EN CENTRAFRIQUE, CAPTURE D’UN MERCENAIRE FRANÇAIS. UN VERITABLE ARSENAL DE GUERRE DECOUVERT CHEZ LUI

tourtaux-jacques Par Le 11/05/2021 0

Dans Afrique

RCA : la France prise la main dans le sac !

En Centrafrique, on peut voir que le pays va mieux et que la France va très mal !

Un mercenaire français a été arrêté, ce lundi à Bangui en Centrafrique, un véritable « arsenal de guerre » ayant été découvert chez lui.

Selon l’article de l’AFP, l’homme apparaît, selon des sources sécuritaires, sur des photos partagées sur les réseaux sociaux, mains attachées dans le dos, accompagné de policiers, devant un commissariat de Bangui. Plusieurs armes de guerre, des munitions et du matériel militaire reposent à ses pieds.

« Un ressortissant français a été arrêté aujourd’hui. C’était quelqu’un qui se disait journaliste, et chez qui on a retrouvé un arsenal très important », a affirmé le porte-parole du gouvernement, Ange-Maxime Kazagui.

« Un citoyen étranger a été détenu à Bangui avec une énorme quantité d’armes et de munitions », a précisé pour sa part sur Twitter le Russe Valéry Zakharov, conseiller du président centrafricain Faustin Archange Touadéra.

Le suspect avait exercé ponctuellement dans plusieurs organisations en Centrafrique comme garde du corps, et avait aussi fait « un court passage dans l’armée dans sa jeunesse ».

L’AFP a tout de même essayé de minimiser la casse, en terminant son article par l’influence russe en Centrafrique. Mais on aimerait tout de même comprendre le lien entre un mercenaire français et la présence russe dans le pays.

Bref, les autorités de Bangui continuent de mener l’enquête.

La situation se complique pour la France en Centrafrique. En effet, avec un sentiment anti-français qui est grandissant en RCA, mais également sur le continent africain, Paris tente, certes, de tourner ce sentiment et cette révolte à son avantage, mais là en Centrafrique, on peut dire clairement que la France est grillée !

Ce mercenaire français se faisait passer pour un journaliste. Selon certaines sources, il aurait même été en lien direct avec plusieurs groupes armés en Centrafrique. Les mêmes qui ont maintenant formé une coalition sous la direction de l’ancien putschiste centrafricain, François Bozizé. L’implication de la France dans les tentatives de déstabilisation de la Centrafrique et même des autres pays africains n’a jamais fait aucun doute chez les Africains, mais voilà que de plus en plus d’éléments remontent à la surface et nous poussent vers cette direction. Est-ce que Paris va tenter de redorer le blason ? Ça risque d’être quand même d’être impossible.

Cela dit, il y en a un qui compte bien profiter de la situation pour se faire bien voir, c’est l’ONU et sa mission en Centrafrique.

Située à 130 km au nord de Bangassou, dans la préfecture du Mbomou, la ville de Bakouma serait sécurisée depuis dimanche par les Casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine. C’est ce qu’indique le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en RCA, Mankeur Ndiaye dans un communiqué de presse datant du 10 mai 2021.

Cette information donne l’impression que maintenant que les FACA ont fait le boulot, la Minusca tente maintenant d’accaparer les mérites. Encore un peu, et l’ONU prétendra que lorsque les rebelles voulaient « marcher sur Bangui » c’est la Minusca qui les a arrêtés.

Quoi qu’il en soit, l’arrestation de ce mercenaire français, montre la vigilance et de la Centrafrique qui ne peut pas baisser sa garde face à la France qui montre encore une fois, qu’elle est prête à toutes sortes d’exactions pour déstabiliser les pays d’Afrique. La Françafrique, c’est fini. Les populations africaines n’en veulent plus et il serait grand temps que la France s’y fasse !

https://french.presstv.com/Detail/2021/05/11/652430/RCA:-la-France-prise-la-maind-dans-le-sac-!

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire