AFGHANISTAN : AVAL AMERICAIN A LA GUERRE CIVILE

tourtaux-jacques Par Le 30/06/2021 0

Dans Afghanistan

Vrai faux retrait US, les dessus du curieux avertissement de Scott Miller

Wednesday, 30 June 2021 5:53 PM  [ Last Update: Wednesday, 30 June 2021 5:53 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Des militaires américains en Afghanistan. ©Getty Images

Le plus haut commandant militaire américain en Afghanistan a déclaré que la sécurité dans tout le pays se détériorait quelques semaines seulement avant le retrait des dernières forces américaines. On l'aura compris : le général confirme la mise sur planche de tous ingrédients nécessaires à la guerre civile inter-afghane de façon à ce qu'à peine partie ou faisant semblant de partir, l'Amérique se fasse prier par les Afghans eux-mêmes pour un retour. D'ailleurs, ce vrai-faux retrait US n'a pas trop éloigné les Yankees de l'Afghanistan : ils rôdent tout autour et aimeraient même, si Islamabad finit par obtenir le feu vert chinois, avoir une base au Pakistan.

Mais c'est aller peut-être trop vite à la besogne que de croire les talibans être totalement acquis à la cause US et se sentir définitivement engagés par les promesses en coulisse des Américains lors des pourparlers à Doha. Les talibans partagent des milliers de kilomètres avec trois puissants voisins, l'Iran, la Chine et la Russie tous trois décidés à mettre les USA à la porte de la région. Un ou des terrains d'entente finiront par se retrouver. Le scénario d'une guerre civile signée US s'est tourné contre les USA en Irak et il en sera autant en Afghanistan. 

Le général Scott Miller, dans un rare briefing mardi, a déclaré que les récents gains des talibans sont très préoccupants, même s'ils ne sont pas inattendus. « La situation sécuritaire n'est pas bonne en ce moment », a-t-il déclaré à un petit groupe de journalistes au siège de la coalition qui se vide rapidement à Kaboul.

Afghanistan: bombe à retardement anti-russe?

Afghanistan : bombe à retardement anti-russe?

Le ministre russe de la Défense met en garde contre une guerre civile en Afghanistan après le retrait de l’OTAN.

« La guerre civile est certainement une perspective. Cela devrait être une préoccupation pour le monde. Je pense que ce que vous voyez, juste en matière de sécurité, ce n'est pas bon », a déclaré Miller à Martha Raddatz d'ABC à Kaboul, dans une interview publiée lundi.

Miller a déclaré, alors même que les talibans sont en pourparlers avec le gouvernement afghan au sujet d'un règlement politique du conflit qui dure depuis des décennies : « Vous avez une offensive en cours à travers le pays par les talibans. »

Il a déclaré que le gouvernement afghan comprend la gravité du problème et s'apprête maintenant à consolider les forces de sécurité pour maintenir la capacité de résister aux talibans à des moments clés plutôt que d'essayer de défendre des poches de territoire isolées.

Russie: les USA déclarent la guerre

Russie : les USA déclarent la guerre

« Alors que vous regardez les talibans se déplacer à travers le pays, c'est que les gens perdent espoir et deviennent fatalistes. La rapidité avec laquelle la perte de terrain s'opère doit être préoccupante », a-t-il fait savoir. 

Au cours des dernières semaines, près d'un quart des districts afghans sont tombés aux mains des talibans dont les activités ont pris de l'ampleur après l'annonce par le président Biden en avril du retrait des troupes américaines d'ici le 11 septembre.

Le général Miller a également précisé que l'accord qatari stipule que les troupes américaines peuvent soutenir les forces afghanes et les défendre si nécessaire.

Selon l'Associated Press, le commandant des troupes américaines et de l'OTAN en Afghanistan a ajouté qu'il y a plusieurs raisons à la chute successive des villes, notamment l'épuisement des forces et leur reddition, l’échec psychologique et militaire.

Le général Miller a refusé de dire quand exactement le départ des forces américaines serait terminé, invoquant des raisons de sécurité opérationnelle. L'armée américaine a déjà retiré plus de la moitié de son équipement et de son personnel et devrait achever le retrait d'ici la mi-juillet, ont déclaré des responsables.

Le secrétaire d'État US Antony Blinken avait déjà déclaré : « Je ne pense pas que quiconque en Afghanistan, les talibans ou le gouvernement, et certainement pas le peuple afghan, aurait intérêt à ce que le pays tombe dans une guerre civile. »

Afghanistan : E-11A US dans le viseur!

Afghanistan : E-11A US dans le viseur!

http://french.presstv.ir/Detail/2021/06/30/661207/Afghanistan-feu-vert-US-a-la-guerre-civile

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire