AFGHANISTAN : MEGA COUP SINO-IRANIEN ?!

tourtaux-jacques Par Le 16/08/2021 0

Dans Afghanistan

Et si les talibans étaient aidé par l'axe Chine/Iran pour mettre à la porte les Yankee?

Monday, 16 August 2021 2:16 PM  [ Last Update: Monday, 16 August 2021 2:19 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Manoeuvres navales sino-iranienne en 2019(Archives)

C'est curieux de voir la Chine et l'Iran officialiser leur pacte stratégique de 25 ans, le jour où l'armée américaine semble être assiégé en Afghanistan dans un aéroport de Kaboul où des milliers de soldats US se montrent incapables de maîtriser la situation et se mettent même à ouvrir le feu sur les civils. La première réaction officielle iranienne à la prise de Kaboul par les talibans a été celle du secrétaire général du conseil suprême de la sécurité nationale iranienne, Shamkhani qui a affirmé dans un tweet que "l'Iran respecte la volonté du peuple afghan et reste engagé à ses côtés comme les 40 dernières années. A fait écho à cette annonce bien significative, celle du porte parole de la diplomatie chinoise qui a presque repris les mêmes termes et tout en faisant état du respect de Pékin à la volonté des Afghans a dit souhaiter étendre ses "liens d'amitié et de coopération avec l'Afghanistan".

" La Chine respecte le droit du peuple afghan à décider de son sort a dit la porte-parole. Ces deux annonces quasi simultanées ont été précédées par la rencontre surprise du MAE Zarif avec le représentant chinois pour l'Afghanistan ce dimanche à Téhéran. Est-ce un hasard si en ce même jour, les médias chinois se mettent à publier la lettre du Président Xi au Président Raïssi et à faire écho par la même occasion à la réponse de ce dernier à son homologue chinois? En effet le contenu des deux missives laissent penser à une coordination plus que parfaite dans des dossiers stratégiques et celui de l'Afghanistan en est un. 

Raïssi, homme d'alliance avec Pékin?

Raïssi, homme d'alliance avec Pékin?

Ces deux lettres sont échangées d'ailleurs à l'occasion du 50e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays. Le président Xi a déclaré : "Depuis l'établissement d'un partenariat stratégique global en 2016, la confiance politique mutuelle et la coopération entre les deux pays se sont consolidées. La Chine et l'Iran s'entraidaient depuis le début de la pandémie. Pékin est prêt à saisir ce 50e anniversaire comme une opportunité pour approfondir les liens d'amitié, promouvoir la coopération dans divers domaines et enrichir le partenariat stratégique global au profit des deux pays et de leurs peuples.

Le mot est lancé: le pacte stratégique qui a donné des orties tout au long de 2020 au camp occidental date de 2019 et il ne s'est jamais démenti. Autant significative est la réponse du président iranien qui déclare que l'Iran et la Chine "sont deux civilisations anciennes dont l'amitié est comme un arbre ancien qui tire ses nutriments de milliers d'années d'échanges bien enracinées.  L'engagement de l'Iran à établir d'excellentes relations avec la Chine est inébranlable », a déclaré le président iranien. Alors que les relations bilatérales entrent dans leur sixième décennie, l'Iran continuera de promouvoir le niveau de coopération stratégique ». Cette réponse renvoie évidemment à une récente remarque de la diplomatie chinoise qui affirme que l'Iran ira se renforçant sous l'ère Raïssi, ce qui signifie en termes clairs qu'un Iran totalement ancré à l'Est verra ses alliances et ses partenariats se renforcer. A ceci s'ajoute évidemment cette information de première importance qui prévoit une adhésion plus qu'imminente de l'Iran à l'OCS laquelle adhésion souhaitée par Moscou semble l'être également par Pékin. De nombreux observateurs  tendent à élargir l'horizon économique de cette organisation et à y voir le noyau d'un pacte aussi militaire qui est sur le point de naître. 

Alliance sino-russe: le maillon manquant ?

Le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale iranien, Ali Chamkhani, a récemment annoncé dans un tweet que les obstacles politiques à l'adhésion...

L'exercice d'une semaine entre les armées chinoise et russe dans le nord-ouest de la Chine montre d'ailleurs qu'elles font pression pour une interopérabilité au niveau de l'OTAN – ouvrant la possibilité à des campagnes militaires conjointes pour contrer leur rival commun, les États-Unis, et l'OCS pourrait ne pas être étrangère à ce contexte. Les 10 000 soldats, issus des deux armées, ont effectué vendredi les exercices Zapad/Interaction-2021 dans la région du Ningxia. Ils ont donné à l'armée chinoise l'occasion de tester ses armes les plus récentes, ainsi que de montrer sa capacité à travailler de manière cohérente avec les forces russes. les deux armées ont utilisé un système de commandement et de contrôle conjoint. Les troupes russes ont été intégrées dans de plus grandes formations chinoises et ont mené des opérations prévues par l'armée chinoise. C'était également la première fois que les troupes russes utilisaient des véhicules d'assaut blindés, des véhicules de combat d'infanterie (IFV) et d'autres équipements de combat principaux fournis par l'armée chinoise, une pratique courante dans les exercices de l'OTAN.

Afghanistan: le choc sino-iranien?

Afghanistan: le choc sino-iranien?

En Afghanistan, les Américains semblent de plus en plus s'éloigner de leur plan originel. 

Depuis leur premier exercice conjoint en 2005, les militaires chinois et russes ont cherché à augmenter la fréquence, la portée et la complexité de leurs exercices, mais n'avaient pas encore démontré leur capacité à mener une opération conjointe majeure. ET bien c'est chose faite, alors même que l'Afghanistan tend à échapper à la sphère américaine. La prise de Kaboul par les taliban, la précipitation avec laquelle le camp US/OTAN y réagit témoigne d'une tentative de déstabilisation et de chaotisation qui dérape et échappe au contrôle. l'axe Chine/Iran est-il pour quelque chose dans cette défaite annoncé des Atlantistes? Bien probable. Et si à ce tableau on ajoute la reconnaissance à peine voilée du Pakistan de la prise de Kaboul par les taliban la boucle est bouclée. Le PM pakistanais vient de faire un constat fort significatif : "le peuple afghan vient de se désenchaîner et de s'affranchir de l'esclavage"... l'Afghanistan bascule-t-il dans la route de la Soie, par un plan US/OTAN/Israël qui a tourné court? 

http://french.presstv.ir/Detail/2021/08/16/664549/Le-duo-sino-iranien-fait-peur-aux-USA

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire