Veilleur en éveil

 

DES PARTIS POLITIQUES EXIGENT DES ETATS-UNIS DE FERMER LEURS LABORATOIRES DANGEREUX

Le 26/07/2021

26 Juillet 2021

Xinhua | 26.07.2021 14h07 

Au moins 32 partis politiques à travers le monde ont signé une pétition, appelant à la clôture des laboratoires biologiques militaires américains dans l'ensemble du monde par souci de biosécurité, a rapporté le média indépendant ukrainien Politnavigator.

La pétition contre la prolifération des armes biologiques a été initiée par une coalition de forces politiques, qui comprend le Mouvement socialiste du Kazakhstan, le Parti communiste uni de Géorgie, le Parti socialiste de Lettonie et le Parti communiste du Pakistan.

Alors que la lutte et la compétition internationales s'intensifient, "les armes biologiques accumulées peuvent être utilisées par l'armée américaine pour combattre ses opposants, ce qui déboucherait sur des conséquences catastrophiques", indique la pétition.

Des statistiques montrent que les Etats-Unis ont établi plus de 200 laboratoires biologiques dans 25 pays et régions étrangers, notamment en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie du Sud-Est et dans l'ancienne Union soviétique, dont 16 en Ukraine seule.

Selon Politnavigator, il y a des preuves montrant que des biologistes dans l'armée américaine travaillent au Kazakhstan à développer de nouvelles méthodes de propagation de souches virales infectieuses et mortelles à travers le bétail élevé en Asie centrale.

(Rédacteurs :实习生2, Yishuang Liu)

source : http://french.peopledaily.com.cn/International/n3/2021/0726/c31356-9876713.html

Tag(s) : #RIPCO#Solidnet

Dans CHINE

WANG YI, CONSEILLER D’ETAT CHINOIS ET MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES : LES ETATS-UNIS NE SONT PAS SUPERIEURS AUX AUTRES NATIONS

Le 26/07/2021

Wang Yi: les Etats-Unis ne sont pas supérieurs aux autres nations

French.china.org.cn | Mis à jour le 26. 07. 2021 | Mots clés : Wang Yi, Wendy Sherman
 
Le conseiller d’Etat chinois et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi.

« Aucun pays n’est supérieur aux autres et la Chine n’acceptera jamais aucun pays qui se considère de cette façon », a déclaré samedi le conseiller d’Etat et ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, en amont d’une visite en Chine de deux jours de la secrétaire d’Etat adjointe des Etats-Unis, Wendy Sherman, qui a débuté dimanche.

Wang Yi a fait cette remarque lors du troisième cycle de discussion avec le ministre pakistanais des Affaires étrangères Shah Mehmood Qureshi, à l’occasion du Dialogue stratégique des ministres des Affaires étrangères Chine-Pakistan organisé à Chengdu dans la province chinoise de Sichuan (sud-ouest).

Cette déclaration de Wang Yi constitue également une réponse aux explications du porte-parole du Département d’Etat des Etats-Unis, Ned Price, sur la visite « en position de force » de Wendy Sherman, du fait de ses consultations avec ses alliés. Le Département d’Etat des Etats-Unis a également indiqué mercredi dans un communiqué de presse, que ces rencontres faisaient « partie des efforts actuels des Etats-Unis d’entretenir des échanges francs avec les officiels de la République populaire de Chine pour promouvoir les intérêts et les valeurs des Etats-Unis, et gérer de façon responsable les relations ».

« Les Etats-Unis ont toujours fait pression sur les autres avec leurs forces auto-proclamées et de façon condescendante, mais je tiens à avertir la partie américaine qu’aucun pays n’est supérieur aux autres, ni ne devrait l’être », a réfuté Wang Yi.

Celui-ci a également souligné que la Chine n’accepterait jamais aucun pays qui pense de cette façon : « Si les Etats-Unis n’ont toujours pas appris à traiter les autres pays sur un pied d’égalité, alors la Chine, ensemble avec la communauté internationale, a la responsabilité de le leur enseigner », a-t-il insisté.

« Les Etats-Unis ne sont pas qualifiés pour faire la leçon à la Chine ou interférer dans les affaires de la Chine, ni ne sont-ils qualifiés pour dire qu’ils gèrent leurs relations avec la Chine "en position de force" », a ajouté le porte-parole du MAF chinois, Zhao Lijian, à l’occasion d ‘une conférence de presse organisée vendredi dernier.

Concluant son voyage en Corée du Sud, la prochaine étape de Wendy Sherman dans sa tournée en Asie sera sa rencontre très attendue avec Wang Yi et le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Xie Feng prévue entre dimanche et lundi dans la ville septentrionale chinoise de Tianjin.

http://french.china.org.cn/china/txt/2021-07/26/content_77652178.htm

Dans CUBA

CUBA AGIT AVEC TRANSPARENCE DANS LES PROCEDURES JUDICIAIRES SUITE AUX EMEUTES

Le 26/07/2021

26 Juillet 2021

 

La Havane, 25 juillet (Prensa Latina) Cuba enquête sur la participation de personnes aux troubles du 11 juillet, et développe les procédures judiciaires avec transparence et respect des droits des personnes concernées, a ratifié hier la procureure générale Yamila Peña. 

Lors d’une conférence de presse, elle a indiqué que la constitution des éléments de preuve relatifs aux affaires avancée afin que ce qui soit soumis aux tribunaux puisse être jugé de manière objective.

Les sanctions seront conformes à ce qui est établi dans la Constitution de la République, aux lois, en respect de la procédure, et elles seront plus sévères dans les cas les plus graves, a-t-elle précisé.

Parmi ces derniers, a précisé Peña, il y a les causes pour lesquelles il existe des preuves que les citoyens ont organisé, promu ou financé les événements ayant eu le plus d’impact sur la sécurité collective et la tranquillité de la nation.

Selon la source, des progrès ont été réalisés concernant les entretiens avec les accusés, ce qui a permis de prendre des décisions de procédure.

La représentante du parquet général de la République (FGR, pour ses sigles en espagnol) a précisé que certaines personnes avaient déjà été libérées et que d’autres avaient fait l’objet de mesures administratives.

Il y a d’autres faits d’extrême violence et de plus grande connotation, et ces enquêtes nécessite plus de temps, a-t-elle signalé.

Lors des événements du 11 juillet, dont certains ont duré jusqu’au 12 juillet, il y a eu des agressions contre des personnes, des entités, des biens, des incitations à la délinquance et à la subversion de l’ordre constitutionnel, d’où l’urgence de démontrer la participation des sujets avec les preuves pertinentes, a-t-elle souligné.

Elle a ajouté que le parquet garantit que tous les citoyens soient respectés, ce qui est appliqué dans chaque processus, y compris ceux réglés dans un délai plus court.

De même, elle a mentionné la volonté du Bureau du Procureur de prendre en charge et de guider la population dans ses démarches par le biais des différents canaux (de manière personnelle, par téléphone, sur son portail Web ou sur les réseaux numériques), de traiter les plaintes éventuelles et d’y répondre.

Les troubles qui se sont produits récemment dans différentes parties de l’île ont donné lieu à des enquêtes pénales à Cuba sur des actes criminels présumés, et le parquet général de la République a pour mission de contrôler les enquêtes et assurer le respect des dispositions de la Constitution et des lois, a déclaré Peña.

En outre, elle a réaffirmé l’engagement à toujours protéger l’ordre public et la tranquillité des personnes.

Les autorités de la nation caribéenne ont accusé les États-Unis de complicité dans les événements du 11 juillet à partir de l’utilisation d’outils technologiques et de la diffusion de fausses informations pour encourager la déstabilisation.

peo/rc/cgc

source : http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=886794:cuba-agit-avec-transparence-dans-les-procedures-judiciaires-suite-aux-emeutes&opcion=pl-ver-noticia&catid=39&Itemid=101

Tag(s) : #Cuba

Dans SANTE

LES VACCINS PFIZER DETRUISENT TOUS LES SYSTEMES DU CORPS HUMAIN AVERTISSENT DES EXPERTS ISRAELIENS DE LA SANTE

Le 26/07/2021

Les vaccins Pfizer « Détruisent tous les systèmes du corps humain », avertissent des experts israéliens de la santé

Par IPC

Mondialisation.ca, 25 juillet 2021

dailyexpose.co.uk 23 juillet 2021

Thème: 

Analyses: 

 31   20  1  90

Le Comité du peuple israélien (IPC), un groupe d’experts israéliens de la santé dirigé par des citoyens, a publié son rapport d’avril émettant un avertissement urgent selon lequel le vaccin Pfizer / BioNTech endommage pratiquement tous les systèmes du corps.
Alors que la majeure partie de l’attention entourant le vaccin a été concentrée sur AstraZeneca, qui est lié à des caillots sanguins mortels, l’injection de Pfizer est en réalité encore beaucoup plus dangereuse, d’après les dernières données.

Pfizer: The Vaccine In Demand Will Be Available Through ...

Le rapport d’avril de l’IPC avertit que l’injection du vaccin Pfizer pourrait entraîner des problèmes de santé catastrophiques, comme en témoignent les innombrables vies israéliennes qui ont été endommagées par le vaccin.
Le rapport précise : « Jamais un vaccin n’a fait autant de blessés (effets secondaires néfastes)! Nous avons reçu 288 rapports de décès survenus à juste après la vaccination (90 % jusqu’à 10 jours après la vaccination), dont 64% sont des hommes.”

Cependant, les chiffres du ministère israélien de la Santé affirment que seulement 45 décès sont survenus juste après  la vaccination. Comme l’indique le rapport, cet « écran de fumée » gouvernemental, le manque de transparence et la tromperie ne font qu’indiquer que le nombre de morts est beaucoup plus élevé.
Si les chiffres contenus dans le rapport IPC sont valides, alors il y a plus d’Israéliens morts du vaccin Pfizer que  d’Européens morts par le vaccin AstraZeneca dans toute l’Europe.

Le rapport met en garde :

« Selon les données du Bureau central des statistiques (CBS), en janvier-février 2021, au milieu de l’opération de vaccination, il y a eu une augmentation de 22% de la mortalité globale en Israël par rapport à la moyenne bimensuelle de mortalité de l’année précédente.
“En fait, la période de janvier-février 2021 est la plus meurtrière de la dernière décennie, avec les taux de mortalité globaux les plus élevés, par rapport aux mois correspondants au cours des 10 dernières années. »

Le rapport souligne que les jeunes âgés de 20 à 29 ans semblent être le groupe démographique qui a connu l’augmentation la plus spectaculaire de la mortalité après le déploiement du vaccin Pfizer.

Dans ce groupe, la vaccination au cours de la même période, janvier-février 2021, il y a eu une augmentation de 32% de la mortalité globale par rapport à la mortalité moyenne bimensuelle en 2020.
L’analyse statistique des informations du Bureau central des statistiques, combinées aux informations du ministère de la Santé, conduit à la conclusion que le taux de mortalité parmi les vaccinés est estimé à environ 1 pour 5000 (1 pour 13000 les 20-49 ans, 1pour 6000 pour les 50-69 ans, 1 pour 1600 pour les 70 ans et plus).

Sur la base de ces données, l’IPC estime que le nombre de décès survenus en Israël, juste après la piquouse du vaccin Pfizer, est d’environ 1 000 à 1 100 personnes. Le rapport indique que le risque de décès après la deuxième vaccination est plus élevé que le risque de décès après la vaccination.

« Il existe une forte corrélation entre le nombre de personnes vaccinées par jour et le nombre de décès par jour allant jusqu’à 10 jours après la vaccination dans tous les groupes d’âge.
“Pour les 20-49 ans – une plage de 9 jours à partir de la date de vaccination jusqu’au décès ; pour les 50-69 ans – 5 jours à compter de la date de vaccination jusqu’au décès ; pour les 70 ans et plus – 3 jours à compter de la date de vaccination jusqu’au décès. »

En publiant ce rapport, l’IPC espère que le gouvernement israélien et les gouvernements du monde entier reconnaîtront qu’« un manque de transparence tue des gens ».

L’IPC conclut que :

« La tromperie et la dissimulation conduisent les gens à l’invalidité et à la mort. Supprimer toute confidentialité, créer des mécanismes de signalement transparents et contrôlés ; Ce n’est qu’alors que des vies peuvent être sauvées et que d’autres dommages peuvent être évités grâce à l’outil même censé préserver la santé. »

« Est-ce un cas où le médicament est plus mortel que la maladie ? »

 

Source originale en anglais : Pfizer Covid Vaccines “Destroy Every System of the Human Body” Warns Israeli Health Experts

La source originale de cet article est dailyexpose.co.uk

Copyright © IPCdailyexpose.co.uk, 2021

https://www.mondialisation.ca/les-vaccins-pfizer-detruisent-tous-les-systemes-du-corps-humain-avertissent-des-experts-israeliens-de-la-sante/5658602

Dans SANTE

L’EFFICACITE DU « VACCIN » PFIZER EST TOMBEE A 39% FACE AU VARIANT DELTA, CONSTATE « ISRAËL »

Le 25/07/2021

L’efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate ‘Israël’

 Depuis 1 jour  24 juillet 2021

 Entité sioniste - Moyent-Orient

 

L’efficacité du vaccin de Pfizer contre la contamination au Covid-19 est tombée à 39% en ‘Israël’, a énoncé jeudi le ministère national de la Santé, selon l’agence russe Sputnik.

Ce chiffre fait référence à la période comprise entre le 20 juin et le 17 juillet, a-t-il indiqué, ajoutant que la baisse en cours avait été observée parallèlement à la propagation du variant Delta dans le pays.

Avec l’arrivée du variant Delta qui est apparu pour la première fois en Inde, il y a eu une augmentation des infections. Le coronavirus a été dépisté chez 2.400 personnes dont presque 40% étaient vaccinées, a rapporté KAN, la radio publique israélienne. 35% des patients avec des symptômes pénibles avaient été immunisés.

Ce taux est nettement inférieur à celui de 64% mesuré entre le 6 juin et le 3 juillet et de 94,3% mesuré entre le 2 mai et le 5 juin.
Cependant, l’efficacité du vaccin dans la prévention des cas graves en Israël est actuellement estimée à 91,4%, et à 88% dans la prévention des hospitalisations liées au Covid-19, rapporte Sputnik.

Israël a été le premier à recevoir le vaccin Pfizer dans le monde : près de 57% de sa population est entièrement vaccinée. 61,6% ont reçu une première dose depuis le 20 décembre 2020.
Il s’est attelé à présenter ce favoritisme inexpliqué comme étant un succès et un exploit mérité qui illustre sa supériorité parmi les nations.

Il n’a voulu transférer les doses de vaccin à la population palestinienne en Cisjordanie occupée qu’à l’approche de leur date d’expiration. Ce qui a poussé l’Autorité palestinienne à les refuser.

https://french.almanar.com.lb/2115478

Dans PEROU

PEROU : LE PRESIDENT PEDRO CASTILLO SOULIGNE QUE LE PEUPLE DECIDERA DE LA CONSTITUTION DU PEROU

Le 25/07/2021

25 Juillet 2021

Édité par Reynaldo Henquen
2021-07-24 10:39:16

      

Lima, 24 juillet (RHC) Le président élu du Pérou, Pedro Castillo, a reçu ce vendredi ses lettres de créance de nouveau chef d’état et a déclaré que le peuple doit décider de la constitution en vigueur, dont il préconise le remplacement par une assemblée constituante.

Lors de la réunion du Jury national des élections (JNE), le président a également réaffirmé qu’il tendait la main à ses concurrents dans la campagne électorale et a appelé à l’unité nationale pour faire face aux grands problèmes du pays.

'Je suis ici pour remplir ce rôle très important, très exigeant, dans le cadre de la gouvernance, dans le respect des institutions, dans le respect de cette Constitution, une Constitution qui doit être évaluée par les Péruviens et déterminée par le peuple', a-t-il affirmé.

Castillo a ajouté que dans son gouvernement, qui commencera dans cinq jours, 'nous allons concevoir le vrai modèle du Pérou, en pensant à sa diversité, à sa culture, aux hommes et  femmes de cette patrie qui ont besoin d’un changement de vérité' et a écarté les accusations de la droite selon laquelle il tente d’imposer des modèles politiques externes.

Sur les priorités de son administration, il a indiqué qu’il accordera la priorité à la lutte contre la pandémie de  COVID-19, en achevant la vaccination initiée par le gouvernement du président sortant, Francisco Sagasti.

Une autre tâche importante, a-t-il indiqué, est la relance de l’économie, sérieusement touchée par l’urgence sanitaire, pour laquelle il convoquera des personnalités non seulement qualifiées, mais engagées à assumer un travail loyal'.

L’attention de son gouvernement, a déclaré Castillo, sera centrée sur la santé et l’éducation des Péruviens et sur les grandes inégalités.

'Je convoque ceux qui disaient que je ne suis pas le saint de leur dévotion' à penser au Pérou et ne pas penser au salaire, mais aux Péruviens', a déclaré le président élu.

Il a remercié la JNE d’avoir mené à bien le processus électoral malgré les difficultés, allusion tacite à des allégations de fraude, sans preuve, de la néolibérale Keiko Fujimori, vaincue au scrutin du 6 juin, et son exigence d’un audit externe. (Source : Prensa Latina).

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/264889-perou-castillo-souligne-que-le-peuple-decidera-de-la-constitution-du-perou

Tag(s) : #Castillo#Pérou

Dans CUBA

LE PRESIDENT ET LE PREMIER MINISTRE DE CUBA COMMEMORENT LA JOURNEE DE LA REBELLION NATIONALE

Le 25/07/2021

25 Juillet 2021

Édité par Reynaldo Henquen
2021-07-24 10:19:48

      

La Havane, 24 juillet (RHC) Avec les travailleurs du Palais de la Révolution, le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, et le Premier ministre, Manuel Marrero, ont commémoré le Jour de la Rébellion Nationale, qui sera célébré le 26 juillet prochain.
Dans un message publié sur son compte sur le réseau social Twitter, le Premier ministre a assuré que le peuple cubain reste fidèle aux idées de Fidel Castro, leader historique de la Révolution qui a dirigé les assauts des casernes Moncada et Carlos Manuel de Céspedes le 26 juillet 1953.
La date rappelle les tentatives de prendre les deux forteresses, dans les provinces de Santiago de Cuba et Granma respectivement, toutes les deux dans l’Est de notre pays.
Bien que l’objectif initial n’ait pas été atteint, ces opérations militaires poussèrent la lutte révolutionnaire jusqu’au triomphe définitif, le 1er janvier 1959.
L’action a été déclenchée par la lutte armée contre le régime du dictateur Fulgencio Batista. (Source : Prensa Latina).
source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/264879-le-president-et-premier-ministre-de-cuba-commemorent-la-journee-de-la-rebellion-nationale

Tag(s) : #Cuba

Dans FRANCE

Dre NICOLE DELEPINE : CE N’EST PAS DE PASSE SANITAIRE NI DE PSEUDO VACCINS DONT LA FRANCE A BESOIN, MAIS DE LIBERTE !

Le 25/07/2021

Ce n’est pas de passe sanitaire ni de pseudo vaccins dont la France a besoin, mais de LIBERTÉ !

Les pseudo vaccins actuels sont gravement inefficaces

Par Dre Nicole Delépine

Mondialisation.ca, 25 juillet 2021

Thème: 

Analyses: 

 2   0  1  4

Un « vrai vaccin » contient des antigènes spécifiques du virus ou de la bactérie suscitant une réaction immunitaire spécifique, et il est efficace. Les vaccinés contre la diphtérie ou la fièvre jaune sont protégés à vie de la maladie, ne peuvent donc pas la transmettre et n’ont aucun risque d’en mourir.

Mais ceux qui ont reçu les pseudo vaccins anti-covid peuvent attraper la maladie, la transmettre et en mourir.

Les données acquises de la science montrent que se « vacciner anticovid » ne protège ni de la maladie, ni du risque de faire une forme grave, ni d’en mourir.

Recevoir l’injection anticovid ne protège pas de la maladie

À Chavagnes-en-Paillers en Vendée,[1] entre le 14 avril et le 21 avril, tous les prêtres retraités des Fils de Marie Immaculée ont reçu l’un des « vaccins » expérimentaux ARNm, à l’exception d’un prêtre infecté auparavant. Sur les 22 prêtres vaccinés, 21 sont tombés malades et sept sont décédés dans un délai de deux à trois semaines et demie.

On ne compte plus les EHPAD de France et d’Europe qui ont subi des flambées d’épidémies mortifères, malgré la vaccination de tous leurs pensionnaires.[2][3][4][5][6]

Quatre des neuf navires du groupe aéronaval de la Royal Navy dont le HMS Queen Elizabeth, le nouveau porte-avions britannique, ont été touchés par une épidémie de Covid[7] avec plus de 100 cas, alors que tous les marins à bord avaient reçu leurs deux doses depuis plus de trois mois.

En Israël, les vaccinés représentent 40 % des nouveaux cas,mais les décodeurs du monde ont le culot d’affirmer que c’est une bonne nouvelle.[8] « C’est pourtant là, chose tout à fait normale et attendue. » Craignait-il que les vaccins soient totalement inefficaces pour se réjouir d’un pareil échec ? Toute contamination d’un vacciné constitue un échec ; on n’en observe heureusement presque jamais avec les vrais vaccins classiques (qui n’existent pas pour le covid19 dans nos contrées).

Contrairement aux annonces des labos et de nos gouvernants, recevoir l’injection anticovid ne protège pas non plus des formes graves

Actuellement en Israël les vaccinés sont plus nombreux en réanimation que les non-vaccinés.

Cela démontre de manière formelle que les pseudo vaccins ne protègent pas des formes graves.

Recevoir l’injection anticovid ne protège pas de la mort par Covid

Santé Publique Angleterre, faisant le bilan des derniers mois, constate que sur les 257 personnes qui sont mortes de Covid entre le 1er février et le 21 juin 2021, 163 (63,4 %) avaient déjà reçu au moins une dose du vaccin, et conclue : « les personnes vaccinées meurent plus que les non-vaccinées ».[9]

Constatation confirmée par O. Véran dans sa réponse au Conseil d’État en mars 2021 : « les personnes vaccinées sont aussi celles qui sont les plus exposées aux formes graves et aux décès en cas d’inefficacité initiale du vaccin ou de réinfection post-vaccinale ou de la virulence d’un variant ».

Un vrai vaccin efficace empêche d’être malade et encore plus de faire des formes graves et d’en mourir. Ce n’est pas le cas des injections géniques actuelles présentées comme de vrais vaccins.

Certains fastcheckers[10] pour désamorcer la bombe que constituent ces faits établis n’hésitent pas à se ridiculiser en concluant : « le fait que plus de personnes vaccinées meurent que de personnes non vaccinées ne compromet en rien l’efficacité des vaccins. En fait, c’est exactement ce que l’on attend des excellents vaccins ».

Est-ce de l’humour noir qui a échappé aux correcteurs ? J’espère que l’auteur, Christian Yates, non-médecin, a quand même été payé pour proférer de pareilles stupidités dignes des pires antivax. Ont-ils oublié que les vaccins contre la variole, la fièvre jaune ou la diphtérie protègent tous les vaccinés à vie et complètement contre les maladies cibles ?

Alors, pourquoi le gouvernement et les médias complices continuent de répéter la propagande des labos en prétendant que la vaccination protégerait à 95 % de la maladie et en particulier des formes graves ?

Les pseudo vaccins n’empêchent pas la transmission aux contacts ni la propagation de la maladie dans la population

Aucune étude scientifique n’a pu démontrer que les injections diminueraient le risque de transmettre la maladie. L’examen des chiffres et des courbes — officiels — des cas publiés par l’OMS ou OurWorldinData, montre le contraire.

Les exemples — britannique, israélien et espagnol — montrent l’absence d’efficacité des pseudo vaccins contre la dissémination de la maladie dans les populations ; ces champions des pseudos vaccins sont actuellement confrontés à une forte reprise de l’épidémie avec des variants dont ils ont favorisé l’émergence.

Et même Olivier Véran l’a d’ailleurs reconnu dans sa réponse au Conseil d’État : « le vaccin n’empêche pas de transmettre le virus aux tiers ».

Alors pourquoi le gouvernement et les médias complices continuent-ils de prétendre que la vaccination serait le meilleur moyen de lutte contre l’épidémie ?

Les pseudos vaccins actuels ne sont pas dépourvus de risques

Le site d’Eudravigilance comptabilise plusieurs centaines de milliers d’effets secondaires et près de 19 000 décès post injectons anti-covid.

La majorité des effets secondaires sont relativement bénins, mais imposent souvent des arrêts de travail de quelques jours du personnel des hôpitaux (au point de justifier la recommandation de la Haute Autorité de santé de ne pas vacciner en même temps les membres d’un même service).

Les myocardites et les péricardites (inflammation du cœur et de son enveloppe) post vaccination sont des complications sévères maintenant reconnues par la FDA qui touchent principalement les hommes de moins de trente ans et plus encore les adolescents vaccinés.

Beaucoup de sportifs qui se vaccinent et voient ensuite leurs performances baisser de 10 % à 20 %. L’alerte pour les sportifs de haut niveau vient de la Belgique. Elle a été relayée en France par Christophe Lemaitre, forfait pour les Championnats de France à Angers comme Jimmy Vicaut et le demi-fondeur Pierre-Ambroise Bosse non qualifiés pour les JO. Au lendemain des annonces similaires de Quentin Bigot et de Pascal Martinot-Lagarde, la cascade de forfaits de grands noms de l’athlétisme français après vaccination continue

Mais l’injection peut être aussi suivie de décès. Comme ce médecin âgé de 55 ans, sportif et alpiniste, mort d’une thrombose après une injection de Pfizer/BioNtech, ou cet agent hospitalier de 54 ans à La Garde ou Carole Petit, une assistante sociale de 38 ans qui travaillait à Albi, morte de thromboses cérébrales fin mars, à l’hôpital Purpan, trois semaines après vaccination.

Les décès n’épargnent pas les jeunes comme ce jeune interne en médecine nantais en excellente santé et sportif dont l’autopsie « indique que la cause du décès est une thrombose abdominale (…) au niveau de la rate avec des caillots très récents »

Les décès n’épargnent pas les sportifs de haut niveau. Ainsi Lise Vidal, double championne d’Europe de planche à voile, propagandiste de la vaccination est décédée brutalement à l’âge de 43 ans d’une hémorragie cérébrale après vaccination.

La ségrégation par le passe ne peut avoir aucun effet positif sur l’épidémie

Le passe constitue un moyen totalitaire de chantage brutal « vacciné ou enfermé » destiné à imposer l’injection par une voie détournée[11] en nous promettant qu’ensuite nous retrouverons nos libertés scandaleusement confisquées. Mais quel crédit peut-on accorder à cette promesse compte tenu des reniements habituels des promesses de Macron ? D’autant que beaucoup des covid-terroristes font actuellement campagne dans les médias pour toujours plus d’enfermement.

Mais on ne voit pas comment l’obligation d’un pseudo vaccin (qui n’empêche pas d’attraper la maladie, ni de la transmettre, ni d’en mourir) pourrait améliorer la situation de l’épidémie. Les vaccins actuels sont tout bonnement trop inefficaces pour être utiles.

Et comme les titulaires de passe se croient protégés et prennent moins de précautions, on peut même craindre que l’instauration de passe entraîne une augmentation des contaminations.

C’est la tendance observée en Autriche qui a instauré ce système de ségrégation le 1/7/21 et qui se trouve depuis avec une forte poussée de nouvelles contaminations.

Les organisateurs du festival Verknipt à Utrecht en ont aussi fait la triste expérience. Ils croyaient protéger les participants en subordonnant l’entrée du festival à l’utilisation d’un passe sanitaire. Les visiteurs ont dû en effet démontrer, via l’application CoronaCheck, qu’ils avaient été soit testés négatifs, soit vaccinés, soit guéris d’une infection corona précédente.

Mais quelques jours après le festival, sur les 20 000 participants, on dénombre, plus de mille nouveaux infectés par le coronavirus[12] (dont une majorité de vaccinés !). La porte-parole des services de santé de la région d’Utrecht n’exclut pas la possibilité que le nombre d’infections augmente encore dans les prochains jours. « Nous espérons que le pic a été atteint, mais avec la variante delta plus contagieuse, ce n’est pas évident. » Cet incident démontre que ni la vaccination ni le passe ne protègent réellement.

Alors pourquoi veut-on nous imposer encore des contraintes inefficaces ?

Pour une tout autre politique sanitaire

La politique totalitaire du mensonge-confinement-vaccination sans traitement a fait la preuve de sa nocivité sanitaire, sociale, économique et politique. Il est temps de suivre l’exemple des pays qui ont parié sur l’emploi de traitements précoces comme l’Inde et de nombreux pays africains qui comptent 5 à 10 fois de moins de morts par million d’habitants que nous. Et d’appliquer la recette du ministre de la santé de Taiwan qui a rappelé dès avril 2020 que la « démocratie et la transparence gouvernementale étaient essentielles pour vaincre l’épidémie. »

Stop au mensonge et à la dictature ! Libérons le pays.

Que le gouvernement cesse de nous mépriser en des termes ordurierstels que ceux qu’utilise G Attal :

« les non-vaccinés doivent se bouger le cul sinon ils auront une vie de merde »

ou Castaner :

« On va vraiment vous pourrir la vie »

Rassurons la population en rappelant que le variant delta ne nécessite qu’exceptionnellement l’hospitalisation et ne tue presque jamais et qu’il est de plus très sensible au traitement précoce par Ivermectine/chloroquine et antibiotiques, zinc et vitamines.

Reconstruisons l’hôpital en arrêtant les suppressions de lits qui se sont poursuivies durant la crise et en en créant de nouveaux.

Que le gouvernement arrête de menacer ceux qui sont en première ligne du combat, comme les pompiers ou les soignants dont trop envisagent de démissionner, alors que nous en manquons déjà si les menaces perdurent. Remotivons les soignants en ne leur imposant rien qui heurte leurs connaissances et leurs convictions, en les libérant du carcan administratif et en les payant mieux.

Encourageons enfin les médecins à utiliser les traitements précocestellement efficaces, si une poussée entraînait des hospitalisations. Ils ont parfaitement le droit de les prescrire (en mettant hors AMM) tant que ce n’est pas le traitement « recommandé » par les instances. Mais en aucun cas ils ne sont interdits de prescription.

Si ceux qui sont censés nous représenter au parlement ne défendent plus nos libertés, faisons-le à leur place en manifestant partout et tous les jours et en organisant des grèves nationales jusqu’au retrait des mesures liberticides et à la démission des responsables.

Retrouvons nos racines du pays des lumières et des droits de l’homme. Donnons ainsi l’exemple du combat pour la liberté aux autres populations européennes qui commencent elles aussi à se réveiller telle qu’en Italie.

Dre Nicole Delépine

Photo en vedette : Capture d’écran. Manifestation du 24 juillet à Paris.

Notes

[1] https://by-jipp.blogspot.com/2021/06/21-vaccins-arnm-dans-une-communaute.html

[2] Covid-19 : des clusters détectés dans des Ehpad malgré la vaccination des résidents
https://www.midilibre.fr/2021/04/06/covid-19-des-clusters-detectes-dans-des-ehpad-malgre-la-vaccination-des-residents-9471406.php

[3] RTL Coronavirus : 47 résidents d’Ehpad contaminés malgré la vaccination
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/les-infos-de-18h-coronavirus-47-residents-d-ehpad-contamines-malgre-la-vaccination-7900000887

[4] Covid : malgré la vaccination, deux clusters signalés dans des Ehpad de Haute-Garonne et du Lot
https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/covid-malgre-la-vaccination-deux-clusters-signales-dans-des-ehpad-de-haute-garonne-et-du-lot-2059636.html

[5] Covid-19 : des résidents d’EHPAD positifs malgré leur vaccination
https://fr.news.yahoo.com/covid-19-residents-ehpad-positifs-malgre-vaccination-173345922.html

[6] Covid-19 : un cluster malgré des vaccinations dans un Ehpad des Landes
https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/covid-19-un-cluster-malgre-des-vaccinations-dans-un-ehpad-des-landes_4373347.html

[7] https://www.lorientlejour.com/article/1268472/epidemie-sur-le-porte-avions-hms-queen-elizabeth-apres-une-escale-a-chypre.html

[8] Gary Dagorn Covid-19 : les vaccinés représentent 40 % des nouveaux cas en Israël (et c’est une bonne nouvelle) le 02 juillet 2021

[9] https://www.gov.uk/government/publications/investigation-of-novel-sars-cov-2-variant-variant-of-concern-20201201

[10] https://www.fr24news.com/fr/a/2021/07/plus-de-personnes-vaccinees-meurent-de-covid-en-angleterre-que-de-personnes-non-vaccinees-voici-pourquoi.html

[11] Imposer par la loi un médicament expérimental serait contraire au droit et en particulier à la convention d’Oviedo que la France a signée

[12] RTBF Malgré l’obligation d’un pass sanitaire, plus de 1000 participants à un festival contaminés par le Covid-19

La source originale de cet article est Mondialisation.ca

Copyright © Dre Nicole Delépine, Mondialisation.ca, 2021

https://www.mondialisation.ca/ce-nest-pas-de-passe-sanitaire-ni-de-pseudo-vaccins-dont-la-france-a-besoin-mais-de-liberte/5658565