SAHARA : LE PARI PERDU D' "ISRAËL"

Et si la militarisation à outrance du Sahara participait à y faire émerger un "Hezbollah"Bis?

Sunday, 31 January 2021 3:05 PM  [ Last Update: Sunday, 31 January 2021 3:05 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Opération commando menée dans le Sud marocain, dans le cadre de l'exercice "African Lion" mené conjointement entre les FAR et l'US Army.© Le360.ma

Sur fond des informations selon lesquelles Rabat s'apprête à tenir des exercices militaires d'envergure que l'Amérique baptise Afican Lion et qui ne sont rien d'autres que des manœuvres destinés à mercenariser les armées africaines et nord(africaines dans le sens des projets de l'Empire, une information d'une importance capitale vient de tomber : Israël travaille à la militarisation du Sahara occidentale, sans doute à la faveur de ces officiers sionistes qui sont arrivés pas plus tard qu'il y deux mois dans une base militaire située à 30 kilomètres des frontières algériennes.  L’édition de 2020 de la manœuvre précité n’a pas eu lieu pour raison de crise sanitaire, celle de 2021 aura lieu puisque le temps presse et que l'Empire US étant en phase d'effondrement au Moyen Orient pour cause de défaites consécutives face à l'axe de la Résistance, cherche un champ de guerre de substitution et qu'il voit à travers le Maghreb déjà divisé par la guerre en Libye, par le terrorisme au Sahel et évidemment par cette grande trahison que fut la normalisation marocaine avec Israël, un terrain favorite. 

Algérie: la surprise

Algérie: la surprise

A en croire Haaretz, le régime sioniste a envoyé des conseillers militaires et des experts, ainsi que des équipements militaires au Maroc, pour que ce dernier puisse faire face au Front Polisario. Le site Internet israélien Diplomatico a rapporté, citant Haaretz, que "les conseillers militaires sionistes apprennent des tactiques et des plans militaires à leurs homologues marocains" pour contrer "le Front Polisario qui lutte pour l'indépendance du Sahara occidental" et que le plan US/Israël a tout fait pour provoquer, en lui enlevant son autonomie, et sa zone tampon à Guerguerat.

Selon Haaretz, le rapprochement entre le Maroc et Israël ouvre la voie, si ce n'est déjà fait, à une "aide israélienne au profit de l'armée marocaine dans de nombreux domaines", dont certains particulièrement dangereux à savoir la coopération de l'agence d'espionnage israélienne avec Rabat révélée par une autre partie de ce rapport.  Selon ce rapport, le Mossad a assassiné des opposants à l'ancien roi marocain Hassan en échange de recevoir des services stratégiques, notamment l’installation des Juifs en Palestine occupée. Le rapport a également noté que le Mossad avait soudoyé des hauts responsables marocains, affirmant que les relations secrètes entre Tel Aviv et Rabat étaient plus stables que celles avec d'autres pays arabes.

Casus belli d'Alger à Israël?

Casus belli d'Alger à Israël?

Le Parlement algérien décide de criminaliser la normalisation avec l’entité sioniste.


Haaretz a également révélé que le résultat de six années de relations dans plusieurs domaines, dont, politique, culturel et militaire y compris la coopération de renseignement, entre Tel-Aviv
et Rabat, a donné naissance à la normalisation des relations bilatérales. 

Ceci étant, une question se pose d'emblée : les conseillers militaires israéliens qui veulent former l'armée marocaine à combattre le Front Polisario et partant l'armée algérien  sont-ils les meilleurs formateurs qui soient? A l'heure qu'il est, l'armée sioniste dont les effectifs passent leur temps à vider les stocks d'armes à les faire écouler sur les marchés quand ils ne sont pas chez les psychos à se faire soignée de la crainte existentielle qui les ranime à chaque instant à l'idée d'avoir à faire face aux commandos du Hezbollah ou du Hamas, ne semblent pas être le meilleur choix. D'autant plus qu'au Sahara occidental, le Front Polissario semble avoir bien réussi à renouer avec les armes et à mettre à profit des tactiques de guerre assymétirque qui a si largement réussi à mettre au pas l'armée sioniste au Liban, l'armée takfiriste en Irak ete n Syrie, l'US Army dans le golfe Persique. 

Quelle est donc la vraie mission des conseilleurs militaires sionistes? Plus d'un analyste tourneraient les yeux vers le royaume marocain dont le roi s'est royalement fait piéger par une normalisation qui n'a débouché sur rien, se ce n'est le discrédit totale du président du comité de soutien à Qods" qu'il fut. En cherchant à déclencher une guerre d'usure au Sahara Occidental avec en perspective la militarisation à outrance du Maghreb et la déstabilisation de l'Algérie voisine, c'est le royaume que l'axe US/Israël cherche à faire imploser. Car pour dire la vérité, l'armée algérienne est bien solide pour assurer la protection de ses frontière et du territoire algérien. Ce qui ne serait pas le cas d'une armée marocaine qu'infeste désormais les agents d'Israël. 

 

Le Maghreb en danger d'annexion?

Le Maghreb en danger d'annexion?

Les États-Unis cherchent à provoquer une guerre entre les pays du Maghreb, sous prétexte des différends autour du Sahara occidental.

Le président de l’Observatoire marocain pour la lutte contre la normalisation a tout récemment mis en garde les Marocains contre un plan israélien visant à démembrer le Maroc. Un plan sous-jacent qui cache les véritables objectifs du régime sioniste  au Maroc et dans toute la région du Maghreb. «La normalisation avec l’entité sioniste a atteint tous les secteurs, politique, économique, artistique, sportif, etc.», a averti Ahmed Ouihmane, cité par Algeriepatriotique. «Pour résumer, les Marocains doivent comprendre qu’il n’y a pas un domaine qui n’ait été épargné par l’infiltration sioniste. Le meilleur exemple en est le fait que les biens des Waqfs et des affaires religieuses sont gérés dans la capitale du pays, Rabat et Sala, par un sioniste qui répond au nom de Guy Dery et qui n’est autre que le proche, si ce n’est carrément le frère d’Aryé Dery, l’actuel ministre israélien de l’Intérieur dans le gouvernement de Netanyahu Ce n’est donc plus une affaire de normalisation mais d’infiltration», s’est indigné Ahmed Ouihmane, selon lequel, «désormais, la menace sioniste ne se limite plus à l’oppression et à la répression que le peuple palestinien subit quotidiennement dans les territoires occupés, mais elle pèse désormais sur la sécurité, la stabilité et l’unité du Maroc».»

Israël: Rabat fait marche arrière?

Israël: Rabat fait marche arrière?

Le Maroc a décidé de reporter la normalisation de ses relations avec Israël 

Et le militant ne croit pas si bien dire : La section extrémiste du mouvement berbère  qui se trouve aussi au Maroc, à cause d’avoir des  pensées radicales pour nier l'identité islamique de la région et de  l'accent mis sur l'identité préislamique , C'est une bonne option pour le régime sioniste de s'infiltrer et de changer la donne à son avantage... Ce serait une occasion pour reproduire le scénario à mainte reprise fait et refait ailleurs dans le monde et que l'Empire croit désormais à avoir à faire au Maghreb. Les conseillers militaires israéliens ne sont pas là pour renforcer l'armée royale marocaine, mais de la mercenariser, puis pourquoi pas de créer des milices à base ethnique comme autant de noyaux pour le démembrement de l'Etat. En Irak, en Syrie ce furent les Kurdes. Au Soudan, les Sud Soudanais,... Au Maroc, les Amazighs. Mais tout comme au Moyen Orient, ce plan est une lame à double tranchant: Au Sahara occidental, l'esprit du Hezbollah existe tout comme au Maroc où l'armée ne passe pas pour être forcément pro Israël.

https://french.presstv.com/Detail/2021/01/30/644167/Isra%C3%ABl-D%C3%A9membrement-Maroc-Man%C5%93uvres-Etats-Unis

 

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

Tourtaux
Lydia EssahliFront pour l'unité nationale algerienne

""Sur fond des informations selon lesquelles Rabat s'apprête à tenir des exercices militaires d'envergure que l'Amérique baptise Afican Lion et qui ne sont rien d'autres que des manœuvres destinés à mercenariser les armées africaines et nord(africaines dans le sens des projets de l'Empire, une information d'une importance capitale vient de tomber : Israël travaille à la militarisation du Sahara occidentale, sans doute à la faveur de ces officiers sionistes qui sont arrivés pas plus tard qu'il y deux mois dans une base militaire située à 30 kilomètres des frontières algériennes.""

Ajouter un commentaire