GUINEE : LE 3ème COUP D’ETAT DE JUPITER SUR LE CONTINENT AFRICAIN!

tourtaux-jacques Par Le 06/09/2021 0

Dans Afrique

Après le Mali et le Tchad… la Guinée de Condé

Sunday, 05 September 2021 6:18 PM  [ Last Update: Monday, 06 September 2021 6:26 AM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Photo relayée sur les réseaux sociaux du président de la République de Guinée, Alpha Condé, entouré de soldats putschistes, le dimanche 5 septembre 2021.

Conakry, capitale de la Guinée, s’est réveillée au son des tirs d’armes à feu et des mouvements militaires. Selon le magazine Jeune Afrique, il s’agirait d’une tentative de putsch menée par des éléments du Groupement des forces spéciales (GPS).

Des tirs nourris d’armes automatiques retentissaient ce 5 septembre dans le centre de Conakry, capitale de la Guinée, et de nombreux soldats étaient visibles dans les rues, ont rapporté plusieurs témoins dans la matinée.

« À la suite d’une tentative de coup d’État militaire des tensions sécuritaires ont éclaté dimanche 5 septembre dans la capitale ouest-africaine, Conakry », ont fait savoir les médias en rapportant que des images de l’arrestation du président guinéen ont été diffusées.

« La tentative de coup d’État aurait été menée par les éléments du Groupement des forces spéciales (GPS), une unité d’élite de l’armée aussi bien entraînée de l’armée nationale de Guinée dirigée par un ancien légionnaire de l’armée française, Mamady Doumbouya », a indiqué le magazine Jeune Afrique.

Mali: le re-coup d'État français décrypté

Mali : le re-coup d’État français décrypté

On se livre dans ce texte un décorticage d’un rapport diffusé sur France 24 pour mieux comprendre les mobiles qui ont amené la France à risquer un second c...

Le colonel Mamady Doumbouya, ancien légionnaire de l’armée française est rappelé en Guinée pour prendre la tête de ce corps créé en 2018.

« Ces derniers mois, sa volonté d’autonomiser le GPS par rapport au ministère de la Défense avait suscité la méfiance du pouvoir de Conakry. En mai, des rumeurs non fondées faisant part de sa possible arrestation avaient même circulé dans la capitale guinéenne », précise encore Jeune Afrique.

Depuis ce dimanche matin, la zone où se trouve le palais présidentiel est la cible de lourdes attaques au mortier, a poursuivi le journal.

Selon des sources, lors du coup d’État militaire le président guinéen Alpha Condé, 83 ans, et un certain nombre d’autres responsables ont été arrêtés.

La Guinée punit la France!

La Guinée punit la France !

Le verdict est tombé, le vice-président de la Guinée équatoriale a été condamné, et on attend la riposte de Malabo.

Dans une déclaration enregistrée, Doumbouya a annoncé la dissolution de la Constitution, du gouvernement et la fermeture des frontières terrestres et aériennes du pays.

Les putschistes ont également diffusé une vidéo, non authentifiée, du président Condé entre leurs mains. Or, l’agence de presse russe Novosti a rapporté, citant une source locale, que les autorités du pays avaient arrêté 25 soldats impliqués dans la tentative de coup d’État.

Le seul pont reliant le quartier Kaloum comprenant la plupart des ministères et le palais présidentiel avec d’autres parties de la capitale a été fermé et un grand nombre de forces armées sont stationnées autour du palais présidentiel, a rapporté Reuters citant une source militaire.

http://french.presstv.ir/Detail/2021/09/05/665911/Guin%C3%A9e---Cod%C3%A9-%C3%A9limin%C3%A9e-par-qui-

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire