MALGRE LES MENACES US, L'ALGERIE REITERE SON SOUTIEN A LA PALESTINE

L’Algérie accueille une réunion de groupes palestiniens

 
 

Marche en soutien à la Palestine en Algérie. (Archives)

A peine deux semaine après le déplacement du secrétaire d’Etat américain à la Défense Mark Esper à Alger qui a menacé le gouvernement algérien pour ses relations avec l’axe de la Résistance, Alger fait une nouvelle démonstration de force en faveur de la cause palestinienne.

Après un rassemblement des groupes palestiniens au Liban, l'ambassadeur palestinien en Algérie a annoncé que ce pays était prêt à accueillir une nouvelle réunion de groupes palestiniens.

Selon l'agence de presse Fars News, Amine Makboul, l'ambassadeur palestinien en Algérie, a déclaré que le pays était prêt à accueillir une réunion des groupes palestiniens pour discuter des préparatifs des élections législatives.

Amine Makboul a déclaré qu’Ammar Belhimer, le ministre de la Communication et le porte parole du gouvernement algérien, lui avait fait part de la disponibilité de l'Algérie à accueillir une réunion des groupes palestiniens.

Il a ajouté que 14 secrétaires généraux des groupes palestiniennes seraient invités à assister à la réunion avant les législatives palestiniennes.

Dans une interview avec le site web Shihabpresse, Makboul a déclaré qu'il y avait des réticences de la part de certains pays arabes à l'idée d'accueillir une réunion des groupes palestiniens.

L'ambassadeur palestinien à Alger a également remercié l'Algérie d'avoir accepté d'accueillir le sommet.

La Turquie a récemment accueilli une réunion des mouvements du Fatah et du Hamas pour discuter de la question de la réconciliation nationale et de la fin des divisions, ainsi que de la tenue d'élections générales. Plus tard, des groupes palestiniens se sont réunis au Liban, ce qui était sans précédent ces dernières années.

Auparavant, certains médias avaient rapporté que l'Égypte s'était opposée à l'organisation du sommet Fatah-Hamas au Caire.

Lire aussi : Le méga non d'Alger aux Etats-Unis d'Amérique

Envers le dossier palestinien, la position de l’Algérie a toujours été claire. Le 20 septembre dernier, cinq jours après la signature par les Emirats arabes unis et le Bahreïn de l’accord de compromis avec le régime occupant, le président algérien Abdelmadjid Tebboune a déclaré que l’Algérie ne participerait pas à la « course » à la normalisation avec Israël.

Le président algérien a réaffirmé la position de l’Algérie sur la question palestinienne qu’il a qualifiée de « sacrée pour nous et pour le peuple algérien ». « C’est la clé du Moyen-Orient », a-t-il fait valoir.

Maghreb Press du 22 août 2020

https://french.presstv.com/Detail/2020/10/15/636464/L%E2%80%99Algerie-reitere-son-soutien-a-la-Palestine


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire