INTERVENTION DE LA FEDERATION SYNDICALE MONDIALE (FSM) NIGER : VIE ET DIGNITE DANS LE TRAVAIL

tourtaux-jacques Par Le 21/11/2021 0

Dans Afrique

21 Novembre 2021

 

19 Nov 2021

Introduction

Le travail est essentiel pour les êtres humains. Outre le revenu qu’il procure, il peut ouvrir la voie au progrès économique et social en fortifiant les individus, leurs familles et les communautés auxquelles ils appartiennent. Mais, cela implique que le travail soit décent et dans la dignité.

En effet, la notion de travail décent résume les aspirations de tout travailleur c’est-à-dire, la possibilité de tout homme et de toute femme d’acquérir un travail productif et convenablement rémunéré, assorti des conditions de sécurité sur le lieu de travail et d’une protection pour sa famille.

Le travail procure également aux individus la possibilité de s’épanouir et de s’insérer dans la société, il leur donne la liberté d’exprimer leur préoccupation, de s’organiser et de prendre part aux décisions qui auront des conséquences sur leur existence. Il suppose une égalité de chance et de traitement pour les hommes et pour les femmes.

Les travailleurs ont droit à des conditions de vie et de travail basées sur quatre (4) piliers essentiels :

l’emploi productif et librement choisi ;

le respect des droits du travail ;

la protection sociale ;

le dialogue social.

De l’emploi décent

De nos jours, la question de l’emploi doit être au cœur des politiques économiques et sociales, à une époque où le chômage et le sous-emploi ont atteint un niveau plus élevé dans nos pays. Notre économie doit générer les possibilités d’investir, d’entreprendre, de développer les compétences, de créer des emplois décents et des moyens de subsistance.

Du respect des droits de travail

Garantir les droits au travail, c’est obtenir la reconnaissance et le respect des droits et obligations réciproques des travailleurs et des employeurs.

De l’extension de la protection sociale

Etendre la protection sociale, c’est promouvoir l’insertion et la productivité en garantissant des conditions de vie et de travail sures, la jouissance du temps et de repos, la prise en compte de la famille, l’accès à une juste indemnisation en cas de perte ou de diminution de revenus et l’accès à des soins médicaux adaptés, maîtriser la sécurité du milieu de travail.

Du dialogue social

Représentation des employeurs et des travailleurs, il consiste à prévenir les conflits sociaux.

Le dialogue social prend la forme de négation, de consultation et d’échanges de point de vue.

Au regard de tout ce qui précède, quel est au Niger l’avenir du travail, respectueux des droits humains ?

A cette question, plusieurs thématiques méritent d’être débattues.

Il s’agit de :

la préservation et la création d’emploi décent et durable ;

l’amélioration de la compétitivité et la productivité pour relancer les entreprises ;

le respect strict des lois et règlement en vigueur en matière de droit du travail ;

la protection des travailleurs et de leur famille face aux risques sociaux ;

la promotion du dialogue social.

Nous estimons au Niger que le travail digne et décent reste à désirer malgré les luttes que mènent les organisations syndicales de tous les secteurs pour une meilleure condition de vie et de travail.

La lutte continue.

source : http://www.wftucentral.org/intervention-de-la-section-fsm-niger-vie-et-dignite-dans-le-travail/?lang=fr

Tag(s) : #FSM#Niger

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire