LES PAYS DE L'ALBA-TCP ONT APPRIS A LIRE ET A ECRIRE A ENVIRON 4 MILLIONS DE PERSONNES

Les pays de l'ALBA-TCP ont appris à lire et à écrire à environ 4 millions de personnes

Malgré le fléau de la pandémie de covid-19, l'alphabétisation de quelque quatre millions de personnes est un constat qui, en matière d'éducation, confirme la pertinence de l'Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique (alba-tcp) en tant que bloc régional capable d’articuler des politiques au service du bien-être des peuples qui la composent

Auteur:  | internet@granma.cu

1er mars 2021 10:03:40

Photo: Tirée d’Internet

Malgré le fléau de la pandémie de covid-19, l'alphabétisation de quelque quatre millions de personnes est un constat qui, en matière d'éducation, confirme la pertinence de l'Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique (alba-tcp) en tant que bloc régional capable d’articuler des politiques au service du bien-être des peuples qui la composent.

C’est ce qui est ressorti de l’intervention de Sacha Llorenti, Secrétaire exécutif de l'alba-tcp, dans le cadre de la réunion des ministres des pays membres de l'Alliance, qui ont apprécié les efforts nationaux et la complémentarité des expériences qui ont permis de surmonter les contraintes imposées par le sars-cov-2 à l'éducation.

Les participants ont particulièrement souligné le rôle de Cuba dans l'amélioration de l'éducation dans la région, en mettant l'accent sur la formation des professionnels de la santé. « Plus d'un million de personnes ont terminé leur éducation de base et 1 469 jeunes ont obtenu leur diplôme à l'École de médecine latino-américaine (elam) de La Havane », a rappelé Llorenti.

Prenant la parole à ce forum, la ministre cubaine de l'Éducation, Ena Elsa Velazquez Cobiella, a réitéré l’engagement de son pays en matière de coopération avec les pays dans le besoin, et elle a exposé les détails de la gestion de l'éducation dans les conditions de quarantaine épidémiologique, à travers la plateforme numérique Cubaeduca et le système des cours télévisés.

Pour sa part, José Ramon Saborido Loidi, ministre cubain de l'Enseignement supérieur, s’est engagé envers ses homologues à apporter son plein soutien pour garantir la réalisation des objectifs éducatifs fixés dans le plan de travail post-pandémique, et il a exhorté à « encourager le développement d'expériences virtuelles de promotion des valeurs humanistes et de la solidarité ».

Selon le compte Twitter officiel de l'alba-tcp, le ministre vénézuélien de l'Éducation Aristobulo Isturiz s’est référé quant à lui au programme

« Chaque famille une école », un plan éducatif mis en œuvre par le gouvernement en pleine pandémie pour assurer l'éducation des enfants vénézuéliens, qui se poursuit malgré l'application de mesures coercitives unilatérales contre la nation bolivarienne.

De même, Antigua-et-Barbuda a partagé son expérience pédagogique depuis le début de la pandémie avec la formation des enseignants et des professeurs à des méthodes pédagogiques différentes de celles d'une salle de classe, et la formation des parents et des élèves à leur adaptation.

fr.granma.cu 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire