L'ASSEMBLEE DES PEUPLES DES CARAÏBES CONDAMNE LA POLITIQUE ETASUNIENNE POUR LA REGION

  • Par
  • Le 14/10/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans Amérique

L'Assemblée des peuples des Caraïbes condamne la politique étasunienne pour la région

 

Port-of-Spain, 13 oct. (RHC).- L'Assemblée des peuples des Caraïbes a condamné lundi la politique d'ingérence du président des États-Unis, Donald Trump, à l’égard de Cuba, du Nicaragua et du Venezuela et a exhorté la communauté de la région à résister à l'assaut impérial nord-américain.

L’Assemblée des Peuples a exprimé son opposition ferme à toute tentative d’attaque militaire contre le Venezuela par les États-Unis, la Colombie et le Brésil.

Dans sa déclaration, cette organisation sociale appelle les gouvernements du Suriname et de la Guyane à éviter d'être utilisés par l'armée nord-américaine dans des manœuvres qui impliqueraient une action militaire contre le Venezuela.

Nous condamnons les sanctions illégales et illégitimes des États-Unis contre le Venezuela ainsi que les sanctions imposées contre les fonctionnaires vénézuéliens et la saisie de l'or vénézuélien par la Banque d'Angleterre, indique le document.

L'économiste et leader politique de Trinite-et-Tobago, David Abdulah, a lu par visio-conférence la  déclaration de l'Assemblée des peuples des Caraïbes le jour où celle-ci commémorait la résistance des peuples indigènes.

 Au nom du Comité exécutif régional, David Abdulah a demandé la diffusion de cette déclaration, comme première étape des actions qu'ils entendent mener dans un avenir proche contre la politique interventionniste de Washington.

La déclaration rejette d’autre part les desseins du Groupe de Lima de déstabiliser le Venezuela.

L'assemblée a rejeté l'idée que le Venezuela est un État qui fait du trafic de drogue et que ses dirigeants sont des criminels, comme veut le montrer le Groupe de Lima.

Pour ce qui est de Cuba, l'assemblée a rejeté le blocus illégal imposé par les Etats-Unis depuis les années 1960 et elle s'est opposée à toute menace contre l'île.

Nous exprimons notre indignation contre les États-Unis, pour leur refus total de lever les sanctions contre Cuba, le Venezuela et le Nicaragua, qui luttent contre le Covid-19 et le privent des ressources nécessaires pour faire face à la pandémie, qui entraîne la perte de vies humaines.

L'assemblée a montré son indignation face aux sanctions étasuniennes contre les nations des Caraïbes après avoir accepté l'aide fournie par Cuba et ses brigades médicales aux nations de la région.

Ils ont souligné le soutien inestimable apporté par Cuba en cas d'urgence, que ce soit l'épidémie de choléra en Haïti, les catastrophes naturelles, et maintenant avec la pandémie de Covid-19.

L'assemblée appelle les peuples de la région à rester unis pour défendre leur souveraineté et s'opposer au programme impérialiste nord-américain, qui cherche à intervenir en toute impunité dans le développement de nos nations.

Source : Prensa Latina

Édité par Francisco Rodríguez Aranega

source : http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/236625-lassemblee-des-peuples-des-caraibes-condamne-la-politique-etasunienne-pour-la-region


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire