MALI : LE PEUPLE VEUT METTRE DEHORS LE TANDEM COLONIALISTE FRANCE/BARKHANE

tourtaux-jacques Par Le 26/05/2021 0

Dans Afrique

Mali: le peuple veut mettre dehors la France et c'est tout !

Au Mali, coup d’État, coup de force, peu importe, tous tournent autour du fait que la population veut pousser Barkhane, les multinationales, l’influence de l’Élysée, la DGSE, le FCFA, hors du Mali et hors du continent !

Une guerre dont la population malienne sortira vainqueur, ce n’est qu’une question de temps.

Voici la situation actuelle. Les médias mainstream affirment que le colonel Assimi Goïta, vice-président du Mali, a annoncé, mardi, avoir démis de leurs fonctions le président Bah N’daw et le Premier ministre Moctar Ouane, arrêtés la veille par des membres de l'armée. Le colonel Assimi Goita les accuse d'avoir enfreint la charte de la transition.

Du côté africain, certaines sources qui seraient proches de l’ex-junte ont dévoilé que le président de la transition aurait transmis aux autorités françaises des documents relatifs à un contrat d’armement en cours de négociation avec la Russie. Paris aurait exprimé sa vive inquiétude à la Russie et s’est opposée à toute vente d'armes ou échange militaire ou sécuritaire et exhorté Vladimir Poutine à ne pas donner une suite favorable, afin d’éviter la glaciation des relations diplomatiques déjà tendues en Afrique avec l’aide russe en Centrafrique.

Une tournure assez bizarre quand on connaît un peu les penchants du président russe Vladimir Poutine qui ne se plie généralement pas à ce genre de demande surtout venant de la France.

Il est vrai que le modèle centrafricain a fait beaucoup d’émule. Une grande majorité des Africains savent qu’en se détachant de la France et en nouant des partenariats gagnant-gagnant, la situation sécuritaire et économique s’amélioreront. Mais le modèle centrafricain est avant tout un modèle d’union entre la population et son gouvernement, et vice versa.

Le fait que les militaires aient pris le pouvoir le 18 août 2020 était une chose, mais qu’ils demandent à la population de s’aligner à Barkhane, s’en est une autre. La déception a commencé à gagner le cœur des Maliens. Mais le grand coup était également fort lorsque le président de Transition, Bah N’Daw, s’est rendu à Paris, et que les Maliens l’ont vu courber l’échine face au président français Emmanuel Macron, qui est pourtant son homologue. D’autant plus que par après, celui qui était censé s’occuper des élections au Mali, c’est le même homme qui, avec ses mains recouvertes du sang de pas mal de civils au Moyen-Orient, mais également à travers le monde, à savoir Tony Blair. De plus, lors de la frappe aérienne française de Bounti dans le centre du pays, les autorités maliennes et la junte militaire ont validé la version de l’état-major français. Ce qui était assez fort aux yeux des Maliens.

Le Mali a subi plusieurs coups d’État depuis son indépendance, mais ce qui est étonnant pour beaucoup de personnes à travers le monde, c’est que malgré cela, la France a amplifié son emprise sur le pays. Ce qui donne l’impression que les divisions instaurées au sein du pays, qui provoquent des colères, des manifestations, des grèves généralisées, des coups d’État, des coups de Force, font partie d’un système néocolonial destiné à garder le contrôle du pays, de ses institutions, de son économie, de sa vie sociale, etc. Bref, du pays tout entier. D’autant plus que pour rendre la tâche de ce système plus facile, le démembrement du pays fait partie du projet unilatéral occidental.

Si le plan de démembrement du pays a capoté, c’est surtout grâce à la population malienne. Car peu importe ce que tentent la France et ses alliés pour mettre la main sur la population, ils n’y arrivent pas et n’y arriveront jamais ! Cela fait plusieurs années que le vrai masque de la France a été dévoilé au monde entier et surtout à la population malienne et sahélienne, et c'est impossible que cette Afrique puisse changer d'opinion avec des pièges grotesques et des manœuvres sournoises. La France, l’ONU, Barkhane, la Takuba, n’ont aucune chance face aux populations malienne, sahélienne et africaine.

https://french.presstv.com/Detail/2021/05/26/657536/Mali--le-peuple-ne-veut-plus-de-l-ombre-de-la-France

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire