MADAGASCAR : MACRON RATE SON COUP !

tourtaux-jacques Par Le 24/07/2021 0

Dans Afrique

Madagascar: assassinat de Rajoelina déjoué ; Paris en première ligne

Les assassinats déjoués se succèdent en Afrique.

Après la tentative d’assassinat du président de transition malien, Assimi Goïta, c’est maintenant au tour du président malgache, Andry Rajoelina.

Les autorités malgaches ont arrêté plusieurs personnes, dont deux Français, qu'elles soupçonnent d'avoir projeté d'assassiner le président Andry Rajoelina, a indiqué jeudi la procureure générale de Madagascar.

Le parquet malgache a annoncé, ce jeudi 22 juillet, avoir déjoué une tentative d'assassinat du président de la République Andry Rajoelina. Plusieurs individus ont été arrêtés.

"Plusieurs ressortissants étrangers et malgaches ont été interpellés mardi dans le cadre d'une enquête pour atteinte à la sûreté de l'État", a déclaré mercredi soir à la presse la procureure générale, Berthine Razafiarivony.

Parmi ces personnes arrêtées figurent deux Français, a-t-on appris jeudi de source diplomatique.

"Selon les preuves matérielles en notre possession, ces individus ont échafaudé un plan d'élimination et de neutralisation des diverses personnalités malgaches, dont le chef de l'État", a ajouté la procureure, sans autre précision ni sur ces preuves ni sur les circonstances de ces arrestations.

"À ce stade de l'enquête qui se poursuit, le parquet général assure que toute la lumière sera faite sur cette affaire", a-t-elle poursuivi.

L'agence malgache Taratra, sous tutelle du ministère de la Communication, fait savoir que les deux Français arrêtés, Philippe F. et Paul R., seraient d'anciens officiers à la retraite.

Lors de la célébration de la fête de l'Indépendance de Madagascar, le 26 juin, la gendarmerie avait déjà annoncé avoir déjoué une tentative d'assassinat, celle du secrétariat d'État chargé de la gendarmerie – le général Richard Ravalomanana, le bras droit du président.

Le président malgache est dans le collimateur depuis un certain temps, surtout, depuis qu’il mène son combat pour récupérer ce qui est le droit de son pays, à savoir la souveraineté des îles Éparses. Mais également, parce que le ministre de la Défense malgache à rencontrer son homologue iranien en Inde pour une coopération militaire navale, et un droit d’accès pour les navires de guerre iraniens dans les eaux territoriales malgaches. Ce qui a donné la possibilité pour l’Iran et la Russie d’effectuer un exercice militaire d’envergure dans la région.

De plus, cela a également encouragé le président mozambicain, Filipe Niyusi, a continué à tenir tête aux pressions de l’Occident, qui voulait absolument que le président mozambicain accepte un déploiement massif de soldats occidentaux sur son territoire.

Les tentatives d’assassinat des chefs d’États africains se succèdent, et la France est toujours mêlée de près ou de loin à ces affaires.

Les autorités centrafricaines ont annoncé, lundi, l’arrestation d’un ressortissant français en possession d’une quantité importante d’armes de guerre. Présenté comme un "espion" ou "un mercenaire", l'agent de sécurité est actuellement en garde à vue. Paris dénonce une "instrumentalisation" de l'affaire et pointe du doigt le rôle de la Russie, sans la nommer. Et pour le Mali la France pourrait pointer également du doigt la Russie ? Et maintenant pour Madagascar aussi ?

Cette déresponsabilisation de l’État français montre que d’autres chefs d’État sont également dans le collimateur. Les tentatives sont actuellement déjouées, mais elles ne s’arrêteront pas là. Car elles visent principalement les chefs d’État qui ont tourné le dos à l’Occident.

La France et les États-Unis se sont alliés pour lancer non seulement des bombardements des populations en Afrique, des massacres de masse à travers les groupes terroristes à leur solde, mais également des assassinats de représentant des gouvernements et des chefs d’État sur le continent africain. Certains experts appellent même ça un génocide à grande échelle qui est en train de se produire en Afrique.

Certes, les chefs d’États africains et les populations africaines doivent se tenir sur leur garde, car visiblement, le bloc de la Résistance africaine a maintenant son poids dans la politique internationale, et ce n’est qu’un début !

http://french.presstv.ir/Detail/2021/07/23/662887/Madagascar-assassinat-de-Rajoelina-d%C3%A9jou%C3%A9--Paris-en-premi%C3%A8re-ligne

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire