LES PAYS AFRICAINS APPELLENT L'ONU A METTRE FIN AU BLOCUS DES ETATS-UNIS CONTRE CUBA

  • Par
  • Le 24/09/2020
  • Commentaires (1)
  • Dans Afrique

 

Les pays africains appellent l'ONU à mettre fin au blocus des Etats-Unis contre Cuba
Nations unies, 23 sept (Prensa Latina) La Namibie et le Kenya ont exigé aujourd'hui, lors du débat de haut niveau de l'Assemblée générale des Nations unies, la fin du blocus que les États-Unis maintiennent contre Cuba depuis plus de 60 ans.

Le président namibien Hage Geingob, dans la vidéo présentée en séance plénière, a exprimé sa profonde inquiétude quant à la poursuite du blocus économique, financier et commercial extraterritorial imposé au peuple cubain.

Nous continuons à exprimer notre soutien au gouvernement et au peuple de cette île et nous appelons à la levée inconditionnelle du blocus et au respect de la souveraineté de ce pays des Caraïbes, a-t-il souligné.

Dans l'esprit de créer un monde juste, pacifique et uni dans lequel nous promouvons la paix et la coexistence harmonieuse entre toutes les nations, a-t-il ajouté, la Namibie attend le jour où les relations entre les États-Unis et Cuba seront pleinement restaurées.

Pour sa part, le président kenyan Uhuru Kenyatta a également rejeté le siège américain contre la plus grande des Antilles.

Nous voulons lancer un appel spécial pour la fin du blocus économique, financier et commercial contre Cuba, a-t-il souligné dans sa vidéo pour le débat général à l'ONU.

La veille, le président sud-africain Cyril Ramaphosa a appelé à la fin du siège économique et commercial contre Cuba, et a également préconisé la fin des sanctions économiques contre le Zimbabwe et le Soudan.

Ces mesures coercitives doivent être éliminées afin que ces pays puissent mieux faire face à la pandémie de Covid-19, a-t-il déclaré dans son message vidéo à la plénière de l'Assemblée générale lors de sa 75e session.

Comme l'a dénoncé mardi le président cubain Miguel Díaz-Canel lors du débat général, l'agressivité du blocus commercial, économique et financier imposé par les États-Unis contre la plus grande des Antilles s'est accrue en pleine pandémie.

Ces derniers temps, a-t-il dit, il ne se passe pas une semaine sans que Washington fasse des déclarations contre Cuba ou impose de nouvelles restrictions.

En outre, a déclaré M. Diaz-Canel, le gouvernement américain s'attaque à la coopération médicale cubaine et ne cache pas son intention d'appliquer de nouvelles mesures agressives plus sévères contre l'île dans les prochains mois, mais le peuple engagé dans sa Révolution saura résister et gagner.

rc/ifb

source : https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=398680&SEO=paises-de-africa-piden-en-onu-fin-del-bloqueo-de-ee.uu.-contra-cuba


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Tourtaux
François Goyi
Pourquoi demander à l'ONU pour l'embargo des états Unis contre Cuba et les Africains doivent donner un ultimatum Aux américains s'ils enlèvent pas cet embargos contre Cuba Ils doivent quitter tooute l'Afrique et on verra bien la suite

Ajouter un commentaire