L'ORGANISATION PANAMÉRICAINE DE LA SANTE (OPS) MET EN GARDE CONTRE LA LEVEE PRÉMATURÉE DE LA QUARANTAINE DANS NOTRE HEMISPHERE

 

La Havane, 2 juillet, (RHC).- La directrice générale de l’OPS, l’Organisation Panaméricaine de la Santé, Carissa Etienne a lancé une mise en garde contre la levée prématurée de la quarantaine dans notre hémisphère.

«Cela mettrait en danger la lutte contre le Covid-19 » a-t-elle signalé.

«En ce moment, la région est devenue l’épicentre de la pandémie. Cependant et même si la bataille contre le coronavirus en Amérique est dure, elle est loin d’être perdue » a précisé Carissa Etienne au cours d’une visioconférence.

Elle a d’autre part souligné que les pays, les États et les villes qui assouplissent les restrictions de façon prématurée risquent de se voir inondés de nouveaux cas. L’objectif est d’aplatir la courbe et de la faire baisser considérablement avant d’assouplir les restrictions » a-t-elle ajouté.

L’hémisphère comptabilise plus de 5 millions 250 mille cas et près de 250 mille morts, la moitié des contrôles positifs et de décès du monde entier.

La directrice générale de l’OPS a souligné qu’au mois d’octobre le nombre de décès pourrait quadrupler en Amérique Latine et dans les Caraïbes.

Elle a pourtant signalé que les pays peuvent modifier ces prédictions s’ils prennent les décisions correctes et adoptent des mesures prouvées et strictes.

Edité par Francisco Rodríguez Aranega

source : http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/227374-ops--%C2%ABla-levee-prematuree-de-la-quarantaine-un-danger-pour-la-lutte-contre-le-covid-29%C2%BB


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire