Veilleur en éveil

 

SYRIE : ALEP LIBÉRÉE PAR LA RESISTANCE

Syrie: l’armée assure la sécurité totale d’Alep

Sun Feb 16, 2020 6:38PM

Des soldats de l'armée syrienne ont libéré les zones du nord d'Alep. ©AFP

Des soldats de l'armée syrienne ont libéré les zones du nord d'Alep. ©AFP

L’armée syrienne a assuré la sécurité totale d’Alep, en libérant ce dimanche la localité d’al-Lirmoun au nord de la ville.

Selon la chaîne libanaise Al-Mayadeen, avec la libération d’al-Lirmoun et la prise des dernières positions des terroristes dans cette localité, l’armée syrienne a réussi à assurer la sécurité totale d’Alep.

Ces derniers jours, l’armée syrienne avait réussi à libérer toutes les zones de l’ouest de la ville et à étendre son contrôle sur la banlieue nord de la ville, en repoussant les terroristes du Front al-Nosra de la cité de Haritan.    

Après le retrait des terroristes du Front al-Nosra des localités de la banlieue nord d’Alep, l’armée syrienne a réussi à libérer ces zones sans aucun affrontement militaire.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), proche de l’opposition, les unités de l’armée ont réussi à libérer 13 localités et villages au nord et au nord-ouest d’Alep.

Alep: la tempête balaie Erdogan!

Alep: la tempête balaie Erdogan!

Erdogan sait bien qu'il est perdant mais il continue tant que faire se peut à simuler une guerre, en partie parce que Washington et l'OTAN le forcent mais aussi pour vendre à Assad que c'est lui qui pourra éliminer la nébuleuse terroriste HTC/ASL. 

http://french.presstv.com/Detail/2020/02/16/618830/Alep-entierement-reprise


 

 

SAYED NASRALLAH : LA RESISTANCE NE CAPITULERA PAS

Les États-Unis nous ont déclaré la guerre, ils vont la perdre, souligne Nasrallah

Sun Feb 16, 2020 5:17PM

Après le dernier crime commis par Washington, la Résistance est entrée dans une nouvelle phase. ©Al-Alam

Après le dernier crime commis par Washington, la Résistance est entrée dans une nouvelle phase. ©Al-Alam

Le secrétaire général du Hezbollah libanais a fait une déclaration à l’occasion de la mort en martyr du général de corps d’armée Qassem Soleimani, feu commandant en chef de la Force de Qods, assassiné dans une attaque de drone américain près de l’aéroport de Bagdad.

« Malgré les guerres militaires, sécuritaires, économiques et médiatiques, la Révolution islamique résiste toujours », a affirmé Seyyed Hassan Nasrallah, secrétaire général du Hezbollah libanais.

« La particularité des chefs martyrs est qu'ils étaient prêts à se sacrifier », a-t-il ajouté en allusion à la mort en martyr de Qassem Soleimani.

« Lorsque nous lisons le testament du martyr Soleimani, nous sommes face à un combattant et un mystique dont le souci était son pays et son peuple », a-t-il poursuivi.

« Les martyrs de la Résistance ont prôné toutes les valeurs humaines et religieuses en laissant derrière eux une école vivante. La mort en martyr de Soleimani et d’al-Mohandes ont propulsé la Résistance et la RII dans une nouvelle phase déterminante », a-t-il précisé

« L'administration Trump a commis deux crimes majeurs au cours des dernières semaines, dont le premier était l'assassinat du général de corps d’armée Soleimani et al-Mohandes, le deuxième était le dévoilement du Deal du siècle. Le premier crime a été commis en faveur du deuxième. Ces deux crimes ont été commis pour servir l’hégémonisme, piler les richesses et profaner les valeurs sacrées. Ce qu'on appelle Deal du siècle n'est pas vraiment un accord mais un plan visant à liquider la cause palestinienne. Plus important que le plan de Trump, c’est la réaction les Palestiniens qui ont condamné en bloc ce plan », a souligné Nasrallah.

« On peut dire que ce projet est un projet mort-né et pourtant on peut toujours dire qu’il a été rejeté par le monde entier, mais son auteur insiste pour le mettre en œuvre à tout prix et par tous les moyens », a-t-il déclaré.

Deal US: le Leader en annonce la mort!

Deal US: le Leader en annonce la mort!

« Vous, les jeunes, vous allez accomplir votre prière à la mosquée Al-Aqsa, inchall'ah. »

« La nouvelle phase qui nous attend oblige les peuples de notre région à s'engager dans une lutte fondamentale et ce en raison de l’assassinat des commandants de la Résistance. Nous sommes confrontés à un nouveau conflit inévitable parce que notre ennemi attaque, tue, fait la guerre.  Les États-Unis entre en confrontation avec les peuples et les dirigeants de la région qui refusent de capituler. Nous sommes toujours dans la phase de réaction lente et retardée. Nos peuples sont invités à une confrontation avec les États-Unis qui sont l'exemple le plus flagrant de méchanceté, de terrorisme, de brutalité, d’agression et d'arrogance et de corruption sur terre. Dans cette bataille, nous devons d'abord être vigilants et inviter les gens à la vérité. Nous ne devons pas avoir peur des États-Unis. Nous devons mettre notre confiance en Dieu, en nos pouvoirs et en le pouvoir de notre nation. Nous avons besoin d'espoir dans l'avenir et nous devons savoir que notre destin n’est pas entre les mains ni des États-Unis ni d’Israël. Les Etats-Unis sont responsables de toutes les guerres et de tous les crimes commis par Israël dans la région. Ils sont responsables de tous les crimes commis par Daech. Ils ont commis beaucoup de crime en Syrie », a-t-il souligné.

"Deal du siècle": la Résistance ne capitulera pas

Les temps sont durs pour les Américains et les sionistes qui devront tenter de ranimer un cadavre, baptisé suivant la stricte logique commerciale de Trump.

Le secrétaire général du Hezbollah libanais a appelé tous les érudits, les élites et les nations de la région à se battre aux côtés de la Résistance.

« J'appelle le peuple fidèle et opprimé irakien à rester fidèle à Abou Mahdi al-Mohandes et à participer à la lutte contre Daech. Je vous demande également de rester fidèle à Qassem Soleimani. La responsabilité de répondre à ce crime vous incombe. Je vous demande de préserver les Hachd al-Chaabi parce que les États-Unis veulent les dissoudre. J’appelle finalement le peuple irakien à expulser les forces américaines. Toutes ces dernières années, Soleimani a toujours pensé à voir l'Irak comme un pays cher, puissant et présent dans la région », a souligné Nasrallah.

Il a évoqué la préoccupation du Hezbollah quant aux problèmes économiques et sociaux du peuple libanais. « Le Hezbollah est prêt à contribuer au bien-être du peuple », a-t-il ajouté. 

http://french.presstv.com/Detail/2020/02/16/618817/Le-Deal-du-siecle-tente-de-liquider-la-cause-palestinienne


 

AL-TANF : "LES GI's VONT SAIGNER"

"La Résistance populaire syrienne expulsera les forces US de l'est de l'Euphrate"

Sun Feb 16, 2020 2:14PM

Des troupes américaines en Syrie. ©Axios

Des troupes américaines en Syrie. ©Axios

Que se passe-t-il dans le gouvernorat de Hassaké? La Résistance populaire syrienne a-t-elle commencé à expulser les forces américaines de l'est de l'Euphrate? Quelle est la relation de cette étape avec l'escalade des tensions à Idlib et le bombardement de bases américaines en Irak?

« Le gouvernorat d'Idlib dans le nord-ouest de la Syrie pourrait être au centre de l'attention ces jours-ci en raison des progrès des forces de l'armée syrienne, la libération de dizaines de villages et de villes, surtout de quatre grandes villes, l'ouverture de la route internationale Alep-Damas, et en raison des renforts et menaces militaires turcs, et de l’escalade de tensions entre la Turquie et la Syrie, mais les développements qui se déroulent dans le gouvernorat de Hassaké dans le nord-est ne sont pas moins importants à nos yeux, surtout après les affrontements sans précédent entre des éléments de l'armée syrienne et une patrouille blindée américaine. En conséquence, deux soldats américains ont été blessés et un soldat syrien a été tué pour la première fois depuis le début de la crise, il y a neuf ans », c’est ce qu’a écrit le rédacteur en chef du journal Rai Al-Youm, Abdel Bari Atwan.

Hassaké : la prise pour cible de l’armée syrienne par les bombardiers US

Hassaké : la prise pour cible de l’armée syrienne par les bombardiers US

Les avions de combat américains ont bombardé des positions syriennes dans la province de Hassaké.

D'après l'éditorialiste de Rai Al-Youm, le fait de barrer la route à un convoi militaire américain par les forces syriennes ne peut se produire qu’avec des instructions claires et explicites des dirigeants politiques et militaires à Damas, ce qui prévoit des décisions stratégiques pour activer la résistance armée contre les forces d’occupation américaines et ouvrir le front de l’Euphrate oriental.

L’éclatement des affrontements entre des habitants de Qamichli et les forces américaines vient corroborer ce changement, précise Atwan. 

USA en Syrie: début de la résistance populaire à Hassaké

USA en Syrie: début de la résistance populaire à Hassaké

Les habitants de toutes les régions autour de Qamishli dans la province syrienne de Hassaké se sont soulevés mercredi contre les forces terroristes américaines.

La présence militaire américaine dans le nord et l'est de l'Euphrate s'est renforcée et elle est principalement due aux plans américains et au contrôle continu des réserves de pétrole et de gaz syriens, au pillage de leur production, aux politiques de blocus et des pressions économiques de l'administration Trump contre la Syrie, pour empêcher la reconstruction du pays. Selon certaines informations, Washington a l'intention de créer une base militaire permanente similaire à ses bases en Irak.

Rai Al-Youm souligne que « les Syriens ont une expérience formidable dans les guerres de résistance et d’usure qu'ils ont acquises grâce à leur grand rôle dans le soutien aux bras de la Résistance irakienne contre l'occupation américaine après l'invasion de l'Irak en 2003, et avant cela au Liban et en Palestine occupée par le biais des factions de résistance, et ils ont renouvelé cette expérience et l'ont développée depuis le déclenchement de la crise syrienne en 2011 et leur guerre contre les groupes terroristes, et la restauration de plus de 80% du territoire sous la souveraineté de l'État syrien. Ce faisant, il ne faut pas oublier le rôle du Hezbollah et du CGRI dans ce domaine, un rôle qui a déclenché un état d'anxiété et de terreur dans les rangs d'Israël ».

L'armée syrienne, qui se bat avec acharnement sur plusieurs fronts en même temps, retrouvera inévitablement la souveraineté de l'État sur la ville d'Idlib et toutes les autres parties de la banlieue d'Alep, tout comme elle regagnera les gisements de pétrole et de gaz à l'est de l'Euphrate et expulsera tous les Américains de la région. L'heure zéro aura peut-être commencé à Hassaké…

Les GI's assiégés en Syrie

Les GI's assiégés en Syrie

L'armée syrienne a arrêté hier un convoi militaire américain près de Tell Tamer dans le nord du pays en l’obligeant à faire demi-tour.

http://french.presstv.com/Detail/2020/02/16/618787/Syrie-Idlib-USA-forces-amricaines-tensions


 

DES MISSILES US AUX MAINS DES TERRORISTES ONT ABATTU LES HÉLICOPTÈRES SYRIENS

Hélicoptères abattus en Syrie: des missiles US entre les mains de terroristes grâce aux livraisons turques

 Depuis 7 heures  16 février 2020

char_turc

 Moyent-Orient - Syrie

 

Une part considérable des armements turcs livrés dans la zone de désescalade d’Idlib passe aux mains du Front al-Nosra, a déclaré à la presse russe une source militaro-diplomatique. Elle précise que les deux hélicoptères syriens récemment abattus l’ont été à l’aide de missiles sol-air US obtenus par les terroristes via ces livraisons.

Dans leur lutte contre les forces de Damas, des radicaux du Front al-Nosra utilisent des armements qui précédemment équipaient l’armée turque, a appris la presse russe d’une source militaro-diplomatique.

«La préoccupation principale d’aujourd’hui ce sont les cas d’utilisations des missiles sol-air dans la zone de désescalade d’Idlib. En l’espace de cinq jours, deux hélicoptères de l’armée syrienne ont été abattus. Des missiles sol-air américains qui équipaient les forces armées turques et que les radicaux n’ont jamais possédés sont tombés entre les mains des terroristes grâce aux livraisons turques», a-t-elle indiqué.

Elle a également ajouté que ni Ankara, ni Washington ne pouvaient désormais ignorer où ces armements «feraient surface à l’avenir».

Des renforts turcs

La source a également fait savoir que, malgré tous ses efforts pour régler la situation par la voie diplomatique, la Turquie «achemine activement dans la zone de désescalade d’Idlib des forces combatives, des armements et des équipements militaires».

Toujours selon la source, plus de 70 chars, environ 200 véhicules blindés et 80 pièces d’artillerie de campagne turques sont déployés dans la zone.

«Dans le même temps, après avoir passé la frontière syrienne une part considérable des armements turcs est transmise aux combattants du groupe terroriste Front al-Nosra», a souligné la source.

En outre, la source a exprimé sa préoccupation par la livraison d’uniformes turcs aux radiaux.

«Par la suite, déguisés en militaires turcs, des radicaux du Front al-Nosra et d’autres groupes terroristes participent à des opérations militaires contre les forces gouvernementales».

Des hélicoptères abattus

Vendredi 14 février, un hélicoptère de l’armée syrienne a été abattu à l’ouest d’Alep par des combattants du Front al-Nosra lors d’une mission au-dessus de la ville d’Atarib. Par la suite, une source militaire a précisé à Sputnik que l’aéronef avait été détruit par un missile anti-aérien tiré depuis une zone située entre les localités de Kabtan Al-Djabal et de Darat Izza, où se trouvait un point d’observation de l’armée turque.

Lundi 10 février, le ministère turc de la Défense nationale avait annoncé qu’un hélicoptère syrien avait été touché dans le gouvernorat d’Idlib, lors de la riposte turque aux tirs des forces syriennes. Le lendemain, des groupes soutenus par le Front al-Nosra en ont abattu un autre, appartenant également au gouvernement syrien, à Al-Nerab.

Source: Sputnik

http://french.almanar.com.lb/1647439


 

SAYED NASRALLAH : LES PEUPLES DE LA REGION DOIVENT COMBATTRE LES USA SUR TOUS LES FRONTS. LES USA SONT EN GUERRE CONTRE NOUS

S. Nasrallah : les peuples de la région doivent combattre les USA sur tous les fronts. Ils sont en guerre contre nous

 Depuis 3 heures  16 février 2020

sayed_discours_chefs_martyrs

sayed_discours_chefs_martyrs

 Hezbollah - Liban - Moyent-Orient - Secrétaire général du Hezbollah - Spécial notre site

 

Rédaction du site

Tous les peuples de la région devraient  combattre les Etats-Unis sur tous les fronts, et pas seulement militaires, ils sont la source de tous les maux dont nous souffrons, a lancé le numéro un du Hezbollah sayed Hassan Nasrallah, comme première recommandation de son discours prononcé ce dimanche 16 février.

« Il faut fonder un front de résistance diversifiée et globale pour affronter les USA », a-t-il scandé.

Sayed Nasrallah a prononcé son discours, via écran,  lors d’un festival organisé dans la banlieue-sud de Beyrouth et plusieurs localités libanaises du nord et du sud Liban, pour commémorer le martyre des chefs de la résistance islamique au Liban. En l’occurrence cheikh Rageb Harb, qui a lancé la résistance populaire contre l’occupation israélienne 1982, à sayed Abbas Moussaoui qui a été le précédent secrétaire général du Hezbollah et à Haj Imad Moughniyeh, le premier chef militaire de la Résistance islamique. Sayed Nasrallah a aussi rendu hommage au général des gardiens de la révolution Qassem Soleimani, au numéro deux du Hachd al-Chaabi irakien Abou Mahdi al-Mohandes et à leurs 8 compagnons iraniens et irakiens.

Selon Sayed Nasrallah, l’administration américaine a commis récemment deux crimes principaux : l’assassinat du général Soleimani et celui d’avoir annoncé son présumé deal du siècle « qui n’a rien d’un deal mais s’apparente plutôt à un plan et rien de plus ».

« Face à ces deux crimes, nous nous trouvons face à un nouveau défi. Nous franchissons une nouvelle phase  de confrontation contre le grand Satan », a-t-il assuré, estimant que les USA sont derrière toutes les guerres, tous les maux, toutes les souffrances, et  famines, tous les massacres commis contre les peuples de notre région.

Cette confrontation «ne  sera pas seulement militaire, mais devra s’alterner sur tous les fronts, médiatiques, juridiques, instances internationales, boycott,…et partout dans la monde arabo islamique », a-t-il suggéré. Sayed Nasrallah estime que cette confrontation est d’ailleurs inévitable du fait que les Etats-Unis sont en état « d’offensive, de guerre, de liquidation de nos intérêts, de violations de nos droits et de usurpations de nos richesses ».

Selon lui, quand bien même toutes les administrations américaines sont responsables des maux qui ravagent le Moyen-Orient, mais l’administration de Trump est de loin « la plus sauvage, la plus arrogante, la plus despotique » de toutes.

La seconde recommandation du chef du Hezbollah  est plus locale, car en liaison avec la position à suivre à l’égard du nouveau gouvernement libanais de Salim Diab. Il a appelé les différents protagonistes et partis libanais à lui accorder une chance,   car il constitue d’après lui « la dernière chance avant que le Liban ne s’effondre».

« Il ne faudrait pas lancer une campagne d’incitation contre ce cabinet, en arguant par exemple que c’est le gouvernement du Hezbollah, ce qui est d’ailleurs complèment faux… il faut lui prêter main forte quand il en a besoin… toutes les compétences disponibles devraient mettre de leur sien pour l’aider à réussir », a-t-il conseillé aussi, car « il y va du destin du Liban et de tous les Libanais ».

Sayed Nasrallah a assuré que le Hezbollah s’investira entièrement pour parvenir à un règlement qui puisse empêcher l’effondrement économique et financier du Liban.

 LES THEMES PRINCIPAUX DU DISCOURS

Au  nom de Dieu le Clément, le Miséricordieux

((Allah a acheté des croyants leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d’Allah: ils tuent, et ils se font tuer. C’est une promesse authentique qu’Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l’Evangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu’Allah à son engagement? Réjouissez-vous donc de l’échange que vous avez fait: Et c’est là le très grand succès)).

Comme chaque année, nous célébrons la cérémonie annuelle de ces trois dirigeants de la Résistance, tous les trois sont tombés en martyrs dans des jours pareils. Cette année s’ajoutent au convoi des martyrs le général  Qassem Soleimani et le chef du Hachd al-Chaabi Abou Mahdi al-Mohandes et les huit combattants des Gardiens de la révolution et ceux du Hachd…

Nous profitons aussi de cette occasion pour présenter au guide suprême, l’imam Khamenei,  à tous les responsables iraniens et au peuple iranien, voire même  à l’imam Khomeiny et aux grands martyrs, nos félicitations pour la victoire de la révolution islamique et la résistance et la persévérance de la République islamique, malgré tous les obstacles et défis érigés et à toutes les étapes…

Cette persévérance est un fort message aux ennemis comme aux amis. Au ennemis qui misaient sur l’effondrement interne de la République, sachant que certains arguaient vouloir fêter le nouvel an à Téhéran, pour ne citer que John Bolton…

(C’est un message) aux amis parmi les opprimés, les moudjahidines, les militants, les combattants,… qu’ils peuvent s’appuyer sur un Etat puissant et résistant,.., et qui ne cesse de se renforcer au fil des défis et des années…

Nos félicitations aussi au peuple bahreïni, qui célèbre ce mois de février la 9ème  commémoration de sa révolution bénie… ce peuple opprimé qui n’a fait que réclamer ses droits légitimes via les moyens légitimes et a consenti des sacrifices, le martyre de ses fils, leur mutilation et leur torture, et qui continue à lutter aussi pour que le Bahreïn récupère sa place normale parmi la Oumma, alors ses dirigeants s’attellent pour qu’il devienne une base qui prône la normalisation avec l’entité sioniste…

Les qualités communes

De retour à nos chefs martyrs

J’ai toujours parlé des qualités communes qui caractérisent nos trois chefs. Elles sont plus consacrées que jamais avec les deux nouveaux martyrs haj Soleimani et Mohandes,…

Ces qualités sont entre autres : la foi, l’adhésion aux valeurs de la piété, l’amour des gens, la modestie, la grande bravoure. Aussi, le fait qu’ils se préoccupent des problèmes de leurs peuples et veulent assumer leurs responsabilités pour y remédier, alors d’innombrables ont choisir de vivre dans leur confort, réalisant leur carrière, au côté de leur famille… Ils ont consenti toutes sortes de sacrifices. Ils ont affronté les dangers les plus difficiles. Ces hommes ont aussi en commun la confiance qu’ils ont en Dieu. Enclins à agir sans arrêt, ils font preuve de grande créativité… Ils éprouvent un grand Amour pour Dieu et œuvrent pour Sa rencontre…
Et ils ont tous obtenu l’honneur du martyre aux mains des tueurs des prophètes et de l’humanité,… les Américains et les sionistes
(…)
De leur vivant, tous les cinq, leurs actes et leur comportement ont été la réelle incarnation de ces grandes qualités qui les unissent tous…

En lisant le testament de haj Soleimani -que je recommande à tous-, nous sommes face à un homme qui baigne dans la gnose et le grand Amour de Dieu, celui qui vit pour Dieu et œuvre nuit et jour pour le rencontrer…
Nous sommes face à un dirigeant islamique qui se préoccupe de sa nation et oumma, la dirige vers ses intérêts et son triomphe…
Ce sont ces exemples parmi nos chefs qui fournissent à notre génération et aux générations  futures le modèle et l’exemple à suivre…

La résistance n’est pas faite de propos et de mots. La résistance est composée de faits, de sacrifices, de réalités… La vie de ces chefs a été l’incarnation de toutes nos valeurs humaines et religieuses. Ils sont une école vivante que les autres peuvent suivre et adopter…

Ces qualités expliquent le secret du lien émotionnel et affectif qu’on observe entre les gens et ces chefs martyrs…
Nous avons vu comment des millions ont participé aux cérémonies funéraires de ces cinq martyrs, au sud-Liban, dans la banlieue, en Iran, en Irak, au fil des ans…
Ces marches funèbres par millions de gens ne sont pas un acte politique en soi. C’est un acte d’amour…

En Iran, dernièrement, nombreux sont ceux qui n’ont pas connu haj Soleimani et certains n’ont vu sa photo que ces dernières années…
D’où provient cet amour.
C’est parce que ce sont les hommes de Dieu. Ses vrais adeptes. Parce qu’ils ont tout vendu pour Lui. Alors Dieu les a aggrandis  dans le cœur des gens et leur a accordé leur amour… Dieu les a honorés dans cette vie ici-bas comme Il va le faire dans l’Au-delà.

Avec chaque martyr une nouvelle phase

Avec le jihad de chacun d’entre, et le martyr de chacun d’entre eux, nous sommes passés de phase en phase, chaque fois plus grande…
Au début de la résistance, le sang de chef Ragheb nous a introduits dans une nouvelle phase : on est passé de la confrontation populaire à la confrontation militaire contre l’ennemi sioniste. Il en est de même avec sayed Abbas et sa femme… Et Puis avec haj Imad…

Aujourd’hui aussi, le martyre de haj Soleimani et Mohandas a introduit la résistance dans toute la région et la RII dans une phase nouvelle, sensible et délicate…

Les résistants et le public de la résistance ont toujours porté le sang et les testaments de ces chefs martyrs pour franchir ces phases dans un processus évolutif…
Aujourd’hui ils sont face à un nouveau défi, face à une nouvelle évolution…

Les deux crimes de Trump

L’administration de Trump durant ces dernières semaines a ajouté à tous ses crimes, deux autres grands crimes, lorsqu’elle a tué haj Soleimani et Mohandes et leurs frères près de l’aéroport de Bagdad et a revendiqué officiellement l’attentat. Depuis Trump évoque tous les jours de ce crime

Le deuxième crime est l’annonce du soi-disant deal du siècle…Le premier crime étant au service du second. Le tout pour piller nos richesses et violer nos sacro-saints

Ce présumé deal, dans la forme, n’en est pas un. Car il est unilatéral, sans négociation avec les palestiniens. Il s’agit d’un diktat. C’est un plan pour liquider la cause palestinienne. A l’origine, c’est un plan israélien qui a été adopté par Trump, alors que les Israéliens l’ont toujours proposé durant toutes les négociations avec les palestiniens…
C’est un plan humiliant pour les Palestiniens, pour les Syriens, le Jordaniens, pour les Libanais,…

Aux Palestiniens, il leur accorde un état fantoche non vivable. Et non pas un Etat en bonne et due forme…

Ce plan peut-il réussir ? Cela dépend des positions prises et de la persévérance et l’attachement à ces positions…
Les USA ne sont pas notre destinée prédéterminée. Que de fois leurs plans ont été défaits lorsque les peuples leur ont résisté et les ont fait avorter.

Des positions contre le plan.

Aujourd’hui, la position essentielle revient aux Palestiniens, au peuple palestinien, à l’OLP, à l’Autorité palestinienne, aux factions de la résistance palestinienne… Ils ont tous ont exprimé une position de rejet du plan, catégorique et ferme. Malgré tous leurs désaccords.
Les palestiniens peuvent diverger sur les frontières de l’Etat palestinien, mais aucun d’entre eux ne peut accepter un plan qui puisse donner Jérusalem al-Quds et ses lieux saints musulmans et chrétiens à Israël…

Nous avons suivi les positions exprimées après l’annonce de ce plan. Nous avons énuméré les ripostes suivantes: la réunion des ministres arabes de AE au Caire, celle des chefs de Parlements arabes à Amman, celle de l’Organisation des Etats islamiques à Djeddah, la rencontre de Malaisie, et autre…
Puis les positions russes, chinoises, de certains pays de l’Union européenne, voire même de certains hommes politiques américains en plus de certains Etats…

Personne n’a soutenu ce plan. Soit c’est un refus catégorique. Soit c’est un appel à revenir aux résolutions internationales. .. Aucun Etat ne semble soutenir ce plan
Seuls Trump et Netanyahou le soutiennent.

Un consensus au Liban, mais…

Au Liban il faut saluer le consensus des Libanais, toutes tendances confondues, pour refuser ce plan. De la part du président de la République, du chef du Parlement, du chef du Conseil des ministres, des différents partis et forces politiques
La cause en est que les Libanais comme les Palestiniens sont bien conscients de la gravité de ce plan
Il accorde les hameaux de Chébaa et le village de Kfarchouba à Israël
Il impose l’implantation des réfugiés palestiniens dans les pays où ils se trouvent…
L’esprit de ce plan accorde à Israël des pouvoirs absolus et supérieurs qui se manifesteront ultérieurement sur les accords qui devaient avoir lieu comme par exemple sur les gisements maritimes de pétrole..

Au Liban, il y a un consensus qui est confirmée par la Constitution qui refuse l’implantation et la naturalisation des palestiniens. C’est aussi la position des Palestiniens eux-mêmes…

Implantation des Palestiniens: ils ont raison d’avoir peur

Ceux qui appréhendent cette implantation des réfugiés palestiniens ont bien raison de leur faire… Il se peut très biens que certains changent de position compte tenu de la position mitigée des pays du golfe. Il se peut qu’ils en viennent à dire que compte tenu des difficultés économiques au Liban, il fait accepter l’aide financière proposée, ainsi que l’implantation des palestiniens et le enoncment aux fermes de Chébaa…

S’agissant de la position des dirigeants arabes, elle est excellente dans les apparences. Mais il est aussi à craindre que Trump n’en vienne à faire pression sur eux, chacun à part, comme les Américains l’ont toujours fait. Nous avons vu que certains dirigeants arabes ont dit que ce plan valait la peine d’être étudié et que c’est tout ce qui nous reste de possible à obtenir…

Si nous avions admis cette règle, les israéliens auraient depuis longtemps occupé le Liban…
Justement, il se peut qu’ils disent aux Palestiniens d’accepter au motif que c’est tout ce qu’ils peuvent obtenir et d’ailleurs ils ont commencé à véhiculer cette version dans les médias arabes. Justement, c’est comme ça qu’ils commencent à faire changer les avis, à travers les médias et les journalistes

Quand bien même un dirigeant arabe en vient à dire que le deal est né mort ne veut rien dire en soi. Il est fort possible que son auteur veuille le rendre vivant, et l’imposer en usant des moyens les plus infestes…

Les USA ne sont pas notre destin prédeterminé

C’est un projet sérieux, qu’il faut prendre au sérieux et exige une action concertée et de grande envergure…
En joignant le crime au plan, il nous a poussés à entamer une nouvelle phase : aller vers la confrontation essentielle. Elle est d’ailleurs inévitable. Sinon il faudrait se cacher la tête dans le sable… Car l’autre protagoniste est quant à lui en phase d’attaque, en phase de guerre, à coups de liquidations, de violations des droits, d’embargo, d’usurpations des richesses…

Que personne ne vienne dire que sayed veut nous entrainer vers la confrontation avec les USA. Ce sont les USA qui ont déclenché et mènent une guerre contre les peuples qui refusent de capituler : en tuant leurs chefs, en donnant al-Quds aux sionistes et usurpant les droits des Palestiniens, des Libanais, des Syriens,…

Ce sont les USA qui nous font saigner alors que nous sommes en posture de réaction, une réaction lente, voire même tardive!

Nos peuples se trouvent en face d’une administration américaine, qui est en comparaison avec les précédentes, constitue le prototype même du terrorisme d’Etat, de l’arrogance, de la férocité, de la corruption sur terre…

Même lors de conférence qui a eu lieu récemment à Berlin, il fallait écouter Pompeo comment il parlait avec les Européens, et comment le ministre américain de la Défense s’est adressé à la Chine qui est une grande puissance…
Jamais nous n’avons vu une administration aussi arrogante, aussi méprisante et dénigrante, qui n’a aucune autre valeur que celle de ses propres intérêts, avoir de l’argent et ce en toute vantardise… Oui c’est ainsi que Trump se comporte…
Jamais dans la vie politique américaine il n’y a eu un exemple pareil..

Nous sommes face à ce défi formé de guerres, de diktats imposés par la force, de liquidation de la cause centrale…
Ce qui impose à notre oumma qui veut défendre ses richesses, ses libertés,.., son présent et son avenir de n’avoir d’autre choix que la résistance globale, pas seulement militaire, dans toutes ses dimensions, culturelle, juridique, médiatique, politique, économique…
Dans cette bataille nous avons besoin de beaucoup de sensibilisation. Nous devons rapporter la vérité des faits, elle est d’ailleurs claire. Mais les gens qui ne veulent pas la voir et veulent s’en échapper sont comme ceux qui veulent fuir leur destin…
Nous leur demandons de ne pas avoir peur, d’avoir l’espoir en l’avenir que les Etats unis et Israël ne sont pas notre destin prédéterminé…

C’est la faute aux Américains

Les guerres des USA directes et indirectes sont innombrables. Tout ce qui a trait à Israël à sa défense en incombe aux Etats-Unis.
(…)
Hier Pompeo a insulté une organisation internationale pour avoir  révélé à la lumière des résolutions internationales la liste des organisations qui travaillent illégitimement dans les colonies en Cisjordanie. Pourtant elles ne faisaient que leur travail, conformément aux lois.

Ce sont les USA à qui en incombe la responsabilité de toutes les guerres dans la région : en Palestine, au Liban, depuis la guerre civile en passant par l’invasion israélienne, la guerre contre l’Iran, les guerres en Irak et son invasion, en Afghanistan…
Et ce qui se passe contre les Palestiniens dans la bande de Gaza

Toutes les guerres israéliennes et toutes les exactions commises par les Israéliens relèvent de la responsabilité des USA…
La guerre imposée à l’Iran et à l’Irak pendant 8 ans relève aussi de la responsabilité de l’administration us. C’est elle qui a soutenu, qui a poussé les autres pays à la financer, qui a armé et donné l’arme chimique à Saddam pour tuer les kurdes et les Iraniens…

Et la guerre contre le Yémen aussi. Qui pourrait croire qu’elle ne jouit pas du soutien américain. Elle permet de faire couler les armes américaines…C’est tout ce qui leur importe!

Et puis Daech, je vais me contenter de parler de Daech et je ne vais pas ouvrir tous les dossiers de ces groupes takfiristes depuis l’Afghanistan…
Daech qui a commis les massacres horribles en Irak et a détruit l’Irak. Il  a occupé tout seul plus de 50% de la superficie de la Syrie, qui en est responsable : les USA !  Trump l’a lui-même avoué. Les déclarations de certains responsables militaires et sécuritaires prouvent qu’ils sont impliqués dans le recrutement et  l’avènement des combattants dans cette région, leur armement, leur financement…
Le premier responsable de toutes les tragédies de la région est les administrations successives américaines…
Ne faut-il pas faire face à cet État terroriste ou faudrait-il que nous enterrions nos têtes dans le sable avec humiliation ?!

Faire comme font les USA

Les USA recourent à tous les moyens disponibles : guerre militaires, guerre par procuration, assassinats directs ou indirects, sanctions, embargos, harcèlement juridique… ils utilisent tous les moyens…
Nous devons les affronter avec ces moyens et pas seulement militaires. Il faut fonder une résistance diversifiée qui puisse s’étendre  sur toute la superficie de notre monde arabe et islamique, pour faire face à cette source de despotisme…

J’en appelle tous les religieux et les élites à mettre au point des plans, pour fonder le front de la résistance, qui puisse être diversifiée et globale, pour tout le monde arabe et islamique, afin de faire face au grand Satan américain…

Sur la question juridique, quand bien  les résultats pourraient être minimes, mais nous devons, comme les USA qui ouvrent des dossiers juridiques à leurs adversaires, avoir recours à ce moyen, sur la question de Daech.  Pourquoi nous ne faisons pas de même dans notre monde arabo islamique en trainant les usa dans les instances internationales…

Un jour, tous porteront des fusils

Le fusil ne suffit pas à lui seul. C’est vrai qu’il est aussi indispensable. Mais il ne suffit pas à lui seul. En out cas, un jour,  tous les peuples vont porter les fusils pour faire face aux USA

Il y a aussi d’autres moyens. Comme par exemple, lors d’une rencontre universitaire, les étudiants ont qualifié Condolesca  Rice de criminelle de guerre…
Nous avons vu sur l’affaire du collaborateur avec Israël, Amer Fakhoury, comment les USA menacent de sanctions quiconque  veut le faire juger, et réclament ses droits…
Quelle humiliation veulent-ils nous infliger ?  Nous devons marcher sur notre sang…

Quand bien même nous n’avons pas la puissance des USA mais nous pouvons recourir aux sanctions nous aussi en boycottant les produits us…
Dans l’expérience de la résistance face à l’entité sioniste, le point faible chez les israéliens que la résistance a découvert réside dans le facteur humain, c’est un acteur qui ne veut pas mourir…
Les USA ont deux points faibles : la sécurité et l’économie, l’argent, le dollar… Nous pouvons aller vers le boycott.
On peut dire que nous sommes une petite minorité nous l’avons été et nous ne le sommes plus… il en est de même avec l’action de boycott.
Choisissons certaines sociétés américaines. Certains ont écrit que certaines sociétés si elles sont boycottées nous pouvons l’ébranler l’administration américaine…
Il faut recourir à tous les moyens en plus du militaire… et nous pouvons le faire. Nous sommes une nation vivante, mais nous avons besoin de volonté, de résignation et de persévérance à la confrontation dans tous les domaines…
Vous avez vu au nord-est de la Syrie comment une population civile syrienne s’est héroïquement opposée aux militaires us. Nous avons vu leur lâcheté et comment les américains ont eu recours aux avions pour évacuer leurs militaires…

Les Irakiens doivent venger le sang de Mohandes

Dernier mot dans ce dossier, je veux adresser un message au peuple irakien. La responsabilité de la riposte à l’assassinat des deux chefs Soleimani et Mohandes revient en premier aux Irakiens. Le martyr chef Abou mahdi al-Mohandes fait partie des personnalités centrales et l’un des dirigeants de la victoire contre Daech.
Il faut être fidèle au sang des deux martyrs Soleimani et Mohandas en préservant le Hachd al-Chaabi. Les USA veulent à tout prix l’éliminer car il est la source de la force de l’Irak. Il faut aussi préserver son esprit de foi et de combativité et de jihad. C’est l’essentiel
Sortir les forces us d’Irak relève de votre décision et de votre choix.  Votre parlement l’a prise. Le peuple irakien qui a manifesté par plusieurs millions est aussi contre la présence us en Irak
Choisissez les moyens convenables pour réaliser cet objectif

Les usa veulent miser sur le temps pour vous faire oublier la vengeance de ce sang. C’est votre responsabilité
Œuvrez pour un Irak puissant, digne, qui soit au cœur de cette région, qui puisse relever les défis…

A SUIVRE

 

Source: Al-Manar

http://french.almanar.com.lb/1647505


 

LA SOCIÉTÉ RUSSE GAZPROM RÉPOND AUX USA QUI PENSENT LA RUSSIE INCAPABLE D’ACHEVER LE GAZODUC

Nord Stream 2

Nord Stream 2: Gazprom répond aux USA qui pensent que la Russie est incapable d’achever le gazoduc

© Sputnik . Ilia Pitalev

ECONOMIE

URL courte

Dossier:

Gazoduc Nord Stream 2 (241)

311252

S'abonner

«Jamais dire jamais» a été la réponse de la société russe Gazprom à propos du Nord Stream 2 répondant au secrétaire américain à l'Énergie qui a affirmé que «la Russie ne possède pas les technologies nécessaires» et qu'elle n’arrivera pas à terminer le projet par ses propres moyens.

À l’approche de la fin de la construction du gazoduc Nord Stream 2, la question se pose de savoir si la Russie réussira à mener à bien les travaux étant donné les sanctions de Washington qui ont poussé une entreprise à se retirer du projet.

Nord Stream 2

© SPUTNIK . ILYA PITALEV

La Russie réussira à achever le Nord Stream 2, selon l’autrichien OMV

L’entreprise russe Gazprom, qui dirige le projet, a répondu aux récents propos du secrétaire américain à l'Énergie Dan Brouillette qui avait estimé la veille que la Russie n’achèverait pas la construction toute seule.

«Jamais dire jamais», a commenté Segueï Koupriianov, le porte-parole de Gazprom dans une interview accordée au groupe de médias russe RBC.

«La Russie ne possède pas les technologies nécessaires»

Auparavant, interrogé sur le futur du gazoduc Nord Stream 2, Dan Brouillette avait affirmé que la Russie n’était pas en mesure d’achever la construction du Nord Stream 2 par ses propres moyens, car, d’après lui, elle ne possède pas les technologies dont elle a besoin, relate Bloomberg.

«Ce sera un délai très long, car la Russie ne possède pas les technologies nécessaires. Si elle peut les développer, nous verrons quelles seront ses actions. Mais je ne pense pas que ce soit aussi simple que de dire: "Eh bien, on est presque à la fin, il ne reste plus qu'à finir», a-t-il lancé.

Toutefois, selon les estimations du PDG de la société autrichienne OMV, qui finance le projet Nord Stream 2, la Russie arrivera à terminer le gazoduc, ce qu’il a tenu à préciser dans sa récente interview à Bloomberg.

Travaux de construction du gazoduc Nord Stream 2 (archive photo)

© SPUTNIK . ILIA PITALEV

Le Congrès américain pourrait adopter de nouvelles sanctions contre le Nord Stream 2

Rainer Seele a tenu à souligner que la pose des tubes à faible profondeur «ne nécessitait pas de technologies de pointe», mais qu’il suffisait de trouver un bateau convenable.

La Russie sur la fin du projet

Selon le ministre russe de l'Énergie, Alexandre Novak, le gazoduc Nord Stream 2 pourrait être achevé grâce à l’utilisation du navire Akademik Cherskiy, mais cela pourrait prendre du temps. Le navire a quitté le port de Nakhodka, dans l’Extrême-Orient russe, le 9 février, pour se rendre à Singapour. Il y est attendu le 22 février.

Le Nord Stream 2 et les sanctions contre le projet

Suite à une décision du Congrès américain, le groupe suisse Allseas, qui participait à l’installation du gazoduc, a été contraint d’arrêter ses travaux et de rappeler ses bateaux en raison des restrictions de Washington. Le Congrès a en effet voté à la mi-décembre des sanctions contre le Nord Stream 2 lors de l’adoption du budget Défense pour l'année fiscale 2020.

https://fr.sputniknews.com/economie/202002161043077976-nord-stream-2-gazprom-repond-aux-usa-qui-pensent-que-la-russie-est-incapable-dachever-le-gazoduc/


 

LES USA EXPLIQUENT LA MENACE QUE FONT PESER LES RÉSEAUX 5G DU GÉANT CHINOIS HUAWEI SUR LES PAYS EUROPÉENS

Nancy Pelosi

Les États-Unis expliquent la menace que font peser les réseaux 5G de Huawei sur l’Europe

© AP Photo / Jens Meyer

INTERNATIONAL

URL courte

19538

S'abonner

Alors que le géant chinois des télécommunications Huawei travaille sur ses réseaux 5G, les États-Unis tentent de persuader les pays européens d’y renoncer. Ainsi, la présidente de la Chambre des représentants américaine les a qualifiés de la «forme d'agression la plus insidieuse» de la Chine, laquelle «sape les valeurs démocratiques.»

La présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, a appelé vendredi 15 février à se tenir à l'écart du géant chinois Huawei à la Conférence de Munich sur la sécurité, alors que ce dernier développe ses réseaux cellulaires de nouvelle génération, rapporte le Financial Times.

Nancy Pelosi a déclaré qu’accorder l’accès aux réseaux britanniques et européens à Huawei signifierait choisir «l'autocratie au lieu de la démocratie».

«C'est la forme d'agression la plus insidieuse, d'avoir cette ligne de communication, la 5G, dominée par un gouvernement [chinois, ndlr] qui ne partage pas nos valeurs», a-t-elle expliqué.

Selon elle, les pays ne doivent pas céder leurs infrastructures de télécommunications à la Chine pour des raisons financières.

«Cette concession mal conçue ne ferait qu'enhardir [le Président, ndlr] Xi [Jinping, ndlr] car il sape les valeurs démocratiques, les droits de l'Homme, l'indépendance économique et la sécurité nationale», a précisé Mme Pelosi.

En revanche, elle a exhorté à coopérer avec Washington en matière d’«internationalisation de l'infrastructure numérique qui ne prévoit pas une autocratie».

Huawei ne sera pas écarté en France

 

Huawei, drapeau chinois

© REUTERS / DADO RUVIC

Huawei: «La France n’a pas intérêt à se mettre à dos les États-Unis et la Chine»

La position ferme de Nancy Pelosi contre Huawei est intervenue alors que de nombreux pays européens sont confrontés à l’implantation des réseaux 5G.

 

Ainsi, selon la déclaration faite le 13 février par le ministre français de l'Économie, le géant chinois ne sera pas exclu de ce marché en France. Cependant, il a prévenu qu'il y aurait des «restrictions» pour protéger les «intérêts de souveraineté» de l’Hexagone.

Il est «parfaitement compréhensible qu'on puisse à un moment ou à un autre privilégier un opérateur européen» mais «si Huawei a une meilleure offre à présenter à un moment ou à un autre du point de vue technique, d'un point de vue de prix, il pourra avoir accès à la 5G en France», a expliqué Bruno Le Maire au micro de RMC/BFMTV.

https://fr.sputniknews.com/international/202002161043078419-les-etats-unis-expliquent-la-menace-que-font-peser-les-reseaux-5g-de-huawei-sur-leurope/


 

COVID-19 : LE MINISTRE CHINOIS DES AE QUALIFIE LES ACCUSATIONS AMERICAINES CONTRE LA CHINE DE "MENSONGES"

Le ministre des Affaires étrangères chinois qualifie les accusations américaines contre la Chine de "mensonges"

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-02-16 à 05:33
 

MUNICH (Allemagne), 15 février (Xinhua) -- Le conseiller d'Etat et ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, a répondu samedi aux allégations de deux hauts responsables américains, affirmant que toutes les accusations portées par les États-Unis contre la Chine étaient des mensonges et non fondées sur des faits.

Lors de la session de questions-réponses après son discours prononcé à la Conférence de Munich sur la sécurité (MSC) 2020, M. Wang a été invité par Wolfgang Ischinger, le président de la Conférence, à commenter les relations sino-américaines actuelles et leurs perspectives, juste après que le secrétaire d'État américain Mike Pompeo et le secrétaire à la Défense américain Mark Esper ont attaqué la Chine.

"Il semble que partout où ils iront, ils répéteront leurs plaintes", a déclaré le chef de la diplomatie chinoise. "Toutes les accusations américaines contre la Chine sont des mensonges, non fondés sur des faits."

"Mais si nous transférons le sujet des mensonges sur les États-Unis, ces mensonges deviendraient alors la vérité, sur la base des faits", a ajouté M. Wang.

"Nous espérons que les États-Unis, en tant que superpuissance, ne perdront pas trop de confiance en eux ou de raison", a-t-il dit.

La Chine et les États-Unis ont établi leurs relations diplomatiques il y a plus de 40 ans, et il y a eu des problèmes dans les relations bilatérales, dont certains découlent de manière autonome des échanges bilatéraux, tandis que d'autres sont entièrement d'origine humaine, a indiqué le ministre.

Selon M. Wang, la cause profonde de ces problèmes réside dans le fait que certaines personnes aux États-Unis ont du mal à accepter le développement rapide et la revitalisation de la Chine en tant que pays socialiste.

"Mais c'est injuste. La Chine a le droit de se développer et le peuple chinois a le droit de vivre une vie meilleure", a déclaré M. Wang.

La modernisation de la Chine est une tendance historique inévitable, qui, selon le ministre, représente l'orientation de la civilisation humaine et ne peut être arrêtée par aucune force.

Selon M. Wang, le développement de la Chine consolide les forces qui sauvegardent la paix mondiale et contribue à la stabilité mondiale, ce qui devrait être salué par la communauté internationale.

Il a par ailleurs souligné que la Chine était disposée à travailler avec les États-Unis pour développer des relations bilatérales caractérisées par la coordination, la coopération et la stabilité, sur la base de l'égalité et du respect mutuel.

Une tâche importante aujourd'hui, a indiqué M. Wang, est que les deux parties s'assoient ensemble pour des dialogues sérieux et trouvent un mode interactif qui permette à ces deux grands pays avec des systèmes sociaux différents de coexister pacifiquement et d'avoir une coopération gagnant-gagnant.

La Chine est prête pour cela, a conclu le ministre, qui a exhorté les États-Unis à faire un pas vers la Chine.

http://french.xinhuanet.com/2020-02/16/c_138787367.htm

 

 

(COVID-19) Chine : 9.419 patients de coronavirus quittent l'hôpital après leur rétablissement

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-02-16 à 11:13
 

BEIJING, 16 février (Xinhua) -- Samedi en fin de journée, un total de 9.419 patients infectés par le nouveau coronavirus avaient pu quitter l'hôpital après leur rétablissement, ont annoncé dimanche les autorités sanitaires chinoises.

Samedi, 1.323 personnes sont sorties de l'hôpital après s'être rétablies, a noté la Commission nationale de la santé dans son rapport quotidien.

Samedi en fin de journée, le total des décès dus à la maladie s'élevait à 1.665 personnes, alors qu'un total de 68.500 cas confirmés d'infection au nouveau coronavirus avaient été rapportés dans 31 régions de niveau provincial et dans le Corps de production et de construction du Xinjiang en Chine.

http://french.xinhuanet.com/2020-02/16/c_138788196.htm

 

 

Publication prochaine d'un article de Xi Jinping sur la lutte contre l'épidémie du nouveau coronavirus

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-02-15 à 16:33
 

BEIJING, 15 février (Xinhua) -- Un article du président chinois, Xi Jinping, sur la prévention et le contrôle de l'épidémie de pneumonie causée par le nouveau coronavirus, sera publié dimanche dans Qiushi, magazine phare du Comité central du Parti communiste chinois (PCC).

L'article est la transcription d'un discours prononcé par M. Xi, qui est également secrétaire général du Comité central du PCC et président de la Commission militaire centrale, lors d'une réunion du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC.

L'article souligne l'importance d'assurer le succès dans le travail de prévention et de contrôle, relevant que le résultat de la prévention et du contrôle de l'épidémie influence directement la vie et la santé du peuple, la stabilité globale économique et sociale, et l'ouverture du pays.

Des ressources pour le traitement, la prévention et la protection doivent être envoyées en première ligne de la lutte contre l'épidémie, et la priorité doit être donnée à la réponse aux besoins du personnel médical de première ligne et des patients, selon l'article.

Tous les efforts doivent être déployés pour améliorer les taux d'admission et de survie, et réduire les taux d'infection et de mortalité.

L'article met l'accent sur la nécessité de sauvegarder la stabilité sociale, la promotion de l'éducation publique et de la communication, ainsi que la garantie d'une performance économique stable.

Dans l'article, M. Xi a insisté sur l'amélioration du système de gestion des urgences du pays et de la capacité de gérer les tâches à la fois urgentes, difficiles, dangereuses et importantes.

http://french.xinhuanet.com/2020-02/15/c_138786537.htm

 

 

 

(COVID-19) Les participants à la Conférence de Munich sur la sécurité saluent les efforts de la Chine dans la lutte contre le COVID-19

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-02-16 à 02:53
 

MUNICH, Allemagne, 15 février (Xinhua) -- Les participants à la 56e Conférence de Munich sur la sécurité (MSC) ont salué les efforts de la Chine dans la lutte contre la pneumonie à nouveau coronavirus (COVID-19), exprimant leur confiance dans sa capacité à surmonter l'épidémie et appelant à un soutien international accru en sa faveur.

Selon Jeremy Farrer, directeur du Wellcome Trust, un organisme de bienfaisance basé à Londres, la réponse opportune de la Chine et ses efforts contre l'épidémie depuis son déclenchement ont donné un temps précieux aux autres pays pour mieux mettre en place leurs propres méthodes de prévention.

"En ce sens, nous devons énormément à la Chine", a souligné M. Farrer, qui a également exprimé sa solidarité avec les infirmières et les médecins en première ligne de la lutte en Chine.

Michael Ryan, directeur exécutif du Programme des urgences sanitaires de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a de son côté noté que la Chine tente de prévenir et de contrôler l'épidémie en adoptant un certain nombre de méthodes différentes, notamment en recourant à la médecine traditionnelle chinoise et aux médicaments anti-VIH dans le traitement des patients confirmés.

Ces efforts fourniront une base de connaissances pour d'autres pays, a affirmé M. Ryan, ajoutant que le gouvernement chinois a pris des mesures rapides et rigoureuses pour lutter contre le virus. Il a également appelé le monde à offrir plus de soutien à la Chine.

Stephen Morrison, vice-président senior du Centre pour les études stratégiques et internationales (Center for Strategic and International Studies) et directeur du Centre de politiques de santé mondiales (Global Health Policy Center), a déclaré que la Chine avait fait preuve d'une "mobilisation très impressionnante" depuis le début de l'épidémie.

Le gouvernement chinois à tous les niveaux, a-t-il poursuivi, a fait de la prévention et du contrôle de l'épidémie sa priorité absolue, tandis que la Chine et l'OMS ont fait de grands efforts pour contenir la propagation de la maladie.

Michael Schumann, directeur de l'Association fédérale allemande pour le développement économique et le commerce extérieur, a pour sa part déclaré que le peuple chinois fait des efforts inlassables pour éviter que le virus se propage à d'autres parties du monde, ajoutant que la Chine "mérite notre respect et notre soutien".

http://french.xinhuanet.com/2020-02/16/c_138787301.htm

 

Jiangsu : reprise de la production

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-02-16 à 16:34
 

WUXI, 16 février (Xinhua) -- Des employés attendent pour faire prendre leur température corporelle avant d'entrer dans l'atelier d'une entreprise à Wuxi, dans la province chinoise du Jiangsu (est), le 15 février 2020. Wuxi a mis en place des mesures de précaution dans la reprise de la production, dans le cadre de la lutte nationale contre l'épidémie de nouveau coronavirus. (Photo : Ji Chunpeng)

 

   1 2 3 4 5   

http://french.xinhuanet.com/photo/2020-02/16/c_138788427.htm

 

LE CHEF DE L'ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE (OMS) APPELLE A LA SOLIDARITÉ DANS LA LUTTE CONTRE LES ÉPIDÉMIES

Le chef de l'OMS appelle à la solidarité dans la lutte contre les épidémies

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-02-16 à 02:53
 


(Xinhua/Lu Yang)

MUNICH (Allemagne), 15 février (Xinhua) -- Samedi, le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé à la solidarité dans la lutte contre les épidémies lors de la 56e Conférence de Munich sur la sécurité (CMS).

"Nous devons être guidés par la solidarité et non par la stigmatisation", a-t-il répété, ajoutant que le plus grand ennemi n'est pas le virus lui-même mais la stigmatisation "qui nous monte les uns contre les autres".

"Nous devons mettre fin à la stigmatisation et à la haine", a-t-il souligné.

"Les épidémies d'Ebola et de COVID-19 soulignent une fois de plus l'importance capitale pour tous les pays d'investir dans la préparation et non dans la panique", a-t-il déclaré devant les participants à la MSC.

Le chef de l'OMS a déclaré que le monde dépense des milliards de dollars pour se préparer à une attaque terroriste, mais qu'il dépense peu pour se préparer à l'attaque d'un virus, qui pourrait être bien plus meurtrier et bien plus dommageable économiquement, politiquement et socialement.

"C'est une approche franchement difficile à comprendre et une vision à court terme dangereuse", a-t-il déclaré.

En outre, le responsable de l'OMS s'est dit encouragé par les mesures prises par la Chine pour contenir l'épidémie à sa source, qui ralentissent la propagation de l'épidémie dans le reste du monde.

Il est également encouragé par le fait que des experts internationaux sont maintenant sur le terrain en Chine, travaillant en étroite collaboration avec leurs homologues chinois pour comprendre l'épidémie et élaborer les prochaines étapes de la réponse mondiale.

S'exprimant sur sa gratitude envers la Chine, il a déclaré avoir pris acte de ses efforts à chaque fois que cela s'est avéré nécessaire.

"Je continuerai à le faire, comme je le ferais et comme je l'ai fait pour tout pays qui lutte agressivement contre une épidémie à sa source pour protéger sa propre population et celle du monde entier, même si cela lui coûte très cher".

 

   1 2   

http://french.xinhuanet.com/2020-02/16/c_138787298.htm


 

LE FRONT POLISARIO SE FÉLICITE DE LA NAISSANCE DE L’INTERGROUPE EUROPÉEN PAIX POUR LE PEUPLE SAHRAOUI

 

SPS 14/02/2020 - 18:48

STRASBOURG, 14 fév 2020 (SPS) - Le nouveau représentant du Front Polisario en Europe et dans l'Union européenne (UE), M.Oubbi Bucharaya Bachir, s'est félicité jeudi de la formation de l'intergroupe parlementaire européen "Paix pour le peuple sahraoui" y voyant "un événement important" dans le cadre de la lutte du peuple sahraoui pour son indépendance et son autodétermination.
 
"Il incombe au groupe européen (Paix pour le peuple sahraoui) de tenir l'Europe responsable envers notre peuple et de suivre le rythme de sa juste lutte dans le contexte du soutien à l'action diplomatique menée par le Front Polisario, le gouvernement sahraoui et le peuple sahraoui en général", a déclaré Oubbi Bucharaya Bachir, peu après l'annonce officielle de la naissance de ce nouveau groupe de soutien au peuple sahraoui, dirigé par le député du Parti social-démocrate allemand, Joachim Schuster.
 
Selon le représentant du Front Polisario dans l'UE, l'Europe a été au cours des dernières années, en particulier depuis les décisions de la Cour de justice européenne (CJUE) en 2016 et 2018 et en raison  des positions de certains pays influents au sein de ce bloc continental, "une partie du problème du Sahara occidental au lieu de contribuer aux efforts déployés pour parvenir à une solution finale conforme à la légitimité et au droit internationaux tel que stipulé dans les résolutions pertinentes des Nations unies et du Conseil de sécurité".
 
Le diplomate sahraoui a par ailleurs souligné que, "malgré les défis présentés, en raison notamment de l'arrogance et de l'intransigeance marocaines qui se nourrissent du manque de volonté politique du Conseil de sécurité de l'ONU d'exercer une pression suffisante pour l'organisation du référendum d'autodétermination au Sahara occidental, et du rôle négatif de certaines parties, il existe des opportunités prometteuses au cours de cette année et également en 2021, notamment en ce qui concerne les décisions de justice attendues et aussi en ce qui concerne la nomination d'un nouvel envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies afin de reprendre le processus de règlement du conflit au Sahara occidental", occupé par le Maroc depuis 1975.
 
L'intergroupe européen "Paix pour le peuple sahraoui" a été annoncé officiellement jeudi à Strasbourg, un bloc de plus d'une centaine de députés de divers partis politiques de tous les pays de l'Union européenne  (UE) dans le but de soutenir le peuple sahraoui dans sa lutte légitime pour la liberté et l'indépendance.(SPS) .
97/90                                                       14027002020


source :  http://www.spsrasd.info/news/fr/articles/2020/02/14/24553.html