées. Nous exerçons notre droit légitime de défendre notre peuple, et nous ne resterons pas les bras croisés devant le massacre de notre peuple par les raids et le blocus».

S’adressant à l’ennemi saoudien, le général Saree a juré que les forces yéménites «continueront de viser les institutions militaires et souveraines dans les profondeurs du territoire saoudien, qui constituent le fer de lance de l’agression contre notre peuple, et nous veillerons à ce que nos objectifs soient loin de nuire au peuple saoudien opprimé par le régime d’Al Saoud».

Commentant la dernière attaque aux missiles et drones menées par les forces yéménites contre des cibles saoudiens à Ryad et autres régions, M. Saree a confirmé que «cette opération a atteint sa cible avec une grande précision et semé la confusion dans les rangs des dirigeants  saoudiens et de leurs alliés américains».

Rappelons que la coalition dirigée par l’Arabie a mené depuis mercredi 1er juillet plus de 100 raids hystériques contre la capitale Sanaa et plusieurs autres provinces du pays.

https://www.french.alahednews.com.lb/35755/304


 

FRANCE : ANCIEN CONSEILLER DE SARKOZY, CASTEX LE PREMIER MINISTRE DE LA GUERRE?

France: Castex le PM de la guerre?

Fri Jul 3, 2020 5:58PM

France: Castex le PM de la guerre?

00:0011:21HD

SHARETwitterEmbed

CLOSED CAPTIONSNo subtitles

QUALITYAuto480p (244k)480p (444k)720p (844k)1080p (2244k)

France: Castex le PM de la guerre?

Regardez et téléchargez cette vidéo sur Urmedium.com

En France un ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, Jean Castex a été nommé ce vendredi 3 juillet Premier ministre en remplacement d’Édouard Philippe.
Dans un contexte où le parti centriste du président Emmanuel Macron a subi une lourde défaite aux élections municipales dans toute la France, marquée par un taux d’abstention record, comment analyser cette nomination et quelles en seront les conséquences sur la politique étrangère de Paris?
Pierre Dortiguier, politologue, nous répond.

Pierre Dortiguier : « Les Français ont été surpris par la démission de Monsieur Philippe et surtout surpris que Monsieur Macron ne le reprenne pas.

Nous savons que Monsieur Macron est en réalité sous une faiblesse de caractère apparente, c’est un homme d'esprit dictatorial, on ne sent pas qu’il a une politique à long terme.

Un élément qui mérite d’être dit c’est qu'on parle du rôle que Monsieur Castex joue dans le confinement et le déconfinement en France.

Selon la presse d’opposition, ce déconfinement a été confié à une société israélienne, donc tout ce qui concerne ces mesures de déconfinement a été confié à une société étrangère et politiquement marquée par un attachement à l’entité sioniste.

Si les journalistes marquent ce point comme une qualité du futur Premier ministre, il est certain que nous ne pouvons que nous attendre à un alignement encore plus grand de la politique étrangère de la France aux éléments les plus réactionnels sur la scène internationale…

Il y a des forces sombres en particulier des forces attachées à l’entité sioniste qui désirent une guerre civile durable en France car sans une guerre civile durable on ne peut pas imposer des mesures autoritaires et dictatoriales. »

http://french.presstv.com/Detail/2020/07/03/628825/France-Castex-le-PM-de-la-guerre